Tenir la main de sa famille

Tenir la main de sa famille, 
Qu’elle soit de cœur ou de sang ;
D’amour est sa coquille,

Qui protège des pluies et des vents.


Un phare dans nos longues nuits,

Un baume sur la plaie des absents ;

Une famille d’âmes unies,

C’est une arme contre le temps.


Tenir la main de sa famille,

Qu'elle soit nouvelle ou d’antan ;

Comme une mer de jonquilles

Qui fleurit dans les tourments.


Un port pour toute une vie,

Contre les drames déferlants ;

Un ciel bleu qui sourit,

Dont on a besoin de temps en temps.


2016 © Floriane Aubin

AmourPoésiefamille
Tous droits réservés
1 chapitre de moins d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

Tenir la main de sa familleChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0