Portrait du Roi Richard

Une minute de lecture

Jérusalem tomba aux infidèles,

Dieu s’en offusqua, Le Lion prit la croix,

Quittant ses terres pour le Cinquième Ciel,

La sainte lumière guide le Roi.

Héritier Prodigue de prestigieux rois,

De leurs belles vertus il fit bonne emploi.

Henri Beauclerc lui donna sa beauté,

Foulques Réchin sa bellicosité,

Ses poèmes subliment l’occitan,

Tout comme Guillaume

Neuf en son temps,

Il fut le précurseur du Heaume

Qu’il inaugura sur le champ.

Fin Tacticien, il éclipsa le Conquérant,

Richard Sans Peur lui céda en vaillance,

Fier Fils d’Aliénor, Aquitain galant,

dont la cour déploie la magnificence .

Las , Du lion de Justice il n’obtint nul talent,

Oc et No fût son surnom en langue d’oc,

Car la cyclothymie est son estoc.

Roi d’Angleterre, volonté normande,

Si sa bravoure le porta au firmament,

Son emportement cause des réprimandes,

L’Aventurier veut, ne veut pas, tout en voulant,

Assez du Continent informe de l’ennui !

Car l’île enchantée s’offre à lui.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire DEon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0