5- Rester debout

3 minutes de lecture

Assis à côté de Maya comme le bon petit HC obéissant que je dois être, j’écoute d’une oreille distraite, son discours sans fin sur les derniers détails à régler pour le défilé. Elle me tape sur les nerfs.

  • Noway ? Noway ! Eh bien, où es-tu parti ? me questionne Maya en posant sa main si blanche et si lisse sur mon avant-bras.
  • Nulle part, maîtresse.
  • Sois attentif ! Si c’est un succès , il sera un petit peu le tien, aussi. Tu es content, n’est-ce pas ? Et fière de ta maîtresse ? me questionne-t-elle en chuchotant.

Je la connais assez maintenant pour savoir que répondre et comment.

  • Oui, maîtresse, lui dis-je en la regardant dans les yeux avec un sourire, je serai le plus heureux et le plus fier des HC dans la salle.

Elle laisse échapper un petit soupir satisfait.

Sa main n’a pas quitté mon bras, elle pèse des tonnes. Tout comme l’enfermement. Les Bullites, leur présence, leur façon de parler, m’oppressent. Les seuls moments où je me sens plus léger, sont ceux que je passe à la salle de sport.

Je peux m’y défouler, oublier où je me trouve l’espace de quelques heures. J’y ai retrouvé Hélio ou plutôt est-ce lui qui m’y a pisté. Nous faisons nos sessions ensemble. Sa compagnie se révèle plutôt agréable et la discussion est facile avec lui. Il me rappelle Téodime, peut-être parce qu’il vient du même endroit même si l’histoire d’Hélio se révèle plus tragique.

Hélio est l’aîné d’une fratrie de quatre. Son père, comme celui de Téodime, s’est vendu pour subvenir aux besoins de sa famille. Il est mort aussi. La mère d’Hélio a sombré dans la drogue. Hélas, Hélio et ses sœurs n’ont pas eu la chance d’avoir un Ash ou une Ana, pour veiller sur eux. Livrés à eux-mêmes, ils ont vite dépéri. La plus jeune a fini par succomber d’inanition. Hélio s’est alors résolu au seul choix qui lui restait, il s’est vendu pour sauver les deux autres. Il ne se plaint pas de son sort, il estime que c’est le prix à payer pour n’avoir pas pu toutes les sauver. Si jeune, il est déjà écrasé par la culpabilité. Pire, il est convaincu qu’il n’existe que ces deux alternatives, une survie dégradante au dehors ou l’esclavage au-dedans. Même sans Optimem, MAGIE contrôlent les HC tout autant que les Bullites. Elle les a persuadés qu’ils sont des incapables dont la seule planche de salut est l’esclavage volontaire.

Lors de mes discussions avec lui, je me suis rendu compte que moi, je refuse de me résigner. Le désespoir et l’envie d’en finir qui m’habitaient, ce vide en moi qui m’ont poussé à quitter mon clan, ont disparus. Peut-être est-ce mon voyage jusqu’ici, les rencontres sur le chemin, toujours est-il que j’y crois encore, un autre monde est possible, une autre humanité aussi.

Ash serait heureux de l’entendre, tout comme Léo. J’aurais aimé le montrer à Hélio. Hélas, maintenant que je suis enfermé sous cette Bulle, c’est trop tard.

Pourtant,Je n’ai pu me résoudre à laisser Hélio avec seulement cette sombre perspective.

  • Il existe des endroits où les choses se passent autrement, tu sais. C’est loin d’être le paradis mais les gens, dans ces endroits, survivent sans avoir à se battre constamment pour leur vie et sans avoir à se vendre, lui ai-je dit, lors de notre dernière conversation.
  • Oui, je le sais, m’a-t-il répondu, les yeux brillants. Depuis peu… je le sais.

J’étais surpris, choqué même.

  • Alors, si vous le savez, pourquoi vous restez ici ?

Il a eu l’air embarrassé.

  • Je te l’ai dit. Il y quelques mois, nous ne le savions pas, nous n’avions pas de nouvelles des autres, loin d’ici, loin des Bulles.
  • Qu’est-ce qui s’est passé ?

Son malaise s’est accru.

  • Je… C’est difficile à t’expliquer. Tu devrais venir au G0, Saul, c’est le patron et mon ami, lui, saurait te le dire.

J’ai accepté, après le défilé, j’irai au G0.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0