Drôme

3 minutes de lecture

Le cri de Vallia poussa Guidomex à se précipiter dans la sombre pièce. Cherchant son amie, ses pas avançaient lentement dans la pénombre, jusqu’à apercevoir l’Eraienne, accroupie et soutenant le corps meurtri d’Ashron. Enchainés au mur et recouverts de sang séché, ses bras le retenaient et évitaient qu’il ne s’affale. Son torse laissait apparaitre des plaies à vifs, signe d’une séquestration violente. Son regard vide d’expression en était un autre stigmate.

« Ashron ! Enfin, je te retrouve ! dit Vallia la voix tremblante.

— Va... Val... balbutia l’ancien Executor Prima.

— Tout va bien, je suis la maintenant, répondit l’Eraienne en dégageant doucement ses bras emprisonnés. »

Aidée par Guidomex, Vallia allongea délicatement le corps de son amant retrouvé. Sur son corps ravagé par la torture, gouttait des larmes que l’Eraienne ne pouvait retenir. « Toutes ses années à attendre pour le retrouver ainsi » pensa-t-elle en passant la main sur ses cheveux rasés. La joie intense de le retrouver était parfois occultée par l’envie de retrouver ceux responsables de son état. Et de les détruire.

« Il est mal en point, remarqua Hellie en scrutant chaque blessure.

— Il en a vu d’autres, rétorqua Guidomex. Nous devons partir d’ici.

— Les cadavres derrière nous vont vite se remarquer, approuva Pavelox en s’approchant. Laissez-moi faire, je vais le porter seul. »

Avec l’aide de Vallia et Guidomex, Le Raeien de Drihurla hissa Ashron, qui laissa échapper une complainte de douleur. Solidement arrimé sur son dos, Pavelox suivit le groupe qui s’empressa de rejoindre la sortie dérobée du Drôme.

A l’instant précis où le Raeien franchit le pas de la sortie, une violente sirène s’éleva depuis le bâtiment.

« Nous devons trouver un endroit pour nous cacher. suggéra Guidomex en scrutant la place encore vide.

— Et pourquoi pas là-bas ? dit Hellie en pointant du doigt un Raeien qui leur faisait signe.

— Hasrabel ! Allons-y ! répondit Guidomex en prenant le chemin indiqué par le Raeien »

En file indienne, le groupe rejoignit Hasrabel qui avait eu le temps de trouver une cachette pour aider à leur fuite. Une petite maison arrondie les attendait, la porte ouverte, aux abords de la grande place du Drôme qui se remplissait de Raeiens, ou d’Axems, impossible de savoir.

A l’intérieur, La première préoccupation fut de trouver un endroit pour aider au repos d’Ashron. Disposée en étoile, l’entré donnait accès à toutes les pièces de la maison. Une impression de fuite se dégageait des lieux. Les affaires jetées au sol et le mobilier parfois renversés indiquaient une précipitation à quitter les lieux des précédents habitants.

Pavelox s’empressa de trouver une pièce pour déposer l’Eraien agonisant et, lorsqu’il fut enfin allongé, Vallia débuta les soins avec sa puissante hud régénératrice. L’instant d’après les premières incantations, des plaies se refermèrent et les contusions s’estompèrent, lentement. Mais l’esprit d’Ashron resta dans son songe, ses yeux refusant de s’ouvrir.

« Il va falloir le laisser se reposer pendant un moment. dit Vallia en posant une main sur son front chaud.

— Relayons nous pour garder un œil sur les Axems dehors, pendant que Vallia restes à s’occuper d’Ashron. proposa Pavelox en se dirigeant vers la porte d’entrée. Je commence ! »

Laissant le Raien s’affairer à la surveillance, chacun prit ses quartiers pour espérer un peu de repos. Vallia, elle, déposa la gigantesque épée aux ornements Esgardien contre le mur. Comme attendant le retour à son propriétaire, Ragnarok semblait parfois luire d’une lueur azurée. L’Eraienne resta un instant à l’admirer, puis détourna le regard sur l’Eraien qu’elle aimait tant. Le temps fila doucement et, de fatigue, Vallia s’endormit paisiblement, sa tête reposant sur son torse aux plaies guéries.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire lockeff ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0