Evidence

4 minutes de lecture

Elle recouvre ses esprits, la réalité revient mais ses genoux fléchissent sous le poids oppressant de la nature des visions. Isa s’agrippe au bras qui se tend déjà vers elle et Madoc la ramène contre lui. L’effluve de benjoin efface lentement la peur et le dégoût qui la tenaille, seule la tristesse résiste un instant en vagues successives.

                 ###

Si Isa ressent le désir de se laisser aller contre la chaleur du sorcier, elle mesure aussi la force qu’elle doit se procurer pour se maitriser et ne pas subir l’abandon qui la gagne. Ses charmes sont si persuasifs et la lutte lui semble bien inégale.

                 ###

Les bras la retiennent fermement pourtant elle s’arrache à lui, décidée mais troublée. Le souffle coupé par ce qu’elle a vu mais aussi par cette intimité forcée. Elle parvient à dire :

— On doit faire revenir Marianne, aider Sabine et son amie…Faire en sorte que tout s’arrête.

— Excellent choix.

                ###

Cette réponse la laisse en plein désarroi, dubitative « On dirait un vendeur à qui je viens d’acheter un meuble ».

Isa regarde les lèvres s’étirer sur son sourire carnassier.

Les yeux de Madoc se plissent et laissent deux fines braises ardentes la fixer.

                ###

Elle vient d’accepter qu’il reste définitivement dans son monde. La vision qu’il vient de lui offrir ne pouvait faire que pencher la balance en sa faveur, était-ce réellement un libre choix ? Elle n'a pas confiance et doit bien admettre que tout cela est ambigu.

                ###

L’attitude de Madoc dans son ambivalence, la difficulté à le situer entre le bien et le mal, cette séduction qu’il exerce sur elle la tourmente. Il sait tout cela.

Le sorcier se rapproche d’elle, envahit son espace délibérément comme pour assoir cette conviction.

                 ###

— Tu ne le regretteras pas, vois ma présence comme une collaboration. Tu viens d’ouvrir le chemin de l’évidence, le champ de tes possibles ! Tout ce que tu as toujours voulu savoir je vais te le transmettre. Tu n’as rien à y perdre, bien au contraire, tout s’offre à toi, absolument tout ce que tu désires !

                  ###

Isa déglutit péniblement face à sa présence si proche, à son discours plein de promesses et lourds de sous-entendus. Le diable lui-même n’aurait pas mieux à proposer, tel un mauvais génie, il lui offre ses services. Madoc continue de la sonder profondément. L’odeur qu’il dégage remplit toujours ses narines, encore plus envoûtante.

                   ###

Il use de tous les artifices et son magnétisme suggère bien des invitations.

— Il va falloir fixer des règles à cette collaboration ! Souffle Isa en s’esquivant d’un pas pour sortir de son attractivité.

                   ###

Elle résiste tant bien que mal aux pensées contradictoires qui se succèdent dans sa tête. Madoc lève aussitôt un sourcil étonné, il n’avait pas prévu cela, un rire sincère s’élève. Il semble s’amuser, encore et continue de s’approcher en susurrant.

                   ###

— Bien-entendu, cela suppose une relation de confiance d’abord…

Son corps est près du sien à présent, l’enrobe de toute son aura, forte et délicieuse à la fois. Le rythme cardiaque d’Isa s’accélère doucement.

                    ###

Elle s’entête :

— Une relation de travail uniquement…Pour Marianne et…

Sa phrase reste en suspens, le visage de Madoc est près du sien, si près, il lui parle dans sa tête : « Bien-sûr, de travail uniquement ».

                     ###

Une main glisse rapidement autour de sa taille et il lui semble qu’elle va défaillir à son contact. Son corps est ramené contre lui brûlant. Il s’empare aussitôt de sa bouche, met fin à son attente. Le baiser est court mais torride, il consume Isa de l’intérieur.

                     ###

Lorsque les lèvres se détachent des siennes, le souffle impérieux et volcanique de Madoc la maintient toujours en transe. Elle se rappelle maintenant avec netteté. Comme si la respiration du sorcier la forçait à cela, elle ne voit que ce gouffre immense, avide d’affection qu’elle a toujours été.

                    ###

Sa venue répond aussi à un appel plus intime qu’elle avait autrefois lancé. Il n’est pas uniquement là pour la protéger mais il est aussi celui qui la complètera, qui la rassasiera de ce dont elle a tant manqué : d’amour. Inconditionnel, brut et sans condition. Il la remplit de ce feu sacré qu’il dose savamment pour ne pas l’effrayer.

                    ###

Madoc recule enfin, ses yeux brillent d’une satisfaction contenue, la laisse pantelante et elle cherche appui sur l’accoudoir du sofa.

— Au travail, déclare-t-il autoritairement. Son sourire féroce embrase son cœur.

                      ###

Les joues rouges, Isa reprend possession de ses moyens, elle ne peut s’empêcher de trembler encore sous l’effet du baiser. La sensation du corps de Madoc contre le sien s’imprime en elle comme une évidence cruelle.

Isa est consciente qu’elle ignore réellement ce que cette alliance peut représenter mais il est manifestement trop tard pour reculer.

                     ###

Elle devine déjà la relation qu’il met en place lentement avec calcul.

Si bien des gens à sa place, verrait cela comme une opportunité, Isa en évalue maintenant avec certitude les égarements.

                  ###

Elle se jure en silence qu’il ne mènera pas la danse et la réaction provoquante ne se fait pas attendre, les lèvres de Madoc s’étirent, séduisantes. Son regard d’une éloquence particulière lui suggère de ne pas trop jouer. Le désir est un feu dont on ne maîtrise pas la chaleur.

                  ###

Halloween 2018 revient dans ses pensées, il ne doit pas avoir lieu.

Isa regarde Madoc, l’apprentissage peut commencer. Elle distingue dans ses yeux, une lueur énigmatique, ensorceleuse. Tout ne fait que commencer. Il ouvre un chemin pour eux. Pour deux.

FIN

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Biquette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0