Flatwoods Monster

4 minutes de lecture

Le monstre de Flatwoods , également appelé monstre du comté de Braxton ou monstre de Frametown , est un possible extraterrestre vue en virginie occidentale à Flatwood comme l'indique son nom. Les fans de jeux vidéos doivent déjà connaitre la créature puisqu'elle fait plusieurs apparition dans des jeux comme Zelda Majora Mask ou les envahisseurs du ranch Romani sont des créatures très proche de se cryptide , ou bien dans le dernier Fallout.

L'entité avait initialement été signalée comme ayant une hauteur d'environ 10 pieds et une largeur de 4 pieds. Cela semblait être une sorte de costume robotique ou de vaisseau spatial plutôt qu'un être organique. Il avait un «capot» en forme d'as de pique derrière une tête ronde et rouge. Sur la tête se trouvaient deux yeux, décrits comme des "hublots", orangé rougeoyant de la taille d'un demi-dollar. Le "corps" était une structure blindée métallique bordée d'épais tuyaux verticaux. Des divergences existent dans la couleur réelle de l'armure, certaines prétendant qu'elle est noire alors que d'autres disent vert. L'existence des armes est une affaire similaire. La plupart affirment que le monstre était sans bras, tandis que d'autres affirment qu'il possédait de petits bras "ressemblant à des jouets".

Le monstre de Frametown, considéré comme la même créature de Flatwoods, porte une armure métallique doublée d'un tuyau semblable depuis la taille. Cependant il semblait être un humanoïde reptilien sous l'armure. Mais je vous décrit deux monstres étranges sans vous raconté le début de l'histoire.

Le 12 septembre 1952, à 19h15, trois petits garçons ont été témoins d'un objet brillant traversant le ciel. L'objet s'est immobilisé sur une terre appartenant à un agriculteur local. Une fois qu'ils ont vu la chose atterrir, les garçons sont allés chez l'une des mères, où ils ont rapporté avoir vu un crash d' OVNI se poser dans les collines. De là, les garçons et un groupe d'habitants se sont rendus à la ferme pour tenter de trouver tout ce que les garçons avaient vu.

Un des chiens de la région a couru loin devant lui et a commencé à aboyer. Quelques instants plus tard, il est retourné au groupe avec la queue entre les pattes. Après avoir parcouru environ ¼ de mile, le groupe a atteint le sommet d'une colline, où il aurait apparemment vu une grande "boule de feu" palpitante à une cinquantaine de mètres. Ils ont également vu et senti une brume qui leur brûlait les yeux et le nez. Un agriculteur a alors remarqué deux petites lumières à gauche de l'objet et a dirigé sa lampe de poche vers elles, révélant la créature, qui aurait émis un sifflement aigu avant de glisser vers eux avant de fuir vers la lumière rouge. Suite à l'étrange apparition et disparition de la créature, le groupe s'est enfui dans la panique.

De retour à la maison, la mère a contacté le shérif local et un journaliste. Le journaliste a mené un certain nombre d'entretiens et est retourné sur les lieux avec l'agriculteur plus tard dans la nuit, où il a déclaré qu'une odeur nauséabonde, brûlée et métallique régnait toujours. Le shérif et son adjoint ont fouillé la zone séparément mais n'ont trouvé aucune trace de la rencontre.

Tôt le lendemain matin, le journaliste s'est rendu sur le site de la rencontre pour la deuxième fois et a découvert deux traces dans la boue, ainsi que des traces d'un liquide noir et épais. Il les a immédiatement signalés comme des signes possibles d'atterrissage d'une soucoupe, en partant du principe que la zone n'avait pas été soumise à la circulation depuis au moins un an. Il a par la suite été révélé que les traces étaient probablement celles d'une camionnette Chevrolet conduite par un habitant local, qui s'était rendu sur les lieux pour chercher la créature quelques heures avant la découverte de Stewert.

Après l'événement, les enquêteurs associés à Civilian Sauc

er Investigation ont obtenu un certain nombre de témoignages de témoins affirmant avoir vécu un phénomène similaire ou apparenté. Ces récits incluaient l'histoire d'une mère et de sa fille de 21 ans, qui affirmaient avoir rencontré une créature ayant la même apparence et la même odeur une semaine avant l'incident du 12 septembre; la rencontre aurait tellement affecté la fille qu'elle a dû être hospitalisée pendant trois semaines.

Ils ont également recueilli une déclaration de la mère de l'agricultrice locale, dans laquelle elle a déclaré qu'à peu près au moment de l'accident, sa maison avait été violemment secouée et que sa radio avait été coupée pendant 45 minutes, ainsi qu'un rapport du directeur de le Board of Education local dans lequel il a prétendu avoir vu une soucoupe volante décoller à 6 heures: Le lendemain de l'incident de Flatwoods, un couple qui se promenait tranquillement à travers les montagnes de Frametown a vécut une expérience tout aussi horrible. Leur voiture s'est arrêtée brusquement et a refusé de recommencer. Peu de temps après, une odeur sulfirique putride envahit l'air. Le couple, faisant le tour du véhicule dans l’espoir de repérer le coupable et a repéré quelque chose de bien pire qu’ils n’auraient pu l’imaginer. À partir de la taille, il ressemblait au monstre de Flatwoods mais au-dessus il avait l'aspect d'un humanoïde reptilien . Cette créature, supposée être la même que celle aperçue à Flatwoods, est connue sous le nom de monstre de Frametown.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Trail's World
Est-ce que la mort est vraiment ce que l'on pense ? Est-ce qu'on ressent la mort ? Est-ce que nous avons conscience de mourir ?
4
1
0
2
Défi
MarieF
Un amour plus fort que la guerre...
2
2
14
7
Défi
Adrien de saint-Alban

Ma chère Brigitte, il s'est passé beaucoup de temps depuis la dernière lettre dans laquelle je formulais un espoir, celui de te voir auprès de moi. C'était une lettre aux allures d'invitation au voyage. Un voyage non pas là où tout n'est "qu'ordre, luxe, calme et volupté", non.
Je t'invite à un voyage là où tout n'est que désordre, indigence, tourment et chasteté. Un voyage au pays du renoncement. Non seulement au renoncement de la chair mais aussi à celui des biens matériels dont la société de consommation ne cesse de nous abreuver.
La vertu du renoncement qui est une flagellation de l'âme pénitente.
Oui ma chère Brigitte, au renoncement. Oui, au renoncement de la chair, Brigitte. Oui, au renoncement de la possession. Nous serons libres. Nous vivrons comme des clochards affreux, sales et gentils. Nous serons affranchis de toutes les contraintes liées au désir insatiable de posséder. Ce désir puissant, terrible et finalement méprisable.
Oui, renoncer à cette chimère après laquelle l'homme court depuis des millénaires sans avoir trouvé le bohneur. Cette chimère qui consiste à posséder le trop plein et l'inutile.
Je t'invite à renoncer.

Ton Adrien qui t'aime et qui ne renonce jamais.

Nicodème Pichegru
0
8
1
1

Vous aimez lire SirenHead ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0