Marche sur Jérusalem

Une minute de lecture

Navré de ne pouvoir défaire tel adversaire

Saladin derrière lui fît le désert

Quand Jaffa fût rebâtie par le Lion

Il abattit, dépité, Ascalon

Antique devint la cité philistine

Las, les atermoiements du roi Richard

L’empêchèrent d’exploiter sa victoire

Fort Flétrie par des luttes intestines

Marcher sur Jérusalem démunie

Ou fondre au Sud mater ses ennemis ?

Il ne sût décider, Erreur Fatale !

Pareil au carthaginois Hannibal

Qui après Cannes ne marcha point sur Rome

Après Capoue, les délices de Jaffa...

La débauche florissait en ce nouveau Sodome

Le Jardin d’Éros corrompt les soldats

Enfin, s’ébranlèrent les troupes

Ramla, Latrun, Lyda sous leur coupe

Pisteur, le Roi reconnaît le terrain

Meneur d’hommes déguisés en Bédouins,

Sauveur de Robert de Leicester.

La Céleste Voisine anime les cœurs

Las, les remparts rebutèrent l’attaquant

Le Prudent Normand dut lever le camp

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire DEon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0