Seven.

8 minutes de lecture

Ca m’énerve qu’il n’y ai aucun moyen pour qu’Ethan me laisse tranquille. Je lui ai rien demandé moi ! Tout ce que je veux c’est qu’il parte loin d’ici jusqu’à la fin de la semaine. Je m’en sors parfaitement dans mon rôle et je n’ai pas besoin d’un assistant pour commenter chacun de mes mouvement. Je sais ce que je fais ! Okay c’est vrais, j’ai fais une minuscule connerie hier mais c’est rien ! Y’a pire ! Et puis ce n’est pas parce que le petit génie que je dois appelé Ethan est le frère de MON magicien qu’il doit se prendre tout les droits ! J’aime Theo, pas son imbécile de frère !

Je continue d’avancer dans la ville, je ne sais pas où je suis mais je dois me débarrasser de ce garçon !

- Est ce qu’un jour tu vas me lâcher ou c’est trop compliqué pour de toi de comprendre ?! dit-je énervée

- Hmmm... Trop dûre de comprendre.

- Leave I quiet before I choke you ! * Laisse moi avant que je te tue *

J’espère qu’il vas comprendre.

- Hein, quoi ?! C’est du...

- Anglais, espèce d’idiot !

- Ah bon ? Mais moi j’suis pas anglais !

- Débrouille-toi pour traduire, je ne m’appelle pas Google.

- Je croyais.

Mais lui je vais le tuer ! En plus d’être con, il a un humour de merde ! J’en peux plus, faut qu’il dégage. Je vais me téléporter ailleurs... Pourquoi j’y ai pas pensé avant ?! Moi et les pouvoirs... Ca fait deux. La magie ne pourra jamais faire partie de moi.

Je mùe téléporte dans l’appartement de Theo. Ah enfin je suis seule !

Je m’affale sur le lit puis attrappe le téléphone. Le magicien m’as envoyé un message.

‘’Je sais tout !’’

Je déteste les pouvoirs. J’aimerais bien comprendre pourquoi ils peuvent tout savoir et pas moi ! C’est injuste !

‘’De quoi tu sais tout ?’’

Vivement après demain que tout redevienne normal. J’en peux plus d’être ici.

‘’Avec mon frère !:)’’

La prochaine fois, je ne vais pas à ce genre d’invitation.

Règle N°7 : Ne pas faire plus que ce qu’on me demande

Règle N°8 : Ne pas aller aux invitations provenant d’inconnu.

Règle N°9 : Ne jamais rentrer dans le jeux du frère du voisin.

Règle N°10 : Plus jamais rester seule avec un inconnu.

‘’Je sais, il est con’’

Comme ça, c’est dit ! Je m’en fou si ça plait pas, l’honnêté avant tout, l’avis des autres on s’en fou. J’aime pas mentir et je suis mauvaise dans la matière. Le mensonge est loin d’être un truc que j’adore.

- Tu pensais te débarrasser de moi aussi facilement ?!

Je quitte mon confort. Mais c’est pas vrais ?! Il est encore là lui ! Bon, ça suffit ! Moi je vais le mettre à la porte et il va ne plus jamais revenir car j’en ai plus que marre de le supporter ! Ethan est vraiment soulant ! Pourquoi suis-je allée à son invitation ? Il aurait fait quoi si je n’étais pas venue ? Peu importe, maintenant je ne peux pas annuler mon acte. Je dois assumer.

Ethan se rapproche de moi.

- Doit-je te rappeler qui je suis ou tu préfères un coup dans la gueule ?! Lancé-je.

Il me soule à un point lui ! Je vais finir par arrêter de me retenir. Je ne le suporte plus ! Je ne sais même pas comment je vais pouvoir lui faire comprendre que je veux être seule ! Je ne veux pas de lui ! Pas de ce connard !

- Hmm... Une autre option ? Genre...

- De te taire ? Oui, c’est aussi possible.

- Non, je disais un truc comme...

- Te tuer ? Oui. C’est possible également.

- Arrête et laisse moi...

- Partir ? Okay, pars !

Ca va le souler, il vas finir par dégager. ‘Fin j’espère. Je doute de cette soi-disant fabuleuse idée. Ca m’étonnerais que pour une fois mon plan marche. Au pire je retourne à Londres, je ne pense pas qu’Ethan ai le courage de me suivre dans cette ville inconnue pour lui. Je vais y aller alors.

- Bon, moi je vire ! Bye ! lancé-je

Je me téléporte chez moi. Je crois qu’aujourd’hui c’est la journée des téléportantion. Mais bon, je pense que cette fois ci je serais tranquille. Normalement, Ethan n’aura pas le courage de me suivre jusqu’ici. S’il vient je le fou dans la cave. En attendant, je vais aller voir Theo. J’ai envie d’en savoir plus sur son frère. Peut être que je pourrais m’en débarrasser plus facilement si j’ai des infos. Par contre, je vais commencer par m’offrir une petite balade dans la rue. J’ai le temps de vivre quand même ! Ici, je suis tranquille. Personne vas venir me déranger, je peux roder come je veux dans la rue sans devoir faire attention aux gens qui me regarde. J’en ai rien à faire, ce n’est pas moi qui rode dans la rue à l’instant même.... En plus personne ne connais Theo. Je ne pense pas que ses chansons circulent dans Londres.

Dommage que je ne puisse pas me faire une séance shopping. Maudit sortilège ! J’aimerais avancer dans le temps, faire ce concert, reprendre ma vie puis dormir jusqu’à la fin de ma vie. Je doute que cette fin de semaine passe vite. Mais bon, j’ai déjà réussi a survivre jusqu’à mercredi, c’est beaucoup je trouve ! Plus que 48 heure a supporter cette vie pourrie.

Je vais aller directement chezs moi pour parler à Theo. Il doit me débarrasser de son frère et vite. Je ne vais pas pouvoir supporter Ethan plus longtemps. Un vrais diable lui !

J’avance dans la rue ensoleillée. Après quelques minute, je sonne à la porte de chez moi. Mon père ouvre la porte. Aie.... Qu’est ce que je vais lui dire ?

- Bonjour monsieur... dit-je

- Bonjour, tu es un ami de ma fille ?

Non, je suis ta fille papa !

- Oui... Je souhaiterais la voir... menti-je

- Entre. Ashley est dans sa chambre.

Je rentre et monte à l’étage. J’ouvre la porte de ma chambre. Theo profite de mon lit. J’interromps son rêvassage. Il lève les yeux vers moi. Il me fixe d’un air amusé. Quoi encore ? C’est pas de ma faute si je dois supporter une vie qui n’est pas la mienne donc y’a rien de drôle ! Je le trouve incomprehensible ce magicien !

Je ferme la porte puis m’assoie sur la chaise du bureau. Le magicien quitte son confort. J’aime pas la façon dont il me regarde. J’ai l’impression qu’il m’a préparé un plan maléfique. Et voilà qu’il lâche son sourire habituel que je déteste tant ! Comment faire pour qu’il arrête son petit jeu et qu’il me dise ce qu’il veut de moi ? Je peux pas supporter son comportement si immature par moment !

- Arrête de faire ça, tu m’enérves ! dis-je sérieusement

Theo continue de me fixer de cette façon que je déteste. Pourquoi il fait ça ?!

- Tu sais, je suis au courant de ce que tu pense de mon frère. Je lis dans les pensées. avoue-t-il

Je déteste encore plus son regard. D’où il lit dans mes pensées lui ?! Il a pas le droit ! Si c’est comme ça, je me passe de son aide.

- Et aussi je sais ce que tu penses du fait que je lise dans les pensées.

Ah mais quel con ! Il dépasse les limite ! Visiblement y’a pas moyen qu’il vive sans ses pouvoirs. Toujours en train de les utiliser pour emmerder le monde !

- Arrête de me critiquer ! Je croyais que tu m’aimais !

Je l’aime mais y’a des limite ! Oh et puis pourquoi je pense ça ?! Faut que j’arrête de trop penser quand il est là. Je dois garder mes pensée à l’abrit.

Je me lève mais Theo me retient.

- Tu me déteste c’est ça ? dit-il

- Juste je veux que t’arrête de lire dans les pensées.

- Comme tu veux mais arrête de me critiquer par derrière.

- Et toi arrête de me regarder comme tu le fais !

- Si tu y tien. Bref, tu veux quoi ?

Enfin je vais pouvoir lui expliquer la situation avec son putain de frère ! C’est pas trop tôt. J’attendais ça depuis longtemps.

- Aide-moi à me débarrasser d’Ethan ! J’en peux plus de lui ! lancé-je

- Tu rigole j’espère ? Débrouille-toi avec lui ! C’est pas de ma faute si tu as accepter son invitation !

Très sympa ! Je dois supporter le fait qu’il lit dans les pensées et en plus il refuse de m’aider. C’est vraiment génial. Pourquoi il veux tant que je me débrouille ? C’est injuste ! Je croyais qu’il allait faire l’effort de m’aider mais je me suis trompée. A mon avis, dans son monde c’est du chacun pour sois. Je déteste ça.

Bon la prochaine mission c’est d’apprendre la vie à ce magicien. Go jouer a la maman ! Je vais retomber en enfance, c’est génial sauf que là je vais pas m’occuper d’un bébé mais d’un ado qui lis dans les pensées !

- Je dois te parler vendredi. lancé-je

- Si ça te fais plaisir de prolonger notre contact dis-le !

C’est juste pour lui apprendre la vie, pas pour lui dire comment faire des crêpes. Mais peut-être que ce sera au programme. Je verrais bien quand j’y serai. J’ai le temps de réfléchir. Eh, mais tant que j’ysuis, je peux demander l’avie de Theo pour le concert de vendredi.

- J’ai retrouver des anciennes chansons l’aure jours, tu penses que je pourrais les chanter vendredi ? demandé-je

- J’en sais rien, c’est à toi de te débrouiller ! Maintenant retourne te préparer et ne fais pas comme hier !

Je lâche un soupire et quitte la pièce. Il m’aide pas beaucoup. Pourquoi est-il si froid avec moi ? Je ne comprends pas. J’y peux rien s’il est comme ça. Je dois m’en contenter. Du coup je vais retourner à Mervia. J’ai pourtant l’impression qu’il me cache quelque chose. Il n’est pas sincère dans son discours. Il prépare quoi ? J’ai tellement envie de savoir. J’aime pas les truc secret, ça m’énerve. A chaque fois qu’il y’a quelque chose de bizarre je peux pas m’empêcher d’avoir cette envie de savoir ce que c’est et ce qui cause ce truc bizarre dans le comportement des gens !

********************

Vendredi, 8h15 :

Plus que quelques heures avant que ce concert final ai lieux. Plus que quelques heures avant que je reprenne ma vie. Que tout soit normal. Enfin !

Je vais pouvoir revoir un peu ce que j’ai prévu pour ce soir puis profiter une dernière fois de Mervia. Bien qu’ici les gens soient loin de ce que j’aime, cette ville me plait énormément. Les magasins sont tous aussi fabuleux les uns que les autres. Dommage que je n’avais pas mon apparence noramale pour ce séjours car j’ai trouvé plein de vêtement magnifique lors des courses à Infinity. Ce magasin m’a beaucoup plus avec toutes les couleurs sur les présentoirs et les rayon. Ca change du blanc/gris habituel dans les supermaché comme Iceland ou plain d’autre.

Finalement, peut-être que je devrais emménager ici....

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Kaegor de Rion
Ainsi débute à l'aube, l'ascension d'un homme brisé, étranger à lui-même, confronté aux vérités de son monde et aux siennes, dont il ne peut se défaire.
Ses ambitions le mènent à la cour d'un Roi, aux pieds d'une princesse rebelle, au coeur des batailles et dans les geôles de glace de tribus oubliées.
Pour l'Amour et dans la Colère, il combattra sans relâche, versant son sang, plongeant toujours plus dans la bestialité...

Il connaîtra la mort et le désespoir, la fuite et la honte, mais jamais le souvenir d'un amour passé et d'un enfant perdu ne tarira.

Mais le temps de la vie d'un mortel ne saurait être qu'un jour pour le Monde. Peut-être que celui-ci en sera le dernier.


(Épopée à mi-chemin entre l'heroic fantasy et la dark fantasy, "Le Chant de l'Aube" est le premier volet d'une trilogie.)
3
2
0
44
Défi
R3qui3m
Réponse à un défi SMS. Une courte histoire qui toque à votre porte ne contenant qu'un chapitre.
1
0
0
2
Défi
fleur rose

Bonne fête papa
Toi qui n'est plus là,
Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi
Tu es parti depuis des mois
Voir des années,
Le temps est douleur, il ne m'a pas apaisé,
Où mon coeur de laine,
Saigne,
Tu viens dans mes rêves,
Avant que la nuit s'achève,
Lorsque je ne vais plus sur ta tombe au cimetière,
C'est comme si tu me disais d'aller te voir, pour t'adresser une prière,
Tu as peut-être peur que je t'oublie,
Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi, tu me suis,
Tu as été près de moi dans les premiers temps,
Pour je tienne longtemps,
M'occuper de ma maman,
Une partie d'elle s'en allant,
Avec toi, son coeur brisé,
Sa vie a changée,
Tu manques à tes enfants,
Tu manques à tes petits enfants,tu ne les as pas vus
La seule petite fille que tu as connue,
Trop petite pour se rappeler de toi,
Mais même si toi,
Toi Papa.
Tu n'es plus là.
Ton souvenir est présent
Tu vis autrement,
Dans nos coeurs pleurent,
Nos souvenirs avec toi se gardent,
Même encore aujourd'hui
Comme un jour de pluie.
Un papa reste un papa éternellement.
2
4
0
1

Vous aimez lire FOREVERfiction5 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0