Réveil

3 minutes de lecture

Isa assemble lentement les pièces du puzzle, comprend la docilité des gens. Cette fête n’était qu’un leurre. Les drogues n’étaient qu’un moyen pour priver les participants de leur volonté, de leurs instincts de survie. Un moyen efficace de les faire rêver, voyager pour un dernier shoot et se repaître d’eux, de leurs âmes. Le souvenir d’Alice et du lapin-garou refait surface. Voilà le point de départ de cette horrible mise en scène.

                ###

Isa lève les yeux sur lui et Virgile soutient son regard. Il est sûr à présent qu’elle cache quelque chose, elle ne pose aucune question comme si elle savait. Comment a-t-elle pu rejoindre le gîte en ayant absorbé ces drogues ?

Alors il sort sa dernière carte :

— Une certaine Marianne est dans un coma profond et…

                ###

Virgile n’a pas le temps de finir sa phrase qu’Isa se précipite vers l’évier pour y vomir un jet de bile mêlée au café.

Elle crache en pleurant, fait couler l’eau dans ses mains, s’asperge le visage, boit avidement. Lorsqu’elle se redresse, dégoulinante, Virgile est près elle inquiet. Isa se retourne, le toise :

— Comment m’avez-vous trouvé ? Comment savez-vous tout ça ? Vous êtes qui ?

               ###

L’aubergiste semble surpris du retournement de situation, la dévisage longuement avant de répondre.

— Je vous ai suivi hier depuis l’auberge, j’étais inquiet et c’est comme ça que j’ai trouvé votre soirée. Ma sœur a reçu la même invitation pour Halloween l’année dernière, dans la forêt de Mercoire vers Langogne. Elle est en HP maintenant. Le dispositif mis en place dans la salle est le même que l’année dernière. La police cherche à dénombrer toutes les victimes et cette Marianne semble suspectée d’avoir tout organisé.

               ###

Mais pour les autorités, cette fête est une rave sauvage où la drogue à sévit, comme l’année dernière.

Virgile se tait un instant puis reprend :

-Mais ce que j’ai vu à l’intérieur m’a filé la chair de poule, il n’y avait pas que la drogue. Je reste persuadé que vous aussi vous avez dû voir ces choses…

               ###

Un poids s’abat soudain sur les épaules d’Isa, elle renifle bruyamment, s’écarte de Virgile et désigne la porte :

— Je vous remercie, vraiment, mais je dois partir, je voudrais aller voir mon amie, murmure-t-elle en évitant son regard.

— Je vais vous y amener, vous ne pouvez pas conduire dans cet état, fait Virgile qui ne bouge pas.

               ###

— Je n’ai rien consommé pendant la soirée, probablement juste respiré cette drogue mais pas suffisamment pour me mettre KO, à part un mal de tête tout va bien.

— Très bien, mais qui est l’homme qui vous accompagnait ? C’est lui qui vous a aidé à sortir ? C’est votre petit ami ? Insiste Virgile qui doute.

               ###

Isa avale péniblement sa salive, l’espace d’une seconde elle hésite à parler mais se raccroche finalement in extrémis à son amnésie et secoue la tête négativement.

L’image du sorcier qui se renforce encore plus fortement dans sa mémoire l’incite à se taire. Elle sent bien que Virgile est déçu, voire exaspéré. Il lui tend une perche.

               ###

Mais la discrétion et le silence sont un leitmotiv de survie, une équation nécessaire pour éviter les ennuis. La société ne tolère pas les dérapages, encore moins paranormaux. Le passé tend à lui donner raison. Et quand bien même elle se sent empêtrée dans les ennuis avec l’apparition de cet homme en noir, elle renoncerait même à admettre au pape en personne ce qu’elle a vu.

               ###

Virgile finit par acquiescer mais n’est pas convaincu, cependant il obtempère et sort. Tous deux se suivent des yeux, tous deux savent que l’autre tait quelque chose.

Il a remarqué son état de sidération à l’annonce des nouvelles, ses yeux bouffis de sommeil et sa pupille partiellement dilatée. Elle paraissait sincère pourtant il sait ce qu’il a vu dans cette ferme et jurerait qu’un homme l’accompagnait.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Biquette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0