La captivité du Lion

Moins d'une minute de lecture

L’Autrichien le força à l’hivernage,

Mais Lion et cage ne font guère bon ménage :

" Nul homme pris ne puis dire ses sentiments

Son cœur dolent de l’odieux châtiment

Mais il se console par une chanson

J’ai moult amis, de moi se sont dépris

Honteux ils seront, si faute de rançon

Je suis deux hivers pris

Nul merveille si vacille mon cœur fragile

Car mon sire en mes terres sème le tourment

Au mépris de notre serment

que nous fîmes sur les Évangiles "

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire DEon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0