Épilogue

Moins d'une minute de lecture

Le libraire ferma les yeux. Il était vingt-deux heures passées, la librairie était plongée dans la pénombre. Seule la faible lumière de la lampe qu’il avait installée à sa caisse témoignait de sa présence dans ce lieu.

Le mot qu’elle avait laissé était inondé de larmes.


Pressez les mots contre votre cœur, chérissez-les comme un trésor.

Un à un, ils ont le pouvoir de tracer les plus belles Lignes.


Et les immortalisent.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Arnaud de Lansay
Poème
Parce qu'il n'est jamais trop tard pour la rédemption
0
0
0
4
Défi
Sandie
Ce premier défi est pour moi, comme un exutoire.
Si seulement il pouvait m'apporter, la libération....
18
39
18
3
Défi
Khia

Au soir de sa vie
Comme au premier matin
Rêver d’avenir
11
6
0
0

Vous aimez lire Parallel ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0