Six.

8 minutes de lecture

Mercredi, 11h :

Aujourd'hui j'ai ma journée de libre. Je vais aller voir Theo hsitoire de lui dire comment s'est passé le concert d'hier. J'ai eu quelques vidéos grâce a des fans. Je pourrais les montrer au magicien. Lui montrer mon talent.... J'ai pas été si nulle hier.

- Londres, Gitt mir d'Kraaft, komm op mech.

J'arrive devant chez moi puis sonne à la porte. Theo m'ouvre rapidement. Il m'as manqué lui ! Je rentre puis on monte dans ma chambre. Ca va, elle n'as pas changé. C'est parfait, il a compris que ma chambre ne devais pas changer.

- Tu m'explique ?! lance Theo

- De quoi ?

Oulàh j'aime pas sa façon de parler...

- Tu sais très bien de quoi je parle !

- Non !

- Ne me prends pas pour un con ! Putain pourquoi t'invite des fans à boire un verre ?! Ca a fait le tours des résaux !

- Je suis désolée, je pensais pas que...

- Tais-toi ! On va finir ce défi mais après je peux t'assurer qu'on en se reparlera plus jamais. Maintenant dégage !

Je pensais faire bien... Je croyais avoir réussi mais c'est tout le contraire...

- Attends... dit-je

- Quoi encore ?!

- Je... non rien.

- Vas y dit !

- Non, je préfère attendre vendredi...

- Okay okay, dégage maintenant !

Je suis incappable de lui dire, je n'en ai pas le courage. Je l'aime mais je suis pas prête à lui dire. Pas prête à l'affronter. Si je lui dit, il me détestera. Déjà qu'en essayant de faire bonne impression ça passe mal, alors si je lui dit que j'ai fait ça parce que je l'aime... J'ose pas imaginer sa réaction.

Je sors dans la rue. Je ne sais pas quoi faire... Retourner à Mervia ? Roder dans les rue de Londres ? Je pense que je vais rester ici puis payer l'hôtel jusqu'à vendredi matin. Je rentrerais après le repas du midi pour me préparer. Je vais essayer de faire les choses correctement cette fois ci. Sans inviter des fans. Pour finir, je reprendrais mon apparence et j'essayerais d'avour mes sentiement à Theo. Sachant qu'après il voudra sûrement me tuer.

J'avance dans la rue. C'est assez calme. Je croise quelques personne que je connais mais sous cette apprence, ils ne me connaissent pas. Heureusement que les actus de Mervia ne circulent pas dans la ville sinon ce serais horrible. Tout le monde se jeterais sur moi.

Je crois que ce défi est l'une des pire idées. Je ne suis pas faite pour être dans une autre vie que la mienne car je ne suis pas capable de faire ce qu'on me dit. Je change toujours les choses quand il ne le faut pas. Quand je crois faire le bien, je fait le mal. Mais cette fois je suis prête. Si seulement je pouvais remonter le temps, empêcher toute cette histoire. Ce cauchemar qui vas me hanter, tous ces regrets qui resteront gravés en moi. Je regretterais sûrement toujours d'être venu lui parler. Pourquoi je suis comme ça ? Pourquoi j'ai l'habitude de tout faire de traver ? Je ne sais pas si je vais réussir à tenir jusqu'à la fin de la semaine sachant que j'ai fais une connerie hier et que je ne pourrais pas agir comme hier. J'ai été un désastre avec tous ces gens. J'espère que vendredi, je pourrais me rattrapper. Et j'espère surtout que Theo me pardonnera. J'ai pas envie que ça se finisse si mal entre nous... Je l'aime....

Je continue de marcher dans la rue. Il n'y a pas grand monde. Vu l'heure, je vais aller acheter un truc à grignoter à la boulangerie. J'ai pas envie d'aller dans un resto.

Je rentre dans la boulangerie puis prends un sandwich. Je pars après avoir payé puis je vais dans le parc. Quelques personne s'y promènent quant à moi je m'installe sur un banc et déguste mon sandwich. Ca m'as manqué !

Vivement vendredi. Je pourrais redevenir moi-même. Ma vie me manque. Je ne sais pas quoi faire pour arranger les choses entre moi et Theo. Je pourrais revenir lui parler mais j'en ai pas le courage. Je sais qu'il va me rejeter comme toute à l'heure. Pourtant, faut que j'essaye. Je dois prendre des risques. Qui ne tente rien, n'as rien.

Je me relève avec motivation puis avance vers la sortie du parc. Au bout d'un quart d'heure j'arrive devant chez moi. Je vais passer par derrière, cette porte est toujours ouverte. Je vais pouvoir parler avec Theo. J'entre dans la maison. Mon père est encore au travail, c'est génial. Je monte à l'étage puis traverse le couloir qui mène jusqu'à ma chambre. J'ouvre discrètement la porte. Theo est allongé sur mon lit. Lorsque j'ouvre un peu plus la porte, l'ado lève les yeux puis me fixe d'un regard noir. Il se lève puis vient vers moi.

- Pourquoi tu es revenue ? demande Theo

- Je dois te parler.

Je vais le faire, je vasi réussir. Ce ne sont que quelques mots.

- J'en ai rien à faire, contente toi de finir le défi et on parlera vendredi après le concert.

- Non. Je veux parler maintenant donc on va parler maintenant. insité-je

- Parle avant que je te foute dehors.

C’est maintenant ou jamais.

- Theo, je t’aime.

- Cool, dégage. lance-t-il

Doit-je rire ou pleurer ? Prendre ça bien ou mal ? Je n’en sait rien. Aller, faut que je dise un truc d’intéressant, que je réagisse ! Je ne vais quand même pas me laisser faire !

- C’est tout ?! dit-je

- Mais tu veux que je fasse quoi ?! Tu me foire ma réputation en invitant une fan a boire un verre et maintenant tu me dit que tu m’aimes ! Tu veux que je le prenne comment ?!

Il va me faire pleurer, est ce qu’un jour il vas oublier cette histoire ? Je crois que mes ‘’fabuleuses idées’’ ne sont pas les plus appréciée. Je pense qu’à Mervia, ils ne perçoivent pas les choses comme nous. Je savais que nos univers étaient complètement différents. Theo ne peut pas comprendre totalement mes acte, il vit avec la magie et l’éducation de son monde et moi je vis avec ce qu’on m’a appris. Sa vie est composée de magie, la mienne d’argent et de luxe. On ne se ressemble pas, je le sais. Moi non plus, je ne peux pas comprendre sa réaction. Nos racines de vies sont loins de se ressembler. La magie reste inconnue pour moi, j’ai toujours pensé que c’était inexistant. Juste des trucs pour émerveiller les gamin de 6 ans. Jusquà la rencontre de Theo, la magie n’as jamais existé à mes yeux. Je pensais être dans un cauchemar pourtant, ce jour là, tout était vrai. Ce garçon m’as lancé ce défi et je n’ai pas eu le temps de réagir. Je pensais pas qu’un monde parallèle pouvais exister. Je pensais que ce n’était que dans les films ou les déssin animé comme les Winx. Mais tout ça était la pure vérité. Theo m’a laisser responsable de sa vie.

Est ce que les gens ont remarqué ce changement ?

Je devrais lui laisser le temps de comprendre. Le temps de réaliser ma vision des choses. Notre différence ne peut pas s’effacer. Insister serait stupide. Immature. Et je ne suis rien de tout ça.

Je traverse le couloir, mes doigts frôlent le murs. Quelques larmes font leur apparission dans mes yeux. Elles coulent le long de mon visage. Je m’arrête devant les escaliers.

- Je suis désolé de t’avoir dit ça. Je sais que tu ne voulais pas me faire du mal...

Je me retourne puis avance vers le magicien. Je le prends dans mes bras.

- J’aurais pas dû faire tout ça... J’aurai du me douter que c’était pas un jeu. dit-je

- Tu devrais rentrer, ton père vas pas tarder et je te rappelle que t’as un concert à préparer !

- C’est vrais ! Je vais y aller, a plus.

Je repars en direction des escaliers puis les descends. Je em dépêche de quitter la maison pour retourner à Mervia. Une fois arrivée dans un endroti sécurisé, à l’abrit des regard indiscret, je me teléporte jusqu’au monde parallèle.

Je me retrouve dans la chambre que j’ai parfaitement rangée au début de ce défi. Et honnêtement, c’est beaucoup mieux maintenant. C’est sure que si je revient la semaine prochaine après le passage de Theo, le bordel sera de retour. Mais c’est pas grave. Je l’aime comme il est.

Un papier plié en quatre, posé sur le bord de la fenêtre, attire mon attention. J’attrape la feuille puis la déplie.

‘’Rejoint moi sur la Grand’Plaça a 11h30

Anonyme’’

Il est 11h26. Bon je vais me téléporter car j’ai pas le temps de faire un sprint jusqu’à la Grand’Plaça. Je ne sais pas qui est cet ‘’Anonyme’’ mais je compte bien le découvrir en allan à cette invitation. Je vais être prudente en y allant car on ne sais pas qui se cache derrière cette lettre. Je devrais y aller toute suite.

Je me téléporte à la Grand’Plaça. C’est cool ici, je crois que c’est le leux du concert de vendredi dans mes souvenirs. Je ne me rappelle pas trop. Un jeune garçon, sûrement 17 ans, plutôt mignon. Je ne le connais pas mais je pense qu’il a un raison de m’avoir envoyé cette lettre. C’est peut-être un am de Theo. J’en sais rien. Je me raproche de lui. Le garçon affiche un sourire.

- Tu veux quoi ? demandé-je

- Je sais ton secret !

Quel secret ? Il doit confondre avec quelqu’un d’autre, je n’ai pas de secrets.

- De quoi tu parles ? Je ne te connais absolument pas !

- Toi tu me connais pas mais moi oui ! ricane-t-il

Je n’aime pas sa façon de parler. Je ne pense pas qu’il soit très sympa. A mon avis, il est méchant. J’ignore de quoi il parle mais je finirais bien par le découvrir car il va goûter à mon questionnaire de l’enfer.

- Qui es-tu ?! Tu veux qouoi ? Et comment tu sais qui je suis ? Réponds ! Peut-être que ces pouvoirs ne m’appartiennent pas mais je vais bien trouver le moyen de t’anéantir si tu ose me faire du mal !

L’inconu explose de rire. Je suis sérieuse, il n’y a rien de drôle. Il faut qu’il m’explique pourquoi c’ est si drôle de se faire anéantir. Si j’étais lui je ne ferais pas le malin. Je peux être très dangereuse.

- Je suis Ethan, j’ai 16 ans. Facile, tu n’as absolument pas le même comportement que Theo. Et oui, il ne t’as pas dit qu’il avait un frère !

Sortez moi de ce délire !

- Okay, comment tu sais qui je suis alors ?! dit-je

- Magie, magie…

*Des idées de génie*

- Alors si tu connais si bien Theo, dis moi tout sur lui !

- A une condition…

- Pas de défi ! lancé-je brusquement

Ethan lâche un sourire moqueur. Il est le même que Theo mais je supporte plus facilement ce sourire moqueur chez mon magcien.

- Je n’ai pas enve de faire un défi… Je veux juste que tu me dises ce que tu ressens pour mon frère !

Hors de question que je lui dise, ça ne le concerne pas ! Il est vrais que j’aime son frère mais je ne le dirais pas. Pourquoi cet idiot veut savoir ce que je ressent ?! Ce n’est pas ses affaires ! En plus j’ai pas que ça à faire, j’ai un concert à préparer et Ethan ne sera sûrement pas dans le programme. Il a l’obligation de dégager le plus vite d’ici.

- Jamais.

- Alors tu l’aime c’est ça ?! ricane-t-il

- Qu’est ce que ça peut te faire ? Je suis pas là pour te raconter ma vie !

Il a cru que j’allais lui dire ?! Pfff, pourquoi je raconterais ma vie à cet inconnu ?! Ca fait 5 minute que je le connais et je ne compte pas lui avouer mon amour pour Theo. Ca ne concerne que lui et moi, personne d’autre. Je retire ce que j’ai dis, je ne le trouve plus si charmant !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Kaegor de Rion
Ainsi débute à l'aube, l'ascension d'un homme brisé, étranger à lui-même, confronté aux vérités de son monde et aux siennes, dont il ne peut se défaire.
Ses ambitions le mènent à la cour d'un Roi, aux pieds d'une princesse rebelle, au coeur des batailles et dans les geôles de glace de tribus oubliées.
Pour l'Amour et dans la Colère, il combattra sans relâche, versant son sang, plongeant toujours plus dans la bestialité...

Il connaîtra la mort et le désespoir, la fuite et la honte, mais jamais le souvenir d'un amour passé et d'un enfant perdu ne tarira.

Mais le temps de la vie d'un mortel ne saurait être qu'un jour pour le Monde. Peut-être que celui-ci en sera le dernier.


(Épopée à mi-chemin entre l'heroic fantasy et la dark fantasy, "Le Chant de l'Aube" est le premier volet d'une trilogie.)
3
2
0
44
Défi
R3qui3m
Réponse à un défi SMS. Une courte histoire qui toque à votre porte ne contenant qu'un chapitre.
1
0
0
2
Défi
fleur rose

Bonne fête papa
Toi qui n'est plus là,
Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi
Tu es parti depuis des mois
Voir des années,
Le temps est douleur, il ne m'a pas apaisé,
Où mon coeur de laine,
Saigne,
Tu viens dans mes rêves,
Avant que la nuit s'achève,
Lorsque je ne vais plus sur ta tombe au cimetière,
C'est comme si tu me disais d'aller te voir, pour t'adresser une prière,
Tu as peut-être peur que je t'oublie,
Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi, tu me suis,
Tu as été près de moi dans les premiers temps,
Pour je tienne longtemps,
M'occuper de ma maman,
Une partie d'elle s'en allant,
Avec toi, son coeur brisé,
Sa vie a changée,
Tu manques à tes enfants,
Tu manques à tes petits enfants,tu ne les as pas vus
La seule petite fille que tu as connue,
Trop petite pour se rappeler de toi,
Mais même si toi,
Toi Papa.
Tu n'es plus là.
Ton souvenir est présent
Tu vis autrement,
Dans nos coeurs pleurent,
Nos souvenirs avec toi se gardent,
Même encore aujourd'hui
Comme un jour de pluie.
Un papa reste un papa éternellement.
2
4
0
1

Vous aimez lire FOREVERfiction5 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0