Folie

de Image de profil de Dehorian GreenDehorian Green

Apprécié par 2 lecteurs

J'ai cru en la folie appelée Liberté,

Accepté les chimères, prétendues vérités,

Glorifiant de leurs lois les trop belles vertus

Nous faisant accepter que l'homme s'entretue.

 

Mais quand le prix du sang se voit si rabaissé

Qu'il ne me choque plus, je m'éveille blessé

Par toutes les vies gâchées auxquelles je m'accoutume

Parce que c'est comme ca et que c'est la coutume.

 

J'ai fait de la folie appelée Liberté

L'étendard de mon cœur, admis qu'il me seyait

Et n'ai depuis cherché à le remettre en cause

Refusant malgré moi d'aller au fond des choses.

 

Mais quand des vies humaines se retrouvent bradées

Pour un peu de papier, je m'éveille blessé

Par des cris révoltants que par trop je cautionne

En gardant un silence que je ne me pardonne.

 

J'ai vu en la folie appelée Liberté

Le plus précieux des biens et j'ai cru volontiers

Qu'elle m'appartenait du fait de ma naissance

Sans bien saisir alors la portée de ma chance.

 

Mais quand l'humanité est ainsi dévaluée

Par des êtres mesquins, je m'éveille blessé

Par le poids de ces maux rencontrés malgré moi

Au hasard de ma vie et m'imposant leurs lois.

 

J'ai cru que la folie appelée Liberté

Pouvait se savourer sans être partagée

Par tout le genre humain et qu'il ne fallait pas

En demander de trop, que c'était déjà ça.

 

Mais quand je ne sais plus ce que c'est de pleurer

A la mort d'un enfant, je m'éveille blessé

Par cette humanité murée dans un silence

Transformant en poids mort jusqu'à son existence.


Une plume de poésie

ContemporainPoésieTragédieSpleenPlume
Licence CC - Attribution - Pas de modification
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

FolieChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0