Chapitre 11 : La déclaration.

7 minutes de lecture

Pour ce chapitre je vous propose encore une nouvelle musique, à écouter en même temps que la lecture ou après ^^ La Déclaration- Debout Sur le Zinc.

Je me lève vraiment tout excité par cette merveilleuse journée qui s'annonce. Mais je reviens vite à la réalité, lorsque j'arrive dans la salle de math.... Je vous avouerai que je n'écoutais absolument pas le cours trop préoccupé par cette aprèm en compagnie de mon meilleur ami et du mec qui a su bouleverser mon esprit et faire chavirer mon cœur. Réfléchissant à comment cette après-midi va se dérouler. Je me demande si Sacha a peut-être des sentiments pour moi et si ce n’est pas le cas, je me demande comment je dois procéder pour réussir à conquérir son cœur que je veux tant. La fin des cours arrive cependant rapidement du fait que mon esprit était actuellement entrain de partir dans tous les sens essayant d’envisager toutes les possibilités de cette après-midi qui s’annonce quoi qu’il arrive magique.

Après avoir mangé un peu au lycée et avoir réussi à semer Dan, ouais je sais que ce n'est pas cool de le rejeter comme ça, surtout après le fait qu’il m’est pleinement accepté. Mais on avait prévu de faire ça tous les trois Allan Sacha et moi. Et puis en plus, Sacha connaît Al, mais absolument pas Dan. On est donc tous les deux d'accords (encore une fois) que Dan n'a rien à faire avec nous cette aprèm, et puis il trouvera bien de quoi s’occuper. Je partis accompagné de mon meilleur ami en direction du skate parc de la ville, lieu de rendez-vous avec ce petit ange qui me met dans tous mes états.

En arrivant, je vis Sacha debout en haut de la plus haute piste, tout de blanc vêtu son skate à la main. Il prit son élan et sauta dans le vide, descendant la pente à toute vitesse sur son skate. On aurait dit un ange qui venait de prendre son envol. Il était juste magnifique, je le vis faire de nombreuses figures avant d'atterrir et de nous rejoindre.

S : Ah Salut !! Les gars !!

Al : Yo p’tit frère !

Z : Salut Sacha...

Essayant d'être le plus naturel possible, malgré la difficulté de la situation dû à mes sentiments qui me procure une immense gêne face à lui, j’arrive cependant à lancer un semblant de conversation.

Z : Putain! tu gères en skate toi !

S : Hehe, fit-il avec un petit air gêné me faisant littéralement fondre, Ouais disons que je me démerde. Je sais qu'Allan en fait un peu. C'est aussi ton cas Zach ??

Z : Bah euh ... ouais un peu mais je gère beaucoup moins que toi.

S : Ça vous dit qu'on fasse une petite course.

Al/Z: Ouais carrément !! ( Encore synchrone, ça devient limite chiant, voir perturbant)

Al : Par contre on n’a pas de skate.

S : Ne t’inquiète pas, j'ai tout prévu, par contre j'ai un BMX et un autre skate, ça dérange pas ?

Z : Absolument pas !!! Je préfère le BMX de toute façon.

S : Ahahah!! Moi aussi mais j'ai bientôt une compète de skate du coup je m'entraine un peu.

Son petit rire me fait fondre de nouveau, en plus cette discussion a permis de mettre en avant un point commun entre Sacha et moi, les sports extrême. Bon je ne suis pas à son niveau si lui fait des compétitions mais quand même, n’empêche il doit être tellement beau dans le sérieux d’une compétition de ce genre.

Je pris finalement le BMX suivis par les deux skateurs. On s'amusa pendant un bon moment à faire des figures et descendre les pistes. En faisant bien évidemment tourner le BMX entre nous pour que l’on en profite tous.

Puis au bout d'un moment n'en pouvons plus de tout donner comme on le faisait déjà depuis 1 heure. On se posa sous un arbre. Sacha et Allan discutais de plein de chose, pendant que moi j'observais ce beau petit mec. Puis à un moment Allan fis semblant d'avoir un appel pour se barrer et nous laisser seul. Il a le don de m'énerver quand il fait ça. En plus ça se voit à dix mille kilomètres qu'il n'a pas d'appel. Mais bon c'est pour moi qu'il fait ça. Pour que je puisse parler un peu plus à Sacha.

S : Bon bah !! T'as un sujet de discussion Zach ?

Z : Euh ... non pas trop.

S : Ahahah !! On ne va pas allez loin. C'est vraiment agréable comme coin, en dessous de cet arbre, je trouve ça romantique.

Euh pourquoi il parle de romantisme là !! Je suis bien d'accord avec lui c'est ultra romantique comme coin mais bon. S'il dit ça c'est peut-être qu'il a une idée derrière la tête. Il serait amoureux de moi. Bon je me lance, il faut que j'en ai le cœur net. Bien sûr je vais y aller avec des pincettes. Il ne faut éveiller aucun soupçon. Je ne sais pas trop comment me lancer, mais plus je passe de temps avec lui plus je me sens bien et détendu. Je ne stress plus du tout. Bon allez il faut que je me lance.

Z : C'est vrai que c'est romantique comme coin, mais pourquoi tu dis ça d'un coup ?

S : Bah euh ... parce que cette idée vient de me péter à la tête...

Z : Ah ouais ok ! Sinon j'ai un sujet de conversation, qui vient de me péter à la tête comme tu dis.

S : Je t'écoute ?

Z : Du coup t'es gay c'est bien ça ?

S : Ouaip absolument. Pourquoi ?

Z : Bah figure toi, que moi aussi, enfin j'en suis pas sûr. Enfin je pense que je suis plus bi parce que les filles m'ont toujours attirée mais récemment je commence à m'intéresser un peu plus aux mecs aussi.

S : Ah ouais je vois !! En effet on dirait bien que t'es bi toi. Moi les filles ça me plait vraiment pas. AHhahaha

Son rire et son sourire me font une nouvelle fois craquer et fondre, mais je parviens cependant à continuer cette conversation avec ce merveilleux petit ange :

Z : Du coup voilà quoi !! Sinon comment tu as su que tu étais gay ?

S : Bah en fait si tu veux, c'était quand j'étais en 4e dans les vestiaires avant d'aller en sport, je me suis mis à bander dans mon short en voyant un de mes potes, je me suis dit qu'il était plutôt bien bâti et excitant. Et à partir de ce jour j'ai commencé à comprendre que les mecs m'intéressaient bien plus que les meufs. Et toi ?

Z : Euh bah .... C'est au début d'année, j'ai vu quelqu'un, un mec et…euh… je l’ai trouvé super beau et depuis bah je réfléchis à ça.

S : Ahahah moi aussi j'ai trouvé un mec trop beau au début de l'année. C'était au self j'ai croisé son regard émeraude, que 5 petite secondes, mais c'est 5 petites secondes m'ont fait un de ces effets.

Z : Sérieux c'était pareil pour moi, c'était aussi au self.

S : ah bon....

Je vois que le petit Sacha commence à rougir légèrement, cette situation peut vouloir signifier que l’on s’aime mutuellement en réalité. Mais n’en étant pas sûr, il ne faut pas oublier la possibilité que ça soit quelqu'un d'autre. Il faut que je trouve un truc pour avancer dans mes recherches. Toujours en veillant à n’éveiller aucun soupçon pour le moment, je repris :

Z : Il ne s’agirait pas que ça soit le même mec !

Je sais cette phrase est complètement stupide, vu que cela voudra dire qu’il est tombé amoureux de lui-même, mais c’est la seule que j’ai trouvé qui est assez ambigu pour ne pas dire clairement ce que je pense.

S : Ça ne risque pas non !!! dit-il avec une certaine assurance.

Je ne m’attendais pas à pareil réponse, en plus du regard qu’il m’a lancé en disant cela, j’en suis sur y'a plus aucun doute là. Il est trop direct ce mec c'est dingue il est vraiment parfait, je me rends compte que je l’aime vraiment beaucoup. En fait en y réfléchissant si y'a toujours un doute ce n’est pas possible que tout se passe aussi facilement, je dois mal interpréter quelque chose ou avoir mal compris un truc, il me sort finalement de ma réflexion intérieure en me demandant :

S : Du coup y'a beaucoup de mec qui t'attire parce que moi oui !! Bon un plus que les autres mais voilà.

Z : Ouais c'est un peu pareil pour moi, enfin je me découvre juste bi donc bon, mais c'est vrai que certain mec commence à me plaire, comme Allan par exemple, il est pas mal franchement.

S : Ouais je suis bien d'accord il est vraiment mignon mais moins que son meilleur ami.

Z : Euh ! Tu veux parler de notre pote Dan ?

S : Non de toi ! Dit-il encore avec une certaine assurance mettant ses mains derrière la tête et arborant un magnifique sourire.

Z : Euh merci ... Je dois avouer que euh t'es vraiment pas mal aussi...

A partir de ce moment le temps s'est arrêté on venait tous les deux de comprendre nos sentiments sont réciproques, nos regards se sont croisés, ils sont devenus de plus en plus insistants, nos lèvres se sont rapprochées, nos bras ont enlacé nos corps. Sans un mot, sans une parole, juste avec un regard et un contact en parfaite symbiose, ce fut notre premier baiser. En ce jour exceptionnel du Mercredi 18 Septembre 2016.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0