La petite fille à la robe bleue

de Image de profil de J-T150901J-T150901

Avec le soutien de  Vis9vies, Alisée Vila, Anathol Lebranc 
Apprécié par 3 lecteurs
Image de couverture de La petite fille à la robe bleue

Elle court. A travers les herbes vertes, elle sautille, joyeuse. Sa voix mélodieuse est remplie de gaieté. Sa peau pâle, ses fins et longs cheveux blonds et sa jolie robe bleu ciel lui donnent un petit côté féérique.

Je ne vois pas son visage et elle s’éloigne rapidement en direction des bois à une petite centaine de mètres de la maison.

- Madame Collin ?

Je me retourne vers cet agent immobilier à la chemise tachée et à la cravate de travers.

- Vous sembliez ailleurs.

- J’admirais la vue, dis-je simplement en remontant les quelques marches me séparant de la porte arrière de cette vieille maison.

En rentrant de nouveau dans mon futur achat, je ne peux m’empêcher de faire ma curieuse.

- Vous m’avez dit que cette maison avait été laissée à l’abandon quand la famille qui y vivait a soudainement disparu.

- C’est exact. Du jour au lendemain, ils sont partis. Cela doit bien faire dix ans, maintenant. C’est un miracle que la maison ait tenu le coup, depuis le temps. Nous avions perdu tout espoir de la vendre, à force.

J’ai un léger sursaut en pénétrant dans le salon où tous les meubles sont encore à leurs places initiales. En face de la majestueuse cheminée en bois et en briques, un vieux fauteuil troué et poussiéreux est posé près d’une fenêtre brisée. Et, dessus, la petite fille à la robe bleue me regarde avec un grand sourire.

- Tu vas vivre avec nous ? demande t-elle soudain.

Je ne réponds rien et fais mine d’être passionnément intéressée par les propos de l’agent immobilier qui ne cesse de me répéter que je fais là une très bonne affaire.

- Croyez-vous aux fantômes ? me questionne l’agent en me tendant les derniers papiers de vente.

Cette phrase a tendance à me ramener dans le monde réel et je relève cette fois des yeux sincèrement intéressés dans sa direction.

- Les fantômes ?

- Cette maison regorge de vieux souvenirs. Ce sera comme nettoyer un vieux musée, quand vous emménagerez.

- Je ne crois pas aux esprits, mentis-je en prenant le stylo qu’il me tend.

- Pour ma part, je pense sincèrement que nous vivons un "après" quand on meurt. Nous ressentons des choses tellement fortes lorsque nous sommes vivant que tout ne peut pas disparaître quand notre coeur cesse de battre.

Je n’ai pas quitté la petite fille des yeux et dès que je termine ma signature, l’agent immobilier est déjà devant la porte d’entrée. La petite fille apparaît soudainement près de lui et le bras de l’homme traverse son corps fantomatique quand il me sert la main.

- Il y avait une petite fille, ici ? dis-je avant qu’il ne se sauve.

- Oui. Elle vivait avec ses parents. Vous savez, le reste de la famille ne s’est jamais inquiété de leur disparition. Personnellement, depuis le temps, je pense qu'ils sont tous morts.

Et la petite fille glousse en lui faisant un au revoir de la main qu’il ne peut pas voir.

- Joue avec moi… chuchote t-elle ensuite dans ma direction avant de disparaître aussi vite qu’elle était apparue.

FantastiqueHorreurPolicierfantôme
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Petite fille

Lancé par Calypso Dahiuty

Aujourd'hhui, je vous propose de parler d'une petite fille, d'un simple moment de sa journée à sa vie complète. Pas de contraite ni de genre particulier.

Amusez vous ;)

Commentaires & Discussions

Nouvelle maisonChapitre6 messages | 2 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0