Printemps

Une minute de lecture

Matin de printemps

L’hirondelle me salue

Perchée sur son arbre


***


Brume d’autoroute

Sous le disque du soleil

Émerge un clocher


***


Pas tout à fait pleine

À travers les branches nues

La lune de mars


***


Cerisiers en fleurs

Me revoilà au Japon

Le temps d’un pétale


***


Mercredi de mars

Sans bruit l’ombre du clocher

Perce les nuages


***


Minuit cinquante quatre

Seul sur le quai, seul au monde

Avec la lune


***


L’immeuble vacille

Sous les nageoires des carpes

Mais ne tombe pas


***


L’écho de mes pas

Dimanche à travers le parc

Le chant des oiseaux


***


Ce tapis de fleurs

À la surface de l’eau

Y poser les yeux


***


Reflets du soleil

Sous le ventre de l’avion

Mes pensées s’envolent

Annotations

Recommandations

Défi
phillechat
Le chant du vieil homme
8
11
0
1
Likia
Le défi : 6 mots imposés, à insérer dans un texte de 5 pages minimum.

Les mots : Panda, Champagne, Borborygmes, Tumescence, Hamster, Monopoly
3
2
0
14
Emy

Comment peut-on s'épanouir dans une société où la peur est présente à chaque rue ? Entre les menaces de plus en plus fréquentes et les attentats, comment peut-on offrir un monde sein aux jeunes. On nous parle de solidarité nationale mais à force d'entendre toutes ces tragédies dans le monde, comment ne pas avoir peur de sortir dans la rue, rejoindre des amies sur la plage, aller à un feu d'artifice pour célébrer la fête nationale ?
On nous demande d'être fort, d'être solidaire entre nous, de montrer que nous n'avons pas peur, mais après les tournures de ce 14 juillet, peut-on encore sortir la tête haute ?
En voyant ces événements, j'ai fait une promesse à ma sœur: partir le plus tôt possible de ce pays où la menace plane au-dessus de notre tête à chaque instant. Partir le plus loin possible dès la fin de mes études, mais qui me dit que d'ici là, les menaces ne s’étaleront pas partout sur le globe ? Je ne pense pas que la vie a été donnée sur terre pour la gâcher, pour s'entre-tuer pour des questions de religion, de politique ou même de culture. Le racisme, l'anti-sémitisme, l’extrémisme n'ont pas lieu d'être. Nous sommes tous égaux.
Il y a tant de choses à dire mais à quoi cela sert ? Les actions dépassent les mots. 
Aimez-vous.
3
9
0
1

Vous aimez lire essaime ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0