Colère IV

Une minute de lecture

Ludovic était rentré tard cette nuit là, et il était reparti travailler tôt le matin. Estelle n'avait pas dormi de la nuit. Elle l'avait écouté se coucher sans un bruit, s'allonger sans tirer les draps et s'endormir sans demander son reste. Repliée sur elle même, elle ressassait la soirée et élaborait sa vengeance en silence. Elle pensait à toute cette préparation, à cet ensemble de lingerie fine choisi avec tant de soin, à cette bouteille de vin gâchée et à son corps qu'elle offrait gracieusement à cet infidèle. Il la dégoûtait, elle voulait grimper sur son compagnon et l'étouffer dans son sommeil. Non, elle voulait qu'il souffre, qu'il endure une souffrance égale à celle qu'elle avait ressentie plus tôt.

Elle eut soudain une idée. Une image furtive éclaira son esprit d'une lumière mauvaise. Un sourire vicieux naissait sur ses lèvres, un rictus presque diabolique, empreint de folie et de violence. Elle savait ce qu'il lui restait à faire. Sa vengeance ne serait pas si lointaine.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire William Ashner ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0