Au réveil

Une minute de lecture

Ne pas me réveiller. Garder les yeux fermés. Continuer ce rêve, ce rêve où j'étais si bien. Une onde de douce chaleur parcourt mon corps, des pieds à la tête, avec une intensité plus particulière au niveau du coeur.

Ne pas ouvrir les paupières. Ne pas répondre à la petite voix. Ne pas l'écouter, surtout ne pas prêter attention à ses mots sensés et se laisser envoûter par sa musicalité raisonnée. Oublier son existence et replonger dans le rêve, le rêve si doux, si chaud, si apaisant.

Je me concentre. Je veux retrouver cette sensation de bien-être. Chut ! Silence, voix de la conscience ! Ce n'est pas encore l'heure, je le sais, je le sens.

Voilà, je revois le lieu : un grand jardin ou un parc. Les rayons de soleil filtrent à travers le feuillage. Je ne suis pas seule mais je n'arrive pas à apercevoir les visages, les traits sont flous. Je ne vois que les sourires. Je distingue une bouche masculine maintenant. Elle est très proche. Des lèvres charnues entrouvertes, coiffées d'une fine moustache. Je perçois aussi une odeur qui me chatouille agréablement les narines. Je pense reconnaître le parfum de vétiver, des effluves boisés si caractéristiques. L'individu s'approche encore. Soudain, son parfum m'enivre, m'emporte. Ma tête, ou plutôt tous mes sens tourbillonnent, sont aspirés par un puits sans fond... puis je chute !

L'alarme de mon réveil vient de retentir avec fracas. Finalement, la petite voix a gagné : plus de place au rêve, il est temps de se lever ! Je biaise pour lui chiper quelques infimes secondes. J'appuie sur la machine infernale en maintenant mes paupières closes.

Ce n'est qu'un au revoir charmant rêve, je vous retrouverai, toi et le bel inconnu, la nuit prochaine !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Chantal Martine Claude ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0