Séismes intimes

Moins d'une minute de lecture

Il y a le feu

Aux fenêtres du château

Et dans mon cœur

Incendie intime

Le soleil nous laisse

Des braises dans les nuages

Étincelle de bonheur

Un vendredi soir

Des torrents de pluie

Sur les toits de la ville

Et dans mon cœur

Un déluge intime

Le monde se noie

Au fond de la fontaine

Une goutte de bonheur

Un vendredi soir

Huit coups de tonnerre

Au sommet de l’église

Et dans mon cœur

Un fracas intime

Les cloches raniment

L’humeur des passants

Mélodie de bonheur

Un vendredi soir

Catastrophe aérienne

À l’ombre des arbres

Et dans mon cœur

Un vertige intime

Une feuille d’or

S’est posée devant moi

Un frisson de bonheur

Un vendredi soir

Annotations

Recommandations

Défi
phillechat
Le chant du vieil homme
8
11
0
1
Likia
Le défi : 6 mots imposés, à insérer dans un texte de 5 pages minimum.

Les mots : Panda, Champagne, Borborygmes, Tumescence, Hamster, Monopoly
3
2
0
14
Emy

Comment peut-on s'épanouir dans une société où la peur est présente à chaque rue ? Entre les menaces de plus en plus fréquentes et les attentats, comment peut-on offrir un monde sein aux jeunes. On nous parle de solidarité nationale mais à force d'entendre toutes ces tragédies dans le monde, comment ne pas avoir peur de sortir dans la rue, rejoindre des amies sur la plage, aller à un feu d'artifice pour célébrer la fête nationale ?
On nous demande d'être fort, d'être solidaire entre nous, de montrer que nous n'avons pas peur, mais après les tournures de ce 14 juillet, peut-on encore sortir la tête haute ?
En voyant ces événements, j'ai fait une promesse à ma sœur: partir le plus tôt possible de ce pays où la menace plane au-dessus de notre tête à chaque instant. Partir le plus loin possible dès la fin de mes études, mais qui me dit que d'ici là, les menaces ne s’étaleront pas partout sur le globe ? Je ne pense pas que la vie a été donnée sur terre pour la gâcher, pour s'entre-tuer pour des questions de religion, de politique ou même de culture. Le racisme, l'anti-sémitisme, l’extrémisme n'ont pas lieu d'être. Nous sommes tous égaux.
Il y a tant de choses à dire mais à quoi cela sert ? Les actions dépassent les mots. 
Aimez-vous.
3
9
0
1

Vous aimez lire essaime ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0