L'Espoir de Ko

Une minute de lecture

Ko, l’enfant de Kholo, vient d’avoir cent-sept Lunes. Comme le renard avant elle, il lui faut apprendre à faire danser les flammes sur son pelage. Comme la renarde avant lui, et comme le renard avant elle.

Ko se sent nerveuse à l’idée d’entreprendre son voyage, car si elle échoue, il lui sera interdit de grandir puis de s’éteindre, et le cycle de sa famille s’achèvera avec elle. Elle connaît les détails de son périple depuis toujours. Kholo les lui relate chaque nuit avant le coucher pour qu’elle fouille ses rêves à la recherche d’indices. Mais jusqu’alors, ses songes sont restés muets.

Kholo s’en inquiète. Il devrait s’éteindre, mais se retient le temps pour Ko de trouver son chemin. Un enfant qui ne rêve pas peut-il grandir? Peut-il faire danser les flammes de son pelage? Ko voudrait le consoler, mais craint qu’il ait raison de s’alarmer.

En ce jour, Kholo l’enlace, et lui dit d’aller là où le jour est nuit et la nuit est jour, à l’heure où la Lune mange le Soleil.

Kholo fait danser les flammes de son pelage pour réchauffer le cœur de Ko. Cela donne à Ko le courage d’avancer. Il fait danser les flammes de son pelage pour illuminer le chemin de Ko. Ko voit cette lumière la guider, et s’engage sur la voie tracée par ses aînés.

Le chemin que les renards ont jadis emprunté. Le chemin au bout duquel, peut-être, elle apprendra à rêver.

Annotations

Vous aimez lire Gaëlle N. Harper ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0