PARKING

Une minute de lecture

Ils se rhabillaient à l’arrière de la Volvo, en se débattant avec leurs vêtements.

- On devrait savoir s’y prendre, depuis le temps.

- Oh, je ne suis encore jamais rentrée avec un slip kangourou.

Frank se détendit pendant que Celia se tortillait pour remettre son collant.

Ils étaient sur le parking d’une route de campagne. Quand Celia eut terminé, elle s’appuya contre lui. Il leur restait environ quinze minutes pour parler. Ils aimaient ces instants.

Dans le rétro, Frank vit une voiture venir en marche arrière se coller tout près de l’arrière de la Volvo. Célia parlait de son boulot. Frank n’écoutait pas ce qu’elle disait. Il fixait la voiture collée derrière eux.

Celia poussa un cri. Une autre auto s’arrêta juste devant eux. Bloqués. Un type ouvrit la portière et trois hommes encagoulés se penchèrent et empoignèrent Frank. Deux types le saisirent chacun par une épaule et un poignet. Ils le traînaient dehors. Ne vous mêlez pas ce ça, Mme Johnson, dit l’un d’eux. C’est avec Frank qu’on a affaire, pas avec vous.

Le premier coup de pied fut pour ses couilles, puis sur le poignet. En tout, il reçut une douzaine de coups de pieds dans les cuisses, les reins, les parties, les genoux. Ils ne le frappaient ni à la tête ni au visage. Ils ne voulaient pas le marquer trop fort.

Une fois fini, ils s’engouffrèrent dans les voitures et filèrent.

Frank resta un moment étendu sur le sol. Celia sortit de la Volvo et se pencha vers lui. Il chuchota :

- On devrait peut-être changer nos lieux de rendez-vous, non ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Monalisette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0