26- Le clan de Noway

5 minutes de lecture

Assis au comptoir, j’attends que Saul m’explique. La soirée s’est déroulée comme d’habitude. Je me suis même un peu détendu. Petit à petit, le bar s’est vidé. Il ne restait qu’Hélio, moi et quelques amis fidèles de Saul quand j’ai décidé qu’il était temps pour moi de rejoindre l’appartement de Maya. Hélio m’a retenu par la manche.

  • Noway, reste assis et prends un verre, m’a enjoint Saul d’un air grave.

Je me suis exécuté.

  • J’ai de mauvaises nouvelles, annonce-t-il d’un air désolé. À propos de ton clan.

Je le fixe, sans comprendre. Comment pourrait-il avoir des nouvelles de ce qui se passe aux abords de B12.

  • Des rumeurs circulent, continue-t-il. Plusieurs gangs se sont ligués pour les attaquer.
  • De qui parles-tu, bon sang ? m’écrié-je, en abattant mon poing sur le comptoir.

Je le sais, en réalité.

  • Il parle d’Ana et de sa famille, Noway, me dit doucement Hélio.

Je saisis son bras pour le forcer à me regarder dans les yeux.

  • Est-ce que vous êtes sûrs de ça ?

Saul répond à la place d’Hélio.

  • Noway, tu es là depuis assez longtemps pour savoir de quoi il retourne. Des bruits court, c’est comme ça que l’information circule. Ce n’est jamais tout à fait exact cependant, il y a toujours une part de vérité… Lâche Hélio veux-tu ? tu vas finir par lui faire mal.
  • Pardon Hélio, dis-je en voyant la marque rouge que mes doigts ont imprimé sur la peau de mon ami. Je ne pensais pas avoir serrer si fort.
  • Ça va, t’inquiète…
  • Est-ce qu’on sait s’ils sont encore en vie ?
  • Il y a eu des morts mais… certains ont survécu. On ne sait pas qui.

Je prends un bref instant pour encaisser ces informations ou plutôt ces bribes.

  • Pourquoi ? finis-je par murmurer, plus pour moi-même que pour mes compagnons.

Hélio me comprend à demi-mot.

  • MAGIE a lancé un contrat. Parfois, elle a besoin de personnes en particulier
  • Pour quoi faire ?

Hélio jette un bref regard à Saul qui opine silencieusement de la tête.

  • Ce n’est pas précisé… il se dit que c’est parfois pour des expériences. La plupart du temps, ils sont destinés au Ring ou au Dernier Cercle. Le DC commence dans deux semaines…
  • Je croyais que c’était des HC ou des combattants des Bulles Ter qui s’affrontaient.
  • C’est le cas, les autres sont destinés à d’autres rôles.
  • Je ne comprends rien, bon sang, qu’est ce que c’est encore que ce jeu tordu ? m’écrié-je en me levant.

Tandis que je fais les cent pas comme un lion en cage.

  • Il n’a jamais assisté à un DC, murmure une voix derrière moi. Explique-lui, Hélio.
  • Le Dernier Cercle est un évènement international. Durant un mois, les meilleures équipes des quatre consortiums : Europe, Chine, Océanie et América s’affrontent dans les arènes des Bulles des Gouvernants
  • Je sais ! le coupé-je. Chaque équipe est composée des huit meilleurs combattants issus des Rings de chaque consortium, chapeautés par un Stratège Bullite. Il y a douze affrontements. L’équipe qui présente le plus de survivants à la fin du dernier remporte le DC. Les HC vainqueurs deviennent alors des citoyens Bullites. Seulement je ne vois pas en quoi capturer des gens du Dehors peut être utile ?
  • J’avais oublié que tu as côtoyé Alka. C’est elle qui t’a expliqué, je suppose. T’a-t-elle dit que ceux ne sont pas des affrontements ordinaires ?

D'un mouvement agacé de la tête, je réponds par la négative..

  • Ceux sont des épreuves. Chacune se déroule dans des environnements différents. Les règles changent à chaque fois. Les combattants affrontent une multitude de situations difficiles sans pouvoir s’y préparer puisque tout est tenu secret jusqu’à la dernière minute…

Un grognement sourd m’échappe. Cela ne me dit toujours pas pourquoi mes amis ont été ciblés par MAGIE. Imperturbable, Hélio continue.

  • Quand des gens sont visés par un contrat, cela signifie qu’ils ont un rôle à jouer dans un des scénarios de MAGIE : appâts, otages… Peut-être que l’un des membres de ton clan remplit les conditions pour cela. On ne peut que faire des hypothèses, c'est peut-être tout autre chose.
  • Qui était visé par le contrat ?
  • On en sait rien Noway. On ignore les termes du contrat. Tout est possible avec MAGIE. Ce que je peux te dire, c’est qu’il est déjà arrivé qu’elle se serve des gangs pour éliminer des éléments qu’elles considéraient comme gênants.

Je les rejoins au comptoir. Les mains à plat sur celui-ci, je compte mes respirations, cela m’aide à calmer mon inquiétude et ma fureur.

Peu importe que je sache qui veut MAGIE ou, pourquoi elle pourrait estimer que mes amis sont des éléments gênants , je ne peux pas rester là à faire joujou dans un monde virtuel quand des gens que j’aime sont en danger. J’ai promis que cela n’arriverait plus.

  • Merci de m’avoir informé. Il faut que je sorte d’ici. Je dois aller à leur recherche.
  • Personne ne sort de Bulle vivant, Noway, soupire Saul. Tous ceux qui ont essayé, ont échoué. C’est impossible. Il n’y a rien que tu puisses faire.
  • Ça m’est égal ! Je refuse de rester là, les bras croisés. Je tenterai le coup !

Les yeux fixés sur mes poings douloureusement serrés, je commence à réfléchir. Je suis conscient de mon manque de connaissance du fonctionnement Bullite. Cela compromet grandement la mise au point d’un plan efficace. Il doit pourtant bien y avoir un moyen.

Une main calleuse aux longs doigts se pose sur un de mes doigts.

  • Je suis avec toi, déclare Hélio de sa voix claire.

La grosse main de Saul vient se poser sur la sienne.

  • J’en suis aussi.
  • Merci, leur dis-je, en me forçant à sourire. Vous n’êtes pas obligés, les chances de réussite sont quasi nulles et on risque gros.
  • Tôt ou tard, les Bullites auront notre peau, me répond Hélio avec un sourire amer. Un ami à moi dit à qui veut l’entendre que choisir son chemin vers l’inéluctable, c’est rester aussi digne et libre que possible jusqu’à la fin. J’aime cette idée, elle m’apporte du réconfort quand ce dôme vert phosphorescent me donne la gerbe.
  • J’aurais pas mieux dit, approuve Saul.

À court de mots pour exprimer ce que je ressens, je les serre l’un et l’autre dans mes bras.

  • Allez ! lance Saul, après notre accolade. Trouvons une idée géniale avant que le jour se lève.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0