Chapitre 42: Les Secrets.

8 minutes de lecture

Après que le docteur nous ai laissé et que la mère d’Allan soit passée voir son fils, alors que je suis encore dans les bras d'Allan, je me demande ce qu'il peut bien me cacher. Quand il m'a demandé de quitter la pièce. Son regard gêné, ce sourire forcé sur ses lèvres ça voulait dire qu'il me cachait quelque chose d'important et je me devais de savoir quoi.

V: Allan dis, de quoi vous avez parlé avec le docteur ?

Al : Euh De tout et de rien, il m'a demandé comment je me sentais et tout enfin les choses classiques quoi ?

V: Bah ça il te la demandé, quand j'étais là.

Al : Ah !! Ouais c'est possible, tu sais après autant de temps dans le coma j'ai plus les idées très claires.

Il se met alors à avoir un sourire angélique, vraiment trop adorable, je crois que vous l’avais compris mais c’est deux mois m’ont fait comprendre à quel point je l’aimais. Mais je n’aime pas le fait qu’il me cache quelque chose et je lui fais savoir avec énervement, après deux mois passé à le veiller je trouve que c’est un peu osé de sa part de me rejeter comme ça.

V: Ouais ou tu me caches un truc grave, je suis pas con tu sais. Je suis resté auprès de toi pendant deux mois, durant toute la période où tu es resté dans le coma, je suis resté auprès de toi, tout le monde me disait que s'était sans espoir que tu n'allais jamais te réveillé, que je devais arrêter de perdre mon temps à tes côtés, tout le monde me disait que tu étais mort. Mais moi je ne l'ai jamais cru j'ai toujours gardé l’espoir de voir à nouveau ton regard qui m'a tant envouté. Et tu me récompenses comment en me mentant et en me cachant des choses.... Franchement merci... Oh et puis merde je me casse si tu te décides à me dire les choses peut être que j'accepterai de te reparler...

====PDV d'Allan====

Il s'en va ... claquant violemment la porte... mais je ne peux pas ... je ne peux pas lui dire que ma vie est incertaines que tous les jours, je ne sais pas si ce n'est pas mon dernier... tout ce que je demande c'est de pouvoir vivre pleinement le peu de jours qu'il me reste peut être à vivre et pour ça ils ne doivent pas savoir, personne ne doit savoir leurs regards sur moi changerais et surtout je ne veux pas de ça... je ne veux pas que l'on me regarde comme un intrus, un être différent, fragile, qu'il faut protéger à tout prix.

?: Yo Al !! Il s'est passé quoi là ? Je viens de croiser Victor sortir de la chambre et il avait vraiment l'air énervé !!! Un truc de barge !!!

Al: Ah tiens Zach , c'est toi, laisse tombé cette histoire et dis-moi plutôt ce que tu viens faire là !!

Z: Bah ta mère m’a prévenue que tu étais réveillé alors, je viens voir mon meilleur ami, que je n'ai pas vu depuis presque deux mois, plutôt logique non ?

Al : Ouais, c'est pas faux !

Z: Ton c'est pas faux m'avait manqué en vrai mec. Du coup comment tu te sens ? ça va à peu près ?

Al : Bah ouais, je vais plutôt bien normalement je sors dans deux jours.

Z : Ah c’est cool ça ! Tu pourras fêter Noël et le nouvel an, alors ?

Al : Euh pourquoi tu parles de ça !! On est quel jour-là ?

Z: Bah le 19 Décembre pourquoi ?

Putain déjà ! le 19 Décembre bientôt Noël et bientôt la nouvelle année. Ça passe tellement vite déjà presque un trimestre de passé. Surtout ça passe vite quand tu loupes deux mois de ton existence à cause d’une foutue maladie et d’une famille complétement hystérique.

Z: Au fait Al ! T'as prévu un truc pour les fêtes de fin d'années ?!

Est-ce que j'ai prévu un truc, c'est une bonne question ça... Je ne m'en souviens plus... à moins que si je m'en souviens, je devais appeler mon oncle Artémis pour aller passer les vacances chez lui avec Zach Sacha et Victor. Il faudra que je fasse ça, mais avec Victor qui me fait la gueule ça risque d'être compliqué... Mais étant donné que c’est une surprise que je veux leur faire à tous les trois, je ne vais pas lui dire maintenant.

Al: Bah ça fait deux mois que je suis dans le coma, donc si y'a un truc de prévu je suis pas au courant et toi ?

Z: Bof rien de prévu non plus !

=====Pdv de Zach: =======

Al: Et au fait avec Sacha ça se passe bien ?

Z: Euh ouais, ouais tranquille pourquoi ?

Al : Bah je ne m'attendais pas à te voir seul en fait.

Z: Ah ! Ouais c'est que ...euh... il avait un truc à faire.

Je mens très mal putain, j'espère qu'il va gober facilement.

Al: Et c'est quoi comme truc ?

Z: Un truc avec ses parents, j'en sais pas plus.

Gobe Allan Gobe, je ne veux pas t'expliquer ça pour l'instant. Me dis-je intérieurement.

Al : Ah d'acc!

Yes ! Il a gobé enfin plus ou moins, le connaissant il doit se douter de quelque chose je pense. Après avoir discuter un peu de tout et de rien comme si les deux mois passés n’avait jamais eu lieu, retrouvant mon ami comme il m’avait laisser. Ne lui dévoilant pour l’instant rien de la connerie monumentale que j’ai faite… ne voulant pas le déranger avec ça, alors qu’il sort à peine du coma. Je finis par devoir partir alors qu’il va bientôt être 19h, le temps passe vite quand je le retrouve enfin.

Z: Bon je dois te laisser !! Ciao mec à plus.

Al : Ouais bye Merci d'être venu c'est sympa.

Tout en me dirigeant vers la sortie de la chambre je lance un :

Z: Bah de rien c'est normal !!

Je sors de la pièce, sors mon téléphone de ma poche recherche machinalement le numéro de Sacha, cela va faire plus d’une semaine que je ne l'ai pas appelé, que l'on ne sait plus parler. Je stress à l’idée d'entendre sa voix à nouveau, j'ai peur qu'il ne me rejette encore une fois. Alors que je l’avais suivit jusqu'à chez lui en courant, et que j’avais attendu devant sa porte après ce que j’ai fait… sa mère m’avais laissé rentrer se doutant qu’il s’était passé quelque chose entre nous, mais elle n’est au courant de rien, je suis monté dans sa chambre et je lui dit que je regrettais ce que j’ai fait que je n’étais pas moi-même, que Guillaume à un peu profiter de la situation du fait que je sois complètement perdue à cause du coma d’Allan mais il m’a simplement dit : Zach, je t’aime énormément et tu le sais bien. Mais là je ne veux pas te parler alors laisse-moi le temps… Mais après tout, je suis le seul fautif de cette situation... Je me décide enfin à appuyer sur le téléphone, les bip bip bip incessant se font entendre. Je place le téléphone à mon oreille tout en marchant dans les couloirs de l'hôpital pour me diriger petit à petit vers la sortie. Sacha ne décroche toujours pas lorsque j'arrive au rez-de-chaussée. Les bruits d'appel cessent et j'entends sa petite voix qui dit :

"Salut vous êtes bien sur la messagerie de Sacha, laisser un message je vous rappellerais peut être !!"

Z: Ouais Salut Sacha, je sais que tu ne veux plus trop me parler...après ce que j'ai fait... je suis vraiment désolé, je m'en veut énormément tu sais... je t'aime, comme un dingue... bon c'était juste pour te dire que je suis passé voir Al, il va bien, il devrait sortir demain normalement, mais si tu comptes passé le voir, je ne lui ai pas dit pour nous deux enfin voilà je te laisse, ça m'a fait plaisir d'entendre ta voix même si ce n'était qu'un répondeur... je t'aime...

Je sors de l'hôpital, me dirige vers ma moto, ouvre mon sac mets mon casque et m'en vais... Aujourd'hui j'ai envie de rouler, je ne sais pas vers où, mais je veux rouler...

====PDV de Sacha=====

J'entends mon téléphone qui sonne alors que je suis sur mon pc en train de jouer, je regarde vite fais qui c'est. Sur l'écran de mon téléphone s'affiche le visage angélique de Zachary, putain il est beau quand même ce connard. Je décide de laisser le téléphone sonné, je ne veux pas lui parler... pas après ce qu'il m'a fait...c'était y'a un mois déjà, je m'en rappel comme si c'était hier, ce moment où je l'ai surpris avec cet autre garçon..." Connard !!!!! t'es qu'un connard Zach, pourquoi tu m'appelles je veux pas te parler moi... " la sonnerie s'arrête enfin, je reçois alors un SMS qui me préviens que j'ai un nouveau message. Mes larmes commencent à monter pour sortir telle une déferlante d'eau salé de mes yeux.

"Vous avez un nouveau message reçu aujourd'hui à 15 heures 16 minutes du 06 ......... 45 : « Ouais Salut Sacha, je sais que tu ne veux plus trop me parler... » Non sans blague, comment tu veux que je parle encore à un connard comme toi « après ce que j'ai fait... je suis vraiment désolé, je m'en veux énormément tu sais... je t'aime, comme un dingue... » Non mais arrête, snif... moi aussi je t'aime connard, mais... tu m’as trompé... tu m'as trompé... snif « bon c'était juste pour te dire que je suis passé voir Al, il va bien, il devrait sortir dans deux jours normalement, » cool faudra que j'essaie de passer en coup de vent ou que je l'appel « mais si tu comptes passé le voir, je ne lui ai pas dit pour nous deux » Ouais vaut mieux pas préoccuper Allan avec ça, alors qu'il vient de sortir du coma « enfin voilà je te laisse, ça m'a fait plaisir d'entendre ta voix même si ce n'était qu'un répondeur... je t'aime... » Non mais arrête d'être aussi craquant putain…

J'éclate en sanglot après avoir entendu ce message dans lequel Zach me redis encore qu'il m'aime... moi aussi je l'aime. Mais il, il, il ... il m'a trompé, comment il peut m'aimer alors qu'il m'a trompé... Je pleure encore et encore, je me lève m'écroule sur mon lit et pleur à chaude larme dans mon oreiller, qui malgré le temps sent encore un peu son odeur…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0