28. Streanaesharch

2 minutes de lecture

Après son coup d'éclat, Wilfrid s'était rendu chez la reine Eanfled, mère aimante qui l'avait longtemps bercé. Dans l'offensive qu'il venait d'engager contre saint Colman, il espérait l'appui de cette femme influente, qui avait pour réputation de détester l'abbé de Lindisfarne et de n'être pas insensible aux missives mielleuses d'artificieux religieux du continent.

L'entrevue ne se passa pas aussi bien que prévu. Les retrouvailles furent glaciales. La reine lui reprochait peut-être ses dix années d'escapade ?

Non, non, autre chose… sûrement ! Mais elle n'en souffla mot.

La reine était informée déjà du violent incident de l'assemblée des sages. Et ce que Wilfrid ignorait, c'est qu'Eanfled comptait vivement sur l'appui de Colman pour faire libérer Elfleda. La mise en difficulté de Colman venait contrarier cet espoir. La reine congédia Wilfrid sèchement, sans lui fournir la moindre explication.

Ainsi donc le monde entier le rejetait.

Le monde entier le haïssait.

Le monde entier le vomissait.

Seul. Il se retrouvait seul. Toujours seul.

Seul, dans un crépuscule funèbre, le malencontreux Wilfrid gagna le port de Seahouses, qui se trouve dans le midi, à quelque six mille verges mégalithiques du château.

Va vers le midi, Wilfrid !

Un bateau se disposait à appareiller. Wilfrid eut défense de monter à bord. Il dut attendre sur le quai, seul, si seul, dans la nuit glaciale. Il entendit des pas. Il vit arriver, solidement escortée, la fille d'Oswy, qu'on voulait éloigner d'un amoureux trop pressant. La malheureuse embarqua, échevelée, larmoyante, à même d'attendrir un Saxon ou un Franc. Aux toutes premières lueurs du jour, l'orphelin Wilfrid, tout déconfit dans son déguisement tout noir, eut permission d'embarquer à son tour. Les amarres furent larguées. On mit à la voile.

De tout le voyage, nul n'eut le droit d'approcher l'infortunée princesse Elfleda.

Le bateau descendit le long de la côte jusqu'à Streanaesharch, trois cabanes de pêcheurs à l'embouchure de l'Esk, dominées par l'impérieuse falaise de grès sur laquelle règne le monastère Saint-Pierre. Ce fut à Streanaesharch que Wilfrid débarqua, de même qu'Elfleda.

Sans plus s'occuper de la princesse, encore moins soucieux de grimper cent quatre-vingt-dix-neuf marches pour aller saluer cette vieille teigne rance de sainte Hilda, Wilfrid remonta d'abord le cours de la rivière, avant d'infléchir sa route vers le sud-ouest.

Il lui fallut deux jours, par les forêts sépulcrales et par les vastes landes, pour arriver sur les bords de l'Ouse, chez le prince Alcfrid, son ancien condisciple, resté son ami.

Car notre Wilfrid, s'il venait de vivre une sévère désillusion auprès de la reine, notre Wilfrid avait toujours un allié dans la famille royale, le bâtard Alcfrid, aigri comme bien on pense de n'être pas choisi comme héritier de la couronne de Northumbrie. Oswy avait désigné son fils légitime comme successeur.

Wilfrid ne douta pas une seconde que le prince le soutînt dans cette extravagante affaire de coupe de cheveux qui mettait en déroute les saints de Lindisfarne.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Recommandations

Défi
SeekerTruth
En réponse au défi "Une phrase par jour".
2170
1611
24
11
Didi Drews
Un monde étouffé par son quotidien gris.
Une ville couverte de suie.
Au large des eaux, par-delà les parterres de menthe, la commune de Val-de-Nelhée bourdonne comme à son habitude, entre les tensions latentes et les crimes sanglants. L'équilibre se trouve toujours.
Les eaux sont là pour ça.
Jusqu'à ce qu'une série de meurtres vienne brouiller les cartes.




Image de couverture par Free-Photos de Pixabay
394
753
1387
420
Opale Encaust
À force d'entendre que mes épisodes sont trop longs... Voilà. Vous avez gagné !
Voici le micro-découpage de SMOOTHIE, pensé pour ceux qui ne s'accordent que 5min de lecture en prenant leur café !

Œuvre originale : https://www.scribay.com/text/816309372/smoothie--en-cours-
__________________________________________________________________________________________________________

En l'an 2108, dans l'archipel d'Agnakolpa.
À l'aube de la saison des pluies, le quotidien des sœurs Iunger se trouve bouleversé par une succession d'étranges événements. Tandis que les jeunes femmes découvrent leur véritable nature et tentent de réapprivoiser leurs propres corps, un ennemi anonyme menace de profaner les secrets de leur père, Magnus, un scientifique solitaire.
Luna, Emmanuelle, Faustine, Adoria, Cerise, Eugénie, Roxane et Nolwenn devront tracer leur voie et assumer les conséquences de choix irréversibles.

__________________________________________________________________________________________________________
TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=Wx15fBCSInE


ANNEXES / mémo : https://smoothiefiction.tumblr.com/
/!\ Si vous n'êtes pas à jour, le blog ci-dessus risque de sévèrement vous spoiler...
__________________________________________________________________________________________________________
SMOOTHIE relate le parcours d'une poignée d'êtres qui tentent de se réaliser.

Il ne sera pas question d'une histoire linéaire, régie par un fil conducteur ; mais plutôt d'une pelote de fils de vies entremêlés, d'un univers qui se développe à travers le récit que chacun donne de sa propre existence, dans lequel chaque personnage revendique son droit à la parole et dans lequel chacun s'exprime selon ses propres codes.

Avant d'entamer votre voyage, lecteurs, il vous faut renoncer à l'idée d'une vérité unique ou d'une morale universelle. Il vous faut envisager que les personnages puissent êtres ignorants, cachottiers ou menteurs et garder à l'esprit que la réalité n'a pour limites que celles que l'esprit lui fixe.
~ O.E.
__________________________________________________________________________________________________________
CONTENU SENSIBLE (sexe, violence)


[2015 - présent]
81
93
33
439

Vous aimez lire Ivi de Lindisfarne ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0