Chapitre 13: Le laboratoire

Une minute de lecture

Le silence…

Rien que le silence et le bouillonnement des liquides.

Et là, parmi les ballons et les erlenmeyers, les béchers et les condenseurs, un homme de type caucasien se tient debout, remuant et manipulant les différents récipients à sa disposition. Il est plutôt grand et le haut de son crâne est recouvert par une sorte de chapeau haut-de-forme cachant en partie son abondante chevelure. La moustache qu’il arbore, en forme de légers tourbillons, semble bien entretenue, et tandis qu’il expérimente, sa bouche se tord dans des rictus effroyables. L’homme n’avait peut-être pas la dégaine d’un scientifique, mais il avait sûrement l’esprit d’un savant fou. À chaque fois qu’une lueur éblouissante et colorée se forme à l’intérieur d’un des récipients, ses yeux globuleux donnaient presque l’impression qu’ils allaient sortir de leur contenant.

Mais soudain, dans l’arrière-salle, le savant improvisé entend chape-chuter.

Il se retourne, et...

Annotations

Vous aimez lire Seigneur chihuahua ! ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0