Chapitre 21 : RAGE !!!!!

4 minutes de lecture

Pour ce chapitre je vous conseille fortement d'écouter en même temps que la lecture The Way de Zack Hemsey, qui permet je pense de mieux se plonger dans cet introspection dans la tête d'Allan et également rentrer à fond dans le chapitre et d'en ressentir toute la rage qui en découle.

===== Point de vue d'Allan =====

Après avoir mangé, je suis allé discuter avec mes potes, pour laisser Zach et Victor parler entre eux, à ce qu'il parait Victor avait quelque chose d'important à lui dire, en privé. Tout en discutant, je ne peux pas m'empêcher de les regarder, je sais pas pourquoi, mais ce soir, j’ai un mauvais pressentiment, je sens que ça va péter. Alors que je les observe tous les deux du coin de l'œil, je vois Victor commencer à s'approcher, et l'embrasser.... Je me lève violemment, je fais tomber la chaise sur laquelle je m’étais assis, la laissant se fracasser sur le sol. Je sens mon poing droit se crisper, mes jambes me guident vers la porte que j'ouvre de la main gauche, comme si je voulais garder mon poing intact, ou du moins pour une fraction de seconde... Je prends Victor de la main gauche toujours, je l'écarte de MON ZACH, je lance mon poing et le fracasse violemment en plein dans sa gueule. Ce connard... Tombe par terre, (tant mieux !!!!) je le regarde, il est en sang, son visage est rouge et c'est dingue comme ça me fait rien, je sens sur mon poing un liquide chaud qui coule entre mes phalanges, je regarde et vois le sang , de ce mec par terre, qui ruissèle dessus cette sensation me plaît. J’esquisse alors un léger sourire avant de reprendre un visage noir et plein de rage. Accoté de moi, Zach est terrifié, apeuré, ne comprenant pas ce qui viens de lui arriver. Moi, je sens à la fois un plaisir et un regret, ce mec, là parterre, je crois bien que je l'aimais.

Je vois les autres élèves commencer à débarquer à tous observer la scène, choqués. Puis les pions viennent à leurs tours, ils demandent aux autres de bien vouloir rentrer. Moi, je suis toujours là sans bouger à regarder ce mec que je viens de cogner, un pion se dirige vers lui, vers ce connard qui l'a bien mérité, et puis Ahh !!! y'a son frère-là à genoux qui ne peut pas s'empêcher de chialer, tu vois petit con, ton sale connard de frère à tenter de faire du mal à MON ZACH !!!!! Il a tout ce qu’il mérite.

Un deuxième pion se dirige vers moi, il me parle, je l'écoute même pas, je l'entends vaguement balbutier des phrases du genre pourquoi « t'as fait ça ? Qu'est-ce qui t'a pris ? » Mais putain !!!! Je n’allais quand même pas laisser ce bâtard abuser de mon meilleur ami en toute impunité, fallait que j'agisse.... J'ai ... J'ai pas réfléchi et foncé tête baissée, ce mec était en train d'embrasser mon Zach, alors que celui-ci n'avait rien demandé MERDE !!!!! Je leur ai juré de les protéger, que je serais toujours là, toujours présents pour veiller sur leur petit couple que je trouvais si touchants, toujours là pour veiller sur lui, sur son bonheur.

Mais j'ai pas envie de lui parler à ce pion débile qui me répète encore et encore les mêmes questions stupides. Il se rend pas compte que j'ai rien à lui dire. Putain !!! Mais dégage Fils de Pute. Tu vois pas que tu me fais chier, laisse-moi tranquille enculé.... Je vois les pompiers arriver derrière ce mec toujours en train de me sermonner. Ils mettent Victor sur un brancard, tout ce que je souhaite, c'est que ce mec puisse aller crever là-bas à l'hosto, puis l'autre bâtard me prend les épaules et me dis de le regarder.

Là, j'en peu plus ... je sens que lui aussi, je vais le cogner, je prépare mon poing, une nouvelle fois, mais cette fois-ci... Je sens une main attraper et serrer mon bras, je regarde sur le côté et vois Zach, là à côté. Il est calme et apaisé. Il me regarde, avec ses yeux verts émeraudes dans lesquels je peux distinguer « un calme toi, je me charge de tout », tout en disant au pion :

Z : Mathéo laisse le tranquille, je vais essayer de lui parler. Tu vois bien que tu ne peux rien y faire, je suis son ami, je dois être le seul à pouvoir le raisonner.

Mathéo : Ouais t'as peut être raison, bon je te laisse tenter de le calmer, dit-il en me regardant comme si j’étais un monstre, je me dis alors intérieurement « Putain mais qu’est-ce que t’as connard, t’as pas encore compris que tu me saoulais » il repris après une courte pause où il m’épier encore, mais dès que tu as réussi à le calmer Zachary, je voudrais que tu me l'amène pour qu'on puisse en discuter Victor à quand même du partir à l'hosto c'est pas rien mais je suis sûr que tu le comprend très bien.

Il s'en va... Enfin... enfin... Tout le monde me fout la paix... Je sais pas ce qui m'a pris ... J'étais comme contrôlé par quelque chose qui me dépassait.... Là, Zach passe sa main autour de mon cou, pour la mettre sur mon épaule et il me dit toujours aussi calme et apaisé :

Z : Viens Allan, il faut que tu t’assoies et que tu te poses. T’inquiètes pas, je suis là.

Je regarde le vide, il commence à me parler d'abord il me sort une de ses blagues dont il a le secret, pour tenter de me faire marrer. Sa simple présence à mes côtés me fait du bien et arrive à me calmer. Il essaye de me parler, essaye de comprendre ce qui a bien pu m'arriver, même si au fond de lui, je suis sûr qu'il le sait.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0