Chapitre 45: Droit devant.

6 minutes de lecture

Pour ce chapitre, je vous propose une musique qui colle plutôt bien avec l'ambiance et écoutée pendant la relecture ^^ : Rime of the ancient mariner de Iron Maiden.

=======

Je suis à l'internat comme tous les mercredis après-midi, seul... comme d'habitude, depuis qu’Aya et Dan ne se lâche pas, mais ces deux-là ne sont toujours pas officiellement ensemble... et qu’Allan est à l'hosto même s’il en est sorti aujourd'hui. Il ne reviendra en cours qu’à la rentrée de Janvier. Et surtout seul depuis cette fameuse histoire avec Guillaume, que je ne veux plus spécialement revoir et Sacha qui ne veut plus, ne serait-ce que m'adresser la parole... De ce que j'ai compris Al et Victor passent l'après-midi ensemble, ils doivent bien s'amuser tous les deux, rattraper le temps perdu. Moi je suis là sur mon lit seul face à moi-même. Je vois cet ignoble personnage qui a osé tromper l'amour de sa vie, cette ignoble raclure qui n'a pas su contrôler ses pulsions sexuelles, comme un animal en chaleur. C'est alors que je suis en pleine réflexion morbide et macabre que je reçois un message de mon meilleur ami.

"Salut Zach !! C'était pour te proposer, un truc de fou pendant les vacances de Noël. Je te propose de le passer EN CALIFOOOORNIE. Avec Victor et Sacha, dans un palace 5 étoiles, avec accès VIP Gold etc. Je t'envoie en même temps les pdf du flyer du Palace et aussi de quelques activités que l'on pourrait faire dans le coin. J'en ai déjà parlé à Vic il est vraiment chaud, j’espère que toi aussi tiens moi au courant ! On partirait le 21, et on y resterait jusqu'au 26. "

Cette idée me plait bien sûr énormément, j'adorerais fêter Noël avec mes amis mais je ne suis pas sûr que Sacha soit du même avis... Il ne veut plus m'adresser la parole alors, passer plusieurs jours avec moi…. Ce qui est totalement normal après ce que j’ai fait... Mais en même temps on ne peut pas dire à Allan et Victor que je l'ai trompé avec Guillaume... comment ils le prendraient. Je me retrouve devant une impasse. Je décide alors d'appeler Sacha mais voyant que mon numéro s'affiche sur son téléphone, il ne répond pas… Je recommence encore et encore j'ai besoin de lui parler. De lui dire ce que je ressens, je l'aime et j'ai besoin de lui. Il finit par répondre j'entends alors sa petite voix qui raisonne encore et encore dans ma tête comme une douce mélodie.

S : Allo...

Z : ...allo

S : Qu'est-ce que... qu'est-ce que tu me veux ... je t'ai dit que je ne voulais plus te parler...alors pourquoi tu viens me faire souffrir ...encore une fois... Connnard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Z : Sacha s'il te plait écoute moi je t'en supplie.

S : T'écouter... T'écouter... toi qui as trahi ma confiance, toi qui a trahi mon amour, toi qui a trahi ma vie, non Zachary je ne veux plus t'écouter... pour me dire encore une fois que tu m'aime... que tu regrettes...Comment tu peux m'aimer alors que tu m'as trompé... tu m'aimer quand t'as baisé avec lui... hein ? tu m'aimais quand il t'as pénétré... ne me dis pas que tu m'aime alors que tu t'es laissé …. Par…par ce …type...

Z : Je sais que je ne pourrais jamais réparer mes erreurs, je ne pourrais jamais regagner ton amour que j'ai perdu lorsque j'ai cédé à mes envies stupides. Mais je ne veux pas parler de ça maintenant, ce n'est pas le moment et je préfère te voir pour te montrer à quel point je peux t'aimer Sacha. Je t'appelle juste pour te demander, si tu as reçu le message d'Allan concernant un potentiel voyage en Californie ?

S : Ouais je l'ai reçu.

Z : Et du coup tu viens ou pas ?

S : Si t'y va je vois pas pourquoi je viendrais. Je ne veux plus te voir t'as oublié !?

Z : Non .... Je n'ai pas oublié mais pour Allan... Il vient de sortir de deux mois de coma, de... On ne peut pas lui faire ça... On ne peut pas le blesser encore plus avec notre dispute... on doit faire semblant... Pour lui pour notre Ami.

S : D'accord... je viens et je ne dis rien à Allan... mais ne t'attends pas à ce que je passe ce séjour collé à toi... je vais rester distant... tu peux en être sûr.

Z : Merci ... Sacha... merci pour lui.

S : Pfff t'es minable... sur ce. Adieu. On se reparlera peut-être samedi.

Sur ces paroles il raccroche, ce qui me plonge dans une profonde tristesse. Je ne supporte plus cette situation entre nous deux... mais ... mais... je ne peux pas mettre fin à mes jours bêtement. S'abandonner à la mort n'est pas la solution, ce n'est pas une preuve de force ou de courage ce n'est qu'une preuve de lâcheté, la vraie force réside dans le fait de se battre quel que soit les circonstances. Rien ne sert de s'apitoyer sur son sort, rien ne sert de ressasser sans cesse les événements passés, aussi douloureux soient-ils, il faut aller de l'avant et toujours marché droit devant.

Je réponds à Allan sans évoquer les moindres doutes et questions que je me pose sur ma relation avec Sacha. Je lui réponds un simple "Ok Pas de soucis !! Ça promet d'être vraiment cool" puis on échange encore quelque message durant le reste de l'après -midi. L'heure du diner arrive, je descends le prendre en compagnie de Dan, et d'autres. Puis je remonte dans ma chambre pour replonger dans cette solitude qui me caractérise tant, depuis cette trahison. Les jours passent on est vendredi soir, je rentre chez moi et commence à préparer mes affaires car le grand jour c'est demain. Je vais revoir Allan pour la première fois depuis qu'il a quitté l'hôpital. Et puis pas pour rien on va quand même allez de l'autre côté de l'Atlantique et même des Etats-Unis. Ce voyage me fait vraiment envie et j'y vois une potentiel occasion de recoller les morceaux avec Sacha. La soirée se passe tranquillement avec ma famille qui est un peu déçue que je ne passe pas Noël avec eux... puis je vais me coucher, je tombe vite dans les bras de Morphée pensant à toutes les choses que nous allons vivre là-bas.

Il est 7h lorsque mon réveil sonne, on a rendez-vous à 8h devant chez Allan, et ensuite sa mère nous amène à l'aéroport. On arrive donc plus ou moins tous les trois en même temps devant chez lui, avec toutes nos valises. On est quand même heureux de se retrouver tous ensemble malgré les problèmes que nous avons Sacha et moi, comme convenu au téléphone on fait comme si rien ne s’était passé, pour ne pas inquiéter nos deux amis. On se retrouve et on s'embrasse cette sensation, cette chaleur, cette douceur, cette légèreté ce baiser…c’est à la fois magique et douloureux, je sens que dans son baiser, il n'y a plus aucun amour… Une larme commence à couler sur ma joue alors que je sens ses lèvres que j'adore temps prendre les miennes. Notre baiser s'arrête, j'essuie mes larmes alors qu'Allan et Victor continue encore de s'embrasser langoureusement et avec amour, à ce moment je les envies... ils sont beaux tous les deux, ils s'aiment...

Nous prenons la voiture vers l’aéroport le plus proche, nous nous attendions Victor Sacha et moi à prendre un vol classique dans un airbus, mais il n'en ait rien. Arrivez à l'aéroport Allan nous donne nos billets qu’ils nous avaient cacher jusque-là et nous montre un magnifique jet privé avec écrit en lettre doré sur un fond noir Fall Airline Company. J'ignorais que la famille d'Allan possédait sa propre compagnie aérienne. Je n'en reviens pas non seulement on va partir direction la Californie mais en plus dans un jet privé, c'est vraiment une expérience inoubliable qui s'offre à notre petit groupe. On monte donc dans ce magnifique engin et on s'envole vers la Californie droit devant !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0