WYWIAD

Image de couverture de WYWIAD

Diana, après avoir écouté les dernières paroles de Bostrom, l’attache à nouveau et le fait s’asseoir à sa place initiale. Elle réveille Ezechiel d’un léger coup de pied, lui enlève le sac qui le recouvre, lui détache les pieds ainsi que la sangle qui le fixait contre le véhicule. Le fourgon s’arrête, le chauffeur leur fait signe de descendre. Diana ouvre la porte et invite son prisonnier à la suivre, puis lui coupe la dernière corde qui retenait ses mains.

“ - Maintenant tu dois me suivre, dit-elle. Une fois là-haut, il faudra que tu répondes à des questions en t'appuyant sur ce que je vais d’abord dire. Fais en sorte d’être le personnage qu’il a envie que tu sois, il faut que tu fasses bonne impression.

- Mais, de quoi s’agit-il ? Où allons-nous ?

- Tu le sauras bien assez tôt.”

Ils entrent dans un bâtiment, se dirigent vers l’accueil. Une dame reconnaît alors Diana, elle leur recommande de monter au cinquantième étage et de se dépêcher.

Ils prennent donc l’ascenseur. Une légère vague de panique traverse l’esprit de la nonne, elle se met à penser à ce qu’il va se passer une fois que tout cela sera fini. Techniquement, le plan n’est pas compliqué, il suffit qu’Ezechiel joue le jeu. Mais après ? Va-t-il la pardonner ? Probablement, il devrait comprendre. Quant à la véritable identitée de Bostrom, faudra-t-il la lui révéler ? Beaucoup de questions, mais une chose est sûre, pour le moment, elles ne font pas partie des priorités. Il faut avant tout ne pas mettre en péril l’opération.

L’ascenseur s’arrête, un homme les voit et leur demande de rentrer dans la salle 202. Le plan est simple, Diana doit révéler la thèse de Bostrom comme si c’était la sienne et faire en sorte que son compagnon explique la partie qui le concerne. A priori, vu la situation il devrait le faire. En effet, il ne s’attend pas à ce qu’on parle de ça, de plus, il pense que la vie de ses deux nouveaux amis est en danger. La pression devrait l’empêcher de réfléchir et de faire le lien. D’autant que même si il se rend compte qu’il a été dupé, il ne saura pas lequel des deux l’a fait. Dans tous les cas, il ne se doutera jamais que les deux sont dans la combine et qu’aucune menace ne pèse sur la mère de Diana.

Lorsqu’ils ouvrent la porte de la salle, ils sont applaudis. Un tapis rouge relie la porte à une table, autour de laquelle plusieurs personnes sont assises. D’ici on peut apercevoir des caméras qui sont pointés vers ces gens. L’homme, situé à l’autre bout de la table et à l’opposé de nos compagnons, prend la parole.

“ - Bonsoir à tous, pour ceux qui nous rejoignent. Vous regardez actuellement “Interview Rotative”. Le principe est simple : Une question et on change de candidat ! Cela, jusqu’à ce que l’émission prenne fin. Evidemment, les intervenants ont le droit de participer lorsque l’un d’eux est interrogé. Faites un maximum de bruit s’il vous plaît, pour nos nouveaux invités : la scientifique Diana, accompagnée de son assistant Ezechiel ! “

Les gens se remettent alors à taper dans leurs mains, mais un détail ne va pas. On voit très peu d’applaudissements, pourtant on en entend énormément. Sûrement une supercherie de la télévision.

“ - Alors mademoiselle, expliquez-nous ! Pourquoi êtes-vous ici, ce soir ?”

Comme prévu, elle lui explique la théorie de Bostrom.

“ - Hum… Je vois. Très intéressant ! Et vous jeune homme, quel a été votre rôle dans cette découverte ?”

Il lui explique de quelle manière il est lié à cette théorie. Sa camarade est rassurée, visiblement il a fait ce qu’il fallait.

“ - Hum… D’accord. Vous devriez écrire un livre. Passons au candidat suivant : monsieur Delatour, ministre de l’économie ! En ce moment, les gens vous accusent de piocher dans le portefeuille de l’Etat, pour verser de l’argent aux membres de votre entourage. Que répondez-vous ?

- Ecoutez-moi bien. Si je suis là ce soir, c’est parce que je suis très touché qu’on puisse penser cela de moi. J’aimerai donc rappeler à mon pays de ne pas faire confiance aux imposteurs, qui transmettent ce type d’informations. Les personnes que je rémunère, je ne les paye pas gratuitement, ils travaillent et rendent service à la nation.

- Il est dingue le monde dans lequel on vit. Les gens ne savent plus écouter, sans tout remettre en question. Avant, quelqu’un qui aurait tenu de tels propos, serait sûrement passé par la case prison !

- Peut être, mais c’est normal d’avoir des détracteurs. Après tout, ça fait partie de mes responsabilités, d’entendre et de répondre à ces critiques abjectes. Je ferai toujours tout mon possible pour faire entendre raison aux ignorants.”

Diana est pensive, bien que le plan se déroule plutôt bien, il y a tout de même un détail que Bostrom ne va pas aimer. Ce journaliste ne l’a pas écouté, n’a pas posé de questions, il est même très vite passé au candidat suivant. Donc, son histoire ne va pas retenir l’attention du public, c’est évident. Le pire, c’est qu’à présent il s’intéresse à cet escroc, et qui plus est, lui donne raison.

Tous droits réservés
3 chapitres de 4 minutes en moyenne
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

IChapitre0 message
IIChapitre0 message
IIIChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0