V

Moins d'une minute de lecture

Les heures, les jours, puis les semaines passèrent. Un douloureux silence s’installa, et Jakab s’aperçut que l’attente devenait insupportable. L’habitude qu’il avait de se coucher avec les mots de Nocturnal s’était apparemment bien enracinée en lui, la cruelle absence envahissait et préoccupait chaque heure davantage ses pensées.

Les lames n’avaient aucun sens, leur toucher était fade. Ce n’est que lorsqu’il commença à se sentir perdu qu’il s’aperçut à quel point elle lui manquait, et combien il ne voulait pas la perdre.

Mais la Fille des mots ne revenait pas, et tout semblait mort.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
Nicolas Raviere
Marathon Poétique 3/52


1 des 7 poèmes de la semaine vu qu'il est interdit d'en poster plusieurs. Les autres seront publiés ailleurs.
18
35
5
0
Défi
-mel-
Par un après-midi d'hiver, un tracteur passe sur l'étroite route crottée du village. Les toits des maisonnées fument et invitent à venir se réchauffer. À une fenêtre, une vieille dame secoue un tapis terni par les années. Juste à côté, se tient la maison des Luvillier. Une courette parsemée de plantes, un potager largement garni, une cuisine aux odeurs alléchantes. Et un salon...ouh là ! Un salon sans dessus-dessous !
0
0
0
5
Patrick Peronne


Dans une bibliothèque
un rat dévore des livres
1
0
0
0

Vous aimez lire Parallel ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0