Jeunes Filles en Fleurs

Une minute de lecture

La rentrée. J’ai lâché Paris, lycée, copines. Je me retrouve dans un village de merde, une classe de merde.


Lundi, premier jour de cours. Les filles me reluquent. Une grande, yeux méchants, me bouffe du regard. La meneuse de la classe, sûr. Ça chuchote, on se mouche, rires idiots. La récré, ça va pas être fun.

Je descends dans la cour avec les autres qui me bousculent.

Je descends dans la cour avec les autres qui me bousculent. Je suis dans mon coin. Pas longtemps. La meneuse s’amène avec sa bande.

- Hé, la nouvelle, comment qu’on t’appelle ?

- Lola.

Les filles pouffent. Pas la grande.

- Lola quoi ? Lola Rastaquouère ? T’as vraiment une gueule de conne.

Et c’est le cirque. Les filles m’encerclent, mortes de rire, donnant des coups de pieds. J’en tape une au hasard et file vers les toilettes. Jusqu’à la fin de la récré.

Après la classe, je passe la grille et je cours chez moi. Au coin de la rue, la bande m’attend avec la grande peste. Elle me plaque et ma tête cogne le mur. Pas la peine de me battre, faut y passer.

J’encaisse une gifle. Mon cartable tombe. Une des filles shoote dedans. C’est le baston.

Ok, elle marque son territoire. Mais si je me laisse faire, ça sera baston tous les jours. Je cogne la peste au bide. Elle s’affale. Toutes les filles s’y mettent. On me tire les cheveux. J’encaisse une baffe.

Ma tête bourdonne. Mon nez qui pisse. J’ai la rage. Je frappe du coude, des poings. Je morfle sec. Les filles aussi. Je dérape par terre. Les coups s’arrêtent. La peste me relève.

- T’es coriace. Sans rancune ?

- Sans rancune.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Monalisette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0