L'invitation

2 minutes de lecture

— Cette invitation n’a aucun sens ! On sait très bien toutes les deux qu’elle ne peut pas nous blairer ! enrage Isa.

Elle regarde la lettre comme si c’est un vieux kleenex usagé qui dégage une odeur nauséabonde. La jeune femme inspire longuement en faisant la moue, attend une réaction de la part de Fanny qui semble encore réfléchir.

— Oui mais j’ai très envie d’y aller, finit par admettre celle-ci dans un murmure.

                 ###

Fanny attrape son mug rempli de thé vert et en boit une longue gorgée pour éviter de regarder sa colocatrice. Le carton d’invitation trône bien en évidence sur la table basse séparant les deux étudiantes et amies. Leurs yeux sont sans cesse ramenés, attirés à venir se poser sur le délicat papier, leurs prénoms sont écrits avec de grandes lettres dorées.

                   ###

Un fin liseré en filigrane transparent borde un texte court qui indique un lieu, une date et la mention « déguisement obligatoire ». En l’occurrence, les filles sont invitées à se rendre à « la ferme cachée » le 31 octobre pour la soirée d’Halloween. Sur l’enveloppe figure le prénom Marianne, il y a été estampillé au verso dans de grandes courbes noires calligraphiées.

— On ne sait même pas où se trouve cette foutue ferme, souffle Isa.

                   ###

Elle se lève soudain brusquement lorsqu’elle voit la pendule, avec fébrilité cherche à enfiler les manches de son manteau. À tergiverser sur ces âneries, elle allait encore finir par être en retard pour prendre son service. C’était peut-être les vacances scolaires mais elle avait besoin de ce job comme serveuse et elle avait du mal à être à l’heure. Pourtant le restaurant se trouvait au coin de leur rue à peine à 50 mètres.

                   ###

Ses retards récurrents horripilaient son patron qui la tenait déjà à l’œil.

— Tu vas devoir courir… Annonce Fanny en souriant.

— Je suis bonne en sprint, crache Isa en passant la porte.

Fanny se love plus confortablement sur le canapé et ramène le plaid sur elle. Son regard se pose une fois de plus sur l’invitation. Le soleil couchant que filtre la persienne derrière elle vient lécher, iriser le papier en de longues lignes horizontales.

                  ###

La couleur dorée semble davantage y flamboyer, le filigrane trouve vie dans un relief singulier. Quelque chose capte soudain son attention, comme un mouvement lent et rapide à la fois. Dans ce mince canal de lumière, l’astre d’hiver souligne un signe qui auparavant ne s’y trouvait pas. À présent il est possible de discerner sous le texte noir deux caractères supplémentaires.

                 ###

Fanny vient d’être témoin de la matérialisation d’un trait, une maigre fumette s’évapore aussitôt en s’élevant dans les airs. Elle assiste incrédule, sans oser bouger, au phénomène, finit par se redresser d’un bond pour examiner le carton avec attention. Deux chiffres sont là sous ses yeux : 44.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Edgar Garance
Du steampirate, cela vous tente ?
Alors prenez votre chapeau, vos gants, votre redingote et en avant vers l'aventure !

Edgar Garance au texte, Monsieur K aux illustrations.

Dans un univers où la vapeur est la principale source d'énergie, où le minerai métallique s'avère être une ressource mortelle à extraire, nous voici plongé dans une aventure pulp dans une époque qui ressemble à notre fin de 19eme siècle.

Bonne lecture !

Un chapitre par semaine.
6
6
24
11
Léa Triss
Tranches de vie hautes en couleurs, en souvenirs, en sensualité.

Coup de tête, inspiration subite, régularité nulle.

Un lecteur averti en valant deux, contenu sensible.
19
19
5
18
Ai acheté un couteau
« Tout ceci est vraiment vrai. » ... « Le vent emportait tout » ... « Je ne devais m’en souvenir que bien après mais, cet été-là, il y eut une première morte. » ... « Loïs ! Loïs ! Loïs ! »

Image : Susan Meiselas, 44 Irving St, 1971-1978
77
127
400
17

Vous aimez lire Biquette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0