Chapitre 8 : Week-end entre potes (2ème Partie)

4 minutes de lecture

Allan et moi partons donc au maximum de la vitesse que nos motos sont capables de supporter et en respectant tout de même le code de la route et les limitations de vitesses. On se fait une petite course jusqu'à notre repère. On a découvert cet endroit il y a deux ans lors d'un de nos nombreux road trip. On y arrive donc et on peut apercevoir notre petit coin secret, c'est-à-dire un rocher entouré de plusieurs arbres. On cache nos motos sous les arbres en faisant bien gaffe que personne ne les voient. Je commence à monter sur le rocher, suivis par Allan, aimant tous les deux grimper un peu n'importe où (Encore un point commun, Vous devez commencer à comprendre pourquoi on est meilleur ami non ?) On se retrouve tous les deux poser sur notre rocher à l'abri des regards mais surtout, de toute oreille indiscrète. Je sors de mon sac à dos deux bouteilles de Skoll histoire qu’on n’est pas la gorge sèche. Puis je me lance dans une petite discussion pour passer le temps et aussi organiser mon futur avec le petit Sacha qui hante mes pensées de plus en plus.

Z : Mec, Je ne sais vraiment pas comment aborder le truc avec Sacha, toi qui le connais tu ne saurais pas comment je pourrais faire.

Al : Bah moi non plus ! Déjà il faudrait que vous vous rapprochiez un peu plus parce que bon, vous vous êtes vu qu'une fois pendant quelques secondes. D'ailleurs tu étais tordant toi, tu avais l'air complètement perdu et on voyait qu'il te faisait de l'effet, à ton regard, ta façon de parler et tout. Intérieurement j'étais mort de rire. Dit-il en commençant à se marrer tout seul et continue, Rien que de repenser à la tête que tu as faite quand tu l'as vu débarquer devant nous, se repliant en quatre, Ahah désolé Zach mais t'étais vraiment tordant.

Z : Ouais c'est bon j'ai compris !! Tu ne vas pas m'aider plutôt que de te foutre de ma gueule. Je pense à lui H24, je ne sais vraiment plus comment faire et tu es le seul qui peut m'aider, vu que t'es le seul au courant aussi...

Al : Ouais désolé..., séchant ses larmes de rire, Bah déjà tu devrais peut-être en parler à Dan il a surement des bons conseils.

Z : Ouais je verrais.

Al : Ensuite je peux essayer de demander discrètement sans trop de soupçon, comment le petit Sacha te trouve ?

Z : Non je préfère que tu ne dises rien et que tu me laisse faire s'il te plait. Par contre je ne suis pas contre un petit coup de pouce.

Al : Ouais je comprends mais pour ton coup de pouce tu veux quoi du coup ?

Z : Bah je sais pas trop mec, c'est justement ça le problème...

Al : J'ai peut-être une idée. Mercredi tu restes à l'internat ?

Z : Bah ouais comme d'habitude pourquoi ?

Al : Du coup, faut que je voie avec lui, mais vu qu'il habite pas loin du bahut, on pourrait peut-être se retrouver tous les trois, par exemple au parc, au stade ou au terrain de skate parc. Ça te va ?

Z : Bah Ouais carrément.

Je me dit alors que j’ai énormément de chance d’avoir un ami comme Allan, je savais qu'il pouvait m'aider sur ce coup-là. C'est une idée géniale, on va pouvoir passer une aprèm tranquille tous les trois. Rien que d'y penser ça me fou un de ces sourire. Je vois qu’Allan, assis à côté de moi à remarquer mon sourire mais je m'en fou.

Al : Je vois que mon idée te plait, tu verrais ta tête. On dirait un gamin qui viens d'ouvrir son premier cadeau de noël.

Z : Ahahah !! Ouais ça me fou la banane, t'es un génie gros !!

Al : Merci, Merci je sais. ( lui aussi étant très modeste comme vous pouvez le constater)

Z : Putain t'es un génie mais niveau modestie c'est pas encore ça.

Al : J'avoue !! Mais sinon, un sujet un peu difficile mais tu comptes en parler à ta famille un jour de ton attirance pour les hommes ?

Z : Bah je ne sais pas trop, pour l'instant... Non pas encore. Je ne me sens pas encore prêt. J'attends de sortir avec un mec, de préférence Sacha bien sûr, et puis je verrais bien le moment venu.

Al : Ouais je vois !! Par contre faudrait vraiment que tu le dises à Dan parce qu'il peut vraiment t'apporter des conseils en plus des miens et puis c'est toujours mieux que de lui cacher. C'est quand même notre meilleur ami, je sais que le lien qui nous unis tous les deux, est plus fort que celui qui nous lie à Dan mais bon ça reste un très bon pote avec qui on passe beaucoup de temps. Donc il mérite de le savoir et ce n'est pas à moi de lui annoncer.

Z : Oui je sais bien !! Mais c'est pas facile à annoncer ce genre de truc.

Al : Bah t'as réussi avec moi je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas avec lui. Et ne t’inquiètes je serais là. Me dit-il en me faisant un clin d’œil.

Z : Ouais c'est vrai. Je lui dirais lundi.

Al : Parfait.

On profite encore un peu de l'air frais du coin le temps de siroter notre petite bière, avant de reprendre la route en direction de chez moi et de continuer ce Week-End tranquillement entre pote.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0