45- Briefing

7 minutes de lecture

Tous installés dans la salle de réunion, nous attendons Alka.

Ella a les yeux fixés sur son nouveau bras artificiel. D’après ce qu’elle m’a rapidement expliqué, c’est une prothèse très sommaire. Il en existe de nettement plus élaborées tant en termes de design que de performance. Pour faire court, il y en a qui peuvent donner l’illusion d’être de vrais bras. Mais nous, les êtres inférieurs et jetables, n'avons pas droit à un tel luxe. Alka lui a dit que compte-tenu du peu de temps dont nous disposons pour être « réparés » et de l’espérance de vie limitée d’un combattant, il fallait être pragmatique concernant le choix de son appareillage. Même si je sais que celle-ci doit tenir son rôle, autant de froide cruauté me révolte.

Ella se retrouve avec, en lieu et place de son avant-bras amputé, une épaisse tige en métal se terminant par une pince. Celle-ci est fixé par une sorte de mâchoire mordant ses chairs. Dans la prothèse se trouve une cartouche injectant directement un anesthésiant qui annihile la douleur de l’opération ainsi que tout un tas de trucs permettant la cicatrisation et l’appariement de cet appendice au corps d’Ella. C’est à ce prix qu’une connexion neurale primitive a été installée. Ella doit désormais s'entraîner pour automatiser la commande motrice qui lui permet d'ouvrir et fermer la pince.

  • Bonjour à tous, nous salue Alka, en venant rejoindre notre cercle.
  • Bonjour Stratège, lui répondons-nous en retour.
  • Ella, fais une pause. J’ai besoin de toute votre attention.

Docilement, Ella s’arrête tandis que j’observe Alka. Ses derniers mots lors de notre rencontre n’ont cessé de tourner dans ma tête.

Pourquoi a-t-elle dit ça ? Elle a dit qu’elle était prête à mourir pour voir ses concitoyens se réveiller, mais risquer sa vie et n’accorder aucune importance à son existence sont deux choses bien différentes. Je suis bien placé pour le savoir… Alka a réussi à retrouver ou à construire son identité, peu importe. Elle mérite de survivre à ce DC, elle mérite de me survivre et de voir, je l’espère, l’avènement d’une ère nouvelle. Il faudra que je le lui dise. J’aurais dû le faire tout à l’heure.

  • Bien, voilà les nouvelles, commence-t-elle. Comme je l’ai dit à Noway, ses agissements dans le DC ne sont pas tolérables. L’équipe a donc écopé d’un avertissement pour non-respect du règlement. Si cela se reproduit, nous pourrions le payer cher. Il est hors de question que je laisse ma réputation être entacher de la sorte. C’est pourquoi, j’exige désormais de vous un comportement irréprochable et une obéissance absolue. Sans quoi, je prendrai les mesures qui s’imposent. Est-ce compris ?
  • Oui Stratège.
  • Bien, passons à la suite. Deux équipes ont utilisé leur joker « échange ». L’équipe América m’a demandé Noway en échange de Joan. Et l’équipe Chine veut échanger Ary contre Ariel.

Alka laisse s’installer le silence pendant quelques secondes, sûrement pour nous donner le temps d’accueillir ces informations. Pour ma part, l’idée d’intégrer l’équipe América me déplaît au plus haut point. Quitter mes équipiers serait difficile sans compter que le souvenir de leur Stratège sadisant son équipe avec un plaisir non dissimulé me laisse penser que cela finirait très mal. Quant à imaginer Ariel aux mains du pervers de Chine, cela n’éclaircit en rien mon humeur. Cependant, je songe que m’éloigner d’Alka pourrait peut-être lui sauver la vie.

  • J’ai refusé, reprend-elle. Cela signifie que la troisième épreuve sera une épreuve de Duels.

Elle m’inquiète. Elle est bien plus froide que lors de la dernière réunion. En plus, je ne comprends rien à ce qu’elle raconte.

Ariel, assise à mes côtés, a dû sentir ma tension et ma perplexité.

  • Quand le Stratège refuse… commence-t-elle à m’expliquer, aussitôt interrompue par Alka.
  • Ariel ! Je ne t’ai pas autorisée à prendre la parole ! Je t’ordonne de te taire sinon je t’exclus de cette réunion. Est-ce que c’est bien compris ?

Alka semble animée d’une colère aussi noire qu’inédite. Ses traits crispés et son regard foudroyant en témoignent.

  • Je vous demande pardon, maîtresse. Cela ne se reproduira plus, lui répond calmement Ariel gardant néanmoins la tête haute.

Alka rompt le contact la première et reprend son expression de statue.

  • Je préfère ça. dit-elle mécaniquement. Noway, quand le stratège refuse la demande d’échange alors son homologue demandeur peut soit renoncer - mais cela ne se produit quasiment jamais- soit demander un duel, c’est l’option qu’ont choisie América et Chine. Ainsi, Demain, tu devras affronter Joan et Ariel combattra Ary.

D’un hochement de tête, je lui indique que j’ai compris.

  • Je suppose que tu as des questions, poursuit-elle. Je t’écoute.
  • Ils veulent nous échanger parce qu’ils pensent que nous sommes de meilleurs combattants, non ? Pourquoi demandent-ils le duel dans ces cas-là ?
  • Ary et Joan sont de très bons duellistes, nous le verrons après. En revanche, ils ne sont pas d’excellents équipiers. Selon moi, les Stratèges d’América et de Chine ont pris la bonne décision. Nous sommes l’équipe la plus nombreuse, d’une part. D’autre part, vous fonctionnez plutôt très bien ensemble, presque trop bien même ! Est-ce que vous avez saisi ce qu’ils tentent de faire ?

Un concert d’approbation lui répond. Elle a raison, c’est risqué mais bien joué.

  • D’autres questions ? nous relance-t-elle.
  • Quelles sont les conditions du Duel, maîtresse ? À quelles armes a-t-on droit ? Qu’est-ce qui détermine la victoire ? demandé-je en rafale.
  • Vous n’avez pas le choix des armes, c’est un tirage au sort. Quant à l’obtention de la victoire, je te pensais plus perspicace que ça, Noway. Pour sortir vainqueur, il n’existe qu’une option dans le DC : tuer son adversaire.
  • Oui, effectivement, riposté-je. C’est évident. Et les autres combattants, que font-ils pendant ce temps-là ?
  • Voilà une question plus pertinente. Hélas, je n’ai pas la réponse. Les autres combattants seront dans l’Arène. MAGIE trouve toujours de quoi les occuper, mais c’est une surprise.

Super ! Les surprises de MAGIE ont toujours l’air de sortir tout droit de mes pires cauchemars…

  • Pour te donner une idée, une année, les combattants devaient courir autour de l’arène durant tout le temps des combats. Bien sûr, le parcours était semé d’embûches diverses : des chausse-trappes comme des jets de flammes, des chutes de pierres… il y avait même une partie sous-marine. Bien évidemment, les divers obstacles se présentaient de manière aléatoire à chaque tour. Le public avait adoré. Une autre fois, ils devaient rester en équilibre sur un pied, sur un poteau au milieu d’un bain d’acide. Le poteau descendait petit à petit. D’ailleurs, les bassins étaient en forme de sablier. Vu de haut, c’était du plus bel effet. Cependant, cela m’étonnerait que ce soit ça. Les spectateurs n’avaient pas trop apprécié, trop monotone.

Pitié, qu’elle en finisse avec cet inventaire affreux ! Qui plus est, avec cette voix sirupeuse de vendeuse cybernétique !

  • Il y a eu une année où ils étaient emprisonnés dans des cubes de simulation de combat transparents, poursuit-elle, l’air lointain et semblant nous avoir complètement oubliés. Certains spectateurs, en dépensant leurs points, choisissaient les adversaires des combattants. Un gros succès aussi, sans doute à cause du côté interactif.

Elle s’arrête enfin. Son visage est vide de toute expression.

  • Bref, MAGIE ne manque pas de créativité. Quoiqu’il en soit, voici ce qui vous attend. Ce soir, nous partons pour le dôme Chine. L’IA du DC vous précisera le planning. Après le déjeuner, vous irez tous en salle d’exercice. Ariel et Noway, vous vous exercerez dans le Cube de Combat, je l’aurai personnellement paramétré d’ici là. William et Ella, je veux que fassiez une bonne séance de décrassage, vous aurez le programme en arrivant à la salle. Voilà, c’est tout pour l’instant. À tout à l’heure.

Après m’avoir lancé un regard ambigu, elle quitte la salle. Je ne sais que penser de son attitude. Elle joue à la perfection son rôle de Stratège, pour autant, j’ai un mauvais pressentiment. Elle m’inquiète.

  • Eh ben, elle était mal lunée ou c’est moi ? s’interroge William.
  • C’est vrai qu’elle était plus sèche que les jours précédents mais il fallait s’y attendre, les libertés prises par Noway la mettent dans une position délicate. Cela dit, ça reste tout à fait supportable par rapport à ce qu’on a pu voir des autres Stratèges, lui rétorque Ella.

Je me raidis, prêt à recevoir une salve bien violente de reproches et de menaces. À ma grande surprise, Ella ne m’accorde aucune attention, ni les autres.

  • Elle est sûrement sous pression, ajoute Ariel qui marche à ses côtés. C’est compréhensible. On a beaucoup à perdre ou à gagner, demain. Selon l’issue, toutes les cartes seront rebattues.

Elle a raison. Si nous gagnons tous les deux, nous assoirons notre avantage numérique. Si l’un d’entre nous perit, on le perdra. Si nous y passons tous les deux, l’équipe sera dans de sales draps.

  • Bon, pas la peine de broyer du noir plus longtemps, on doit prendre des forces, vous deux particulièrement. Allons manger, nous exhorte William, toujours prompt à essayer de nous remonter le moral.

Je les laisse passer. Tandis qu’ils avancent, je souris en silence. Cela ne durera peut-être pas alors je savoure la chaleur de la petite flamme que leur attitude allume en mon cœur.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0