Un nouvel être

3 minutes de lecture

Et c'est parti pour Sahara !

10 Points de lune (PL)

En me réveillant ce matin-là, je mis une bonne minute avant d'émerger d'un vide intersidéral.

Ce n'était ni affolant ni étrange, et je supposai le cours normal de ma vie repris dès le pied posé sur le parquet vernis.

J'observai mes mains glissant dans ma longue chevelure brune et bouclée, des mains gracieuses, très jolies. J'en détaillai la forme, le grain et le teint avant que la porte de ma chambre ne s'ouvre sur une femme sévèrement vêtue de gris.

"Princesse Sahara, heureuse de vous voir éveillée." Elle se tourna vers les hautes fenêtres dont elle écarta les rideaux d'un geste habitué, et il me sembla que cet espace existait seulement depuis qu'elle me le montrait.

"Voici vos tenues du jour, votre père le roi vous a mandée, vous devriez vous dépêcher." La grande femme avait déjà fait le tour jusqu'à la penderie au fond de la pièce, libérant un flot de dentelles, des vagues de soieries roulant des écroulements de perles plus ou moins grosses. Il y avait là de quoi habiller un orphelinat tout entier.

Je bâillai, m'extirpant du lit. Je portais une chemise de nuit de très riche facture. Son toucher somptueux (si tant est qu'un toucher puisse l'être) ne m'apporta aucun sentiment.

"Sahara ?" s'enquit la gouvernante, me jetant un regard perçant tout en posant délicatement les affaires choisies sur un tabouret rococo.

Rococo ? D'où tenais-je un tel mot ? Et qui était cette "Sahara" ? La lucidité me revint, m'extrayant enfin de la glu de l'oubli. Je sursautai, paniquée. Qui, où, pourquoi, comment ?

"Heu..., lâchai-je enfin, qui... qui êtes-vous ?

- Princesse, cessez de vous moquer, vous n'avez pas le temps pour de pareilles idioties. Allons ! Vous ne voudriez pas que vos soeurs vous jettent encore la pierre ?

- Mais je...

- Faites votre choix, me coupa-t-elle, elles vous iront toutes à ravir."

Je jetai un oeil aux robes véritablement splendides à présent allongées sur le présentoir de nacre et d'obsidienne.

Il y avait là trois ensemble, trois robes et leur capeline, leurs chausses et leur chapeau :

A. Une bleu turquoise aux motifs floraux, dont la longueur était tout autant impressionnante que peu pratique ; sa dentelle aux bras retombait jusqu'aux poignets. Elle était très à la mode dans les milieux aristocratiques et princiers et son large chapeau garni de fausses fleurs et de fruits donnait un air attendrissant à n'importe quelle peste. Des mocassins bleu sombre la complétaient.

B. Un velours noir coupé aux mollets, dont on retrouvait l'argent bordant le triple plis sur les épaules en broderie d'oiseaux. Je la trouvai un peu lourde. Son couvre-chef à cloches d'or muettes, petit, se maintenait par un ruban blanc très fin, presque invisible. Sa richesse imposante et sévère forçait la déférence. Des bottines noires à liseré or cette fois-ci arrangeaient le final.

C. La blancheur de la dernière avait la candeur d'un ange ; elle s'arrêtait à mi-cuisse et était la plus osée, malgré sa couleur. Fine et frivole, aux manches étroites poursuivant sur les mains en bandeaux de tissu, elle attirait le regard, la séduction. Un serre-tête mousseux et perlé faisait office de chapeau. Le style se rapprochait de celui des concubines royales, quoiqu'on la porte aussi lors des fêtes. Les talons des chaussures à porter étaient d'une hauteur inquiétante, mais la forme élégante adoucissait l'impression d'oisiveté joueuse.

Laquelle pouvais-je choisir pour convenir à la fois à mon père (d'après ce que m'avait dit la gouvernante) et au reste de la journée ? Je ne savais même pas ce qui allait se passer...

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 8 versions.

Recommandations

Défi
Œil de Lynx
Réponse au défi une phrase par jour :)

Ce n'est pas une histoire, seulement des phrases jetées chaque jour au hasard... Je ne sais pas si cela respecte bien le principe du défi.
3438
880
75
13
Défi
TeddieSage
Ce recueil contient des questions en tous genres. Qu'elles soient légères, en rapport à la foi, la politique et j'en passe. Ceci est dans le but de communiquer avec vous et d'échanger entre auteurs. Je me réserve le droit de ne pas répondre à certains commentaires pour éviter les conflits. Ceci vous permettra de discuter entre vous, si vous le souhaitez. Si une question vous gêne trop, passez par-dessus. Ceci n'est pas un examen, vous pouvez répondre comme vous voulez. Qui sait ? Peut-être que ça vous permettra de vous faire quelques amis.
3477
5925
25
49
Défi
Opale Encaust
J'adore parler toute seule, tout le temps.
J'adore aussi me répondre, débattre avec moi-même de façon virulente ; commenter mes propres entreprises avec acidité.
Et puis des fois, je balance une phrase, comme ça, dans l'instant et, tout haut, je me rends compte que ça ne veut strictement rien dire.
Là, même les murs me jugent...
44
49
1
0

Vous aimez lire Ruby Neige ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0