V

Moins d'une minute de lecture

Le vent stratifie, une couche d'esprit sur une couche de corps momifié. Des âmes en suspens, des self-volant reliés aux crânes. La tempête en façade, fait à tous valdinguer le fil. Les pensées emmêlées, en mêlée viennent se mêler au mienne. Et l'esprit se corde en une longue ribambelle d'autres ; tu te souilles, il se place t'en toi, vous plaques vous, nous ne sommes qu'un, ils, le Monde et nous, et sans est bien tout.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Gerald ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0