Image de profil de scifan
Buaidh (Victoire)
par scifan  il y a 3 ans

Sonnez bombardes et pìob-mhòr (cornemuse écossaise), résonnez tambours, j’ai trouvé des réponses aux questions non résolues, concernant mes dialogues.

Damned ! Nicolas Raviere a encore raison : lorsque le locuteur s’adresse à un nouvel auditeur (destinataire), il n’y a pas changement de réplique (monologue), j’en ai trouvé la confirmation :

Remarque : Un locuteur peut traiter deux destinataires comme un seul, en passant plus ou moins rapidement de l’un à l’autre pour leur accorder son attention ou leur adresser ses remarques ; cela aboutit ici à un seul monologue selon la définition disjointe et non à une série de monologues.

Pike K.L., Pike E.G.. Analyse grammaticale: introduction à la tagmémique. Trad. de Laurence Bouquiaux et Pierre Dauby. Préambule de Luc Bouquiaux. Paris : éditions Peeters, 1995 (Société d'Études Linguistiques et Anthropologiques de France ; Numéro spécial – 26), p. 55.

J’ai également trouvé une source fiable, au sujet de mes monologues s’étalant sur plusieurs paragraphes : http://www.sz.uni-erlangen.de/intern/templates/course1/heboudet/download/course4/ledialoguedanslerecit/infotypodialogue.pdf p. 2, « Alinéa intérieur et autres péripéties ».

J’opte pour le fermant. Vous trouverez donc dans le sous-chapitre « Le conteur – 4 » de nombreux “»” en début de paragraphe, ce ne sont pas des erreurs, mais des guillemets de continuité.

Bonne lecture.

0