Réponse à "comme pour Midas"

de Image de profil de PM34PM34

Avec le soutien de  Vhaeraun2016, Yenyenus, J-T150901, MARQUE 
Apprécié par 3 lecteurs
Image de couverture de Réponse à "comme pour Midas"

_ Tu as droit à un voeu. Choisis !

_ Je ne sais pas ! Je voudrais euh...

_ Choisis ! Choisis ! Choisis !

_ Bon, alors donne moi le pouvoir de donner des ordres, et d'être obéi par tout le monde.

_ C'est fait ! Donne un ordre, et qui que ce soit, ils obéiront !

À ces mots, il disparut... Je pensais à un simple rêve. Mais ce matin là, tandis que mon petit frère m'embetait, comme tous les matins, je lui ai dit : "Ferme ta gueule !". Il me regarda, voulu répondre mais n'y parvint pas. Sa bouche restait fermée. Il se mit à pleurer, mais ne parvint pas à ouvrir la bouche. Ses lèvres restaient collées. On appela un medecin, qui ne comprit pas ce qui se passait. Il n'y avait aucunes raisons pour qu'il ne puisse ouvrir la bouche ! On cru à une farce mais même pour manger, il ne pouvait ouvrir la bouche.

Un autre jour, l'ampoule de ma chambre ne s'alluma pas, elle était grillée. "Allez allume toi !" lui ai-je demandé en tapant sur l'interupteur. Elle s'alluma. Et ne je ne pus l'éteindre. Même en la retirant, elle restait allumée. Je lui ai demandée de s'éteindre mais cette fois, elle ne m'écouta pas.

Il y eu ce connard du collège à qui je dit "Casse toi !" et qui se retrouva dans un lit d'hopital, les os en miette... Et cet autre à qui j'ai dit d'aller se faite enculer, et qui se fit violer le soir même, en rentrant chez lui.

À chaque fois, je ne me rendais compte de ce que l'ordre que je venais de donner impliquait trop tard... Chaque nuit, je m'efforçait de rever à la créature qui m'avait donner ce voeu, pour lui ordonner de me le reprendre. En vain...

Après avoir ordonné, sans le vouloir, à mon père de me laisser tranquille (il quitta la maison est partit recommencer sa vie dans je ne sais quel pays) et à mon meilleur ami de venir chez moi (Il ne pouvais plus sortir de la maison depuis), je choisis d'arreter tout ça, en me tuant.

Je m'avançais vers un policier et lui ordonnait de se servir de son arme de service pour me tuer.

Je me reveillais alors, dans ma chambre, le matin où tout avais commencer. "Allume toi" ai-je dit à ma lampe, ce qui ne provoqua que les raillerie de mon frère, la lampe restant éteinte. Je souri et allais prendre mon p'tit dej.

Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

comme pour Midas

Lancé par PM34

Votre personnage reçois d'un dieu / démon / esprit quelconque qu'il exauce un voeu.

Quel est ce voeu ? Comment votre personage l'utilise-t-il ?

N'oubliez pas qu'un don peut devenir une malédiction, et que le "dieu" qui exauce le voeu n'est pas forcement bienveillant.

Genre libre, amusez vous !

À vos claviers !

Commentaires & Discussions

ObéirChapitre1 message | 1 an

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0