Le Réveil.

2 minutes de lecture

Le lendemain matin.

Unité psychiatrique.

La mécanique reprit son fonctionnement lorsqu’il ouvrit les yeux. Ses pensées se déversèrent sans aucune retenue. L’effet des médicaments s’estompant, les images de la veille mordaient son esprit telle une horde de rapaces virevoltants. Il avait rêvé qu’une âme se faisait dévorer par un démon. Sam resta sur son lit à fixer le plafond blanchâtre. Il se sentit flotter sur une mer glacée, la gorge nouée par une terreur viscérale.

Cela faisait une dizaine d’années qu’il était interné dans cet établissement, après une tentative de suicide.

A son arrivé, il connut l’isolement, étant considré comme dangereux pour les autres et pour lui-même.

Diagnostiqué comme schizophrène, puis paranoïaque, de lourds traitements neuroleptiques lui furent administrés.

A présent, il allait mieux, mais il préférait rester hospitalisé. Une terreur bien plus forte que la liberté, le musselait en ces murs.

Sam fut interné dans l'unité de jour où il pouvait circuler à sa guise la journée, sauf le soir où ils regagnaient leurs chambres verrouillées. Ce type de patients avaient, comment dire… des nuits bien plus agitées et certains troubles fêtes s’amusaient à leurs chatouiller la plante de pieds afin de les effrayer.

Sam se levait toujours à la même heure, quelques minutes à peine avant que la porte de sa chambre se déverrouille. D’ordinaire il prenait le temps de se changer, mais aujourd’hui il sortit dans le couloir en pyjama. Le brouhaha l’agressa, Sam fronça les sourcils, puis il commença à marcher. Un pas hésitant, il était apeuré, balayant le long couloir à la recherche d’un danger potentiel. Il pensait qu’ici, il aurait été toujours en sécurité, mais il sut avec ce rêve, que cela ne serait plus le cas.

Une force bien plus forte et puissante le traquerait et ces simples murs ne pouvaient plus le protéger de ce dévoreur d’âmes.

Soudain il s'arrêta.

En face de lui, tous les autres patients se tenaient devant lui, le regard glaçial.

Puis ils commencèrent à hurler d'une même voix :

"SAM JE VIENS TE CHERCHER ET TU VAS CREVER EN ENFER !"

Sam fit quelques pas en arrière, percutant les autres patients qui ne cessaient de l’entourer. Il s’écroula tout en tremblant comme si les cries le giflaient...

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Bill ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0