Chapitre 50: Je te rejoindrais...

4 minutes de lecture

Alors que je sors doucement de mon sommeil, je commence par sentir une chaleur réconfortante autour de moi, puis quelque chose d'extrêmement confortable que je déduis comme étant une épaule, puis ensuite un bras qui m'entoure, ainsi qu'un torse musclé sous ma main gauche. Je serais donc dans les bras de quelqu'un... mais qui... j'entreprends de descendre ma main pour voir si je reconnais le corps de mon Sacha, que je connais par cœur, même si vu la situation actuelle entre nous cela m'étonnerais fortement que ça soit lui qui partage mon lit ce matin. En descendant ma main je remarque des abdos vraiment bien développés, ce qui n'est pas le cas de Sacha étant donné son jeune âge et sa morphologie un peu frêle et enfantine. Ne sachant pas trop dans quelle situation délicate je me trouve, j'ouvre alors les yeux pour voir que je me trouve dans les bras d'Allan endormi, me serrant contre lui. Comprenant alors la gravité de la situation si quelqu'un nous voit comme ça, je ne vous dis pas la mauvaise interprétation... je m'écarte brusquement, ce qui ne manque pas de réveiller mon meilleur ami, que je regarde d’un air étonné et à moitié endormi.

Al : Yo Zach !! T'es réveillé ?

Z : Ouais... mais euh....

Al : Pourquoi tu fais une tête pareille toi ? T'as vu un fantôme ou quoi ?

Z : Bah euh je viens de me réveiller dans tes bras ?

Al : Et ??

Z : Bah tu admets que c'est chelou non ?

Al : Étant donné que hier soir quand j'ai rejoint la chambre, tu dormais d'un point fermé, que je t'ai malgré moi réveiller, qu'ensuite tu as enlevé tes vêtements pour te retrouver en boxer et que tu t'es recouché te collant à moi, et bien je dirais que c'est normal, que tu te réveilles collé à moi.

Z : Euh, je devais être vraiment crevé alors Ahahahah mais ça n’explique pas pourquoi j'ai fait ça.

Al : Tu devais sûrement avoir besoin d'un peu de réconfort et puis je n’allais pas refuser de t'en donner non, plus et pour être honnête avec toi, ça m'a fait plaisir de t'avoir contre moi.

Z : Je mentirais en disant que ça ne m'a pas plus. Mais bon imagine si Sacha ou Victor nous avez vu comme ça, ils auraient pu imaginer un tas de chose.

Al : Ouais c'est pas faux !!!!

On décide finalement d'un commun d'accord, de garder ça pour nous et de se lever pour aller rejoindre les autres dans la chambre d'à côté. Lorsque nous arrivons dans la chambre nous voyant uniquement Victor, l'inquiétude commence à monter en moi comme une trainée de poudre. Je regarde partout autour de moi, mais ne vois Sacha nulle part. Putain il est où.

====pdv de Sacha quelques heures plus tôt au milieu de la nuit===

Je me réveille avec une violente envie de pisser, je regarde mon téléphone pour avoir une idée de l'heure 6h55, ne pouvant plus résister je me lève en essayant de faire mon maximum pour ne pas réveiller Victor qui se trouve dans le même lit que moi. Une idée de mon grand frère Allan qui a pensé que c'était mieux ainsi plutôt que je dorme dans le même lit que Zach. J'adore Allan il prend toujours soins de moi quand je vais mal, c’est vraiment un grand frère en or, remplaçant à merveille même mieux celui que j’ai perdu. Je me dirige donc vers les toilettes afin de vider ma vessie qui ne demande que ça. En sortant des toilettes je repasse devant la chambre que Al et Zach partagent pour cette nuit, je remarque alors un détail auquel je n'avais pas fait attention en passant la première fois. Zach mon Zach... dans les bras de mon grand frère...Enfin celui que je considérais comme tel... Zach dans les bras d'Allan sûrement nu... putain Zachary ne me dit pas que t'as recommencé... et surtout avec lui... Allan tu m'as trahi aussi putain.... Je pars alors en courant en direction du balcon, voulant mettre fin à mes jours ou du moins prendre l'air.... Réfléchir. Je m'accoude à la rambarde je regarde d'abord en dessous de moi le sol est à plusieurs mètres sous moi, si je saute je meurs à coup sûr... j'observe ensuite cet immense et splendide paysage... je repense alors à mon frère Aldwin, qui avait mis fin à ses jours, lui aussi... je repense à mes parents... Je me revois il y a 3 ans, je n'avais encore que 12 ans, à cette époque, je revois mes parents en pleure, avec plusieurs personnes vêtues de noir, je vis même des gens de l'âge de mon frère sûrement des amis à lui. Tout le monde pleure, tout le monde sauf moi. Dans mon petit cœur d'enfant de 12 ans tous ce que je ressens ce n'est pas de la tristesse mais de la haine, de la colère, envers ce frère qui m'a abandonné, nous a tous abandonné, toutes ces personnes présentent ici, je trouve son geste d'une grande lâcheté et je suis incapable de pleurer, j'ai la haine contre ce frère qui me laisse seul, face à cette vie que je ne désire pas plus que lui. Alors que je quittais le cimetière, je vis au loin un adolescent de l'âge de mon frère qui n'osait pas s'approcher, dans ses yeux je ressentis la même haine que moi, mais elle n'était pas envers mon frère mais envers lui-même... c'était Allan.

De repenser à tout ça, me fais grandement réfléchir sur ma situation, je me dis que contrairement à Aldwin je ne laisserai personne derrière moi, étant donné que les deux personnes auquel je tiens le plus au monde mon toutes les deux trahis... Mais je laisserai mes parents…Je ne peux pas leur faire la même tristesse qu'Aldwin... Mais moi qui ne comprenais pas ta réaction, je commence à te comprendre mon frère... l'envie de te rejoindre... de quitter ce monde qui n'a pas l'ère d'être fait pour nous...

===retour au présent===

Alors que je commence à monter sur la rambarde afin de quitter ce monde et de rejoindre mon frère, je sens des bras qui m'entoure... Je reconnaîtrais cette chaleur, cette odeur, cette présence... oui je la reconnaitrais entre milles.

S : Zach ........

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0