35- La stratège d'Europe

7 minutes de lecture

Assis avec mes coéquipiers dans la salle de réunion où nous avons été conduits, je la regarde arriver. Elle est revêtue du même uniforme gris que nous. Elle avance d’un pas déterminé et monte sur la petite estrade où est placée sa chaise, ou plutôt son fauteuil qui a l’air d’être bien plus confortable que les notres.

  • Bonjour à tous, pourquoi n'êtes-vous pas encore prêts ? Mettez-vous en place, nous avons peu de temps

À mon grand étonnement, mes coéquipiers se lèvent puis saisissent leur chaise.

  • Prends ta chaise, me dit William. On va se disposer en cercle.

je ne comprends rien, mais je m’exécute comme les autres et elle vient rejoindre notre cercle tandis qu’Ella chuchote quelque chose à l’oreille de Karl.

  • Pardonnez-moi, Stratège, mais il semble que vous ayez oublié de revêtir votre cape, fait remarquer celui-ci.
  • Ce n’est pas un oubli Karl, je l’ai volontairement laissée au placard, lui répond-elle d’un ton condescendant, elle m’encombre, je la porte uniquement au moment des épreuves.

Celui-ci acquiesce en silence.

Où est passé le Karl plein de morgue et prêt à se révolter ? songé-je, en constatant son expression servile à la limite de la dévotion.

  • Bien, reprend-elle, ceci est donc notre premier briefing. Voici comment nous allons procéder : nous aurons d’abord un temps collectif puis, vous irez tous en salle d’exercice pour vous remettre en jambes tandis que je vous recevrai individuellement. C’est bon pour tout le monde ?

Elle reprend pour expliquer le déroulement de notre réunion. Je l’écoute distraitement tandis que je l’observe. Si familière et si étrangère derrière son masque.

Comment réussit-elle à tenir en permanence cette façade ? Combien faut-il de calme et de concentration pour cela ?

  • Noway ? m’interpelle-t-elle.
  • Oui ?

-- Nous commençons le briefing. J’attends de tous, la plus grande attention, toi y compris, est-ce clair ? me demande-t-elle, d’un ton sec.

-- Très clair,lui dis-je du ton le plus neutre possible alors qu’en mon for intérieur, la compassion fait place à la tension.

Je détestais sa façon de s'exprimer quand elle était sous Optimem.Cela me faisait sortir de mes gonds. Aujourd'hui, il faut que je tiennes le coup.

Elle nous confirme ce qu’elle a dit à Karl, à savoir que trois nouveaux combattants vont entrer en lice. Nous connaîtrons leur identité quand ils nous rejoindront à la Bulle G d’Océanie. Enfin, elle aborde le sujet qui nous préoccupe tous : la deuxième épreuve.

  • Alors, concernant la deuxième épreuve, de quoi va-t-il s’agir, selon vous ? Des hypothèses ? nous lance-t-elle.

Je suis surpris, j'imaginais que le Stratège gérait ses combattants comme des "pions décérébrés". J'ai du m'agiter un peu car Ariel se tourne vers moi, l'air interrogateur.

  • Je ne pensais pas que le Stratège consultait les combattants, lui soufflé-je, sans quitter des yeux, Alka.
  • Alka nous traite avec plus d'égard que les autres, me murmure-t-elle.

Alka attend toujours que l'un d'entre nous prenne la parole. Son regard de glace se pose sur moi.

  • Noway ? Une idée ? me demande-t-elle.
  • Pas la moindre, rétorqué-je, je n’ai aucune expérience du DC, si ce n’est la première épreuve.

Son attention reste fixée sur moi. Elle me détaille, les sourcils froncés, l’air mécontente. Autour de moi, mes équipiers se sont figés, je les entends à peine respirer.

Qu’est-ce qu’il y a ? Je ne joue pas suffisamment bien le jeu ? Que faut-il que je fasse de plus pour lui faciliter la tâche ?

Je la laisse me dévisager en espérant qu'elle perçoive mon soutien.

  • Noway, me dit-elle, connaissant bien ta précédente propriétaire, je me doute qu’elle était certainement un peu… laxiste concernant les règles pour s’adresser à tes maîtres. Ce temps-là est révolu. Désormais, tu appartiens au DC. J’attends de chacun de vous, que vous soyez irréprochables…
  • Qu’est-ce que…
  • Il est interdit de m’interrompre, continue-t-elle en haussant le ton. Tu ne dois t’adresser à moi que quand je te donne la parole. Tu dois m’appeler par mon titre, à chaque fois que tu t’adresses à moi. Ceux sont les règles officielles, que ça te plaise ou non, entendu ?

Le doute m'assaille. A-t-elle, à nouveau, perdu la mémoire, depuis notre rencontre dans la salle de diagnostic ? Seulement quelques heures se sont écoulées, pourtant. Je m'accroche à la conviction qu'elle joue son rôle.

  • Oui, Stratège Alka, dis-je en baissant la tête.
  • D’autre part, à titre personnel, j’attends de vous une attitude concentrée et pro active. C’est pourquoi, je veux que tu cesses de t’avachir sur ton siège et que tu me témoignes le respect qui m’est dû : pas de soupirs exaspérés, de mimiques inappropriées… compris ?

Tout mon corps se rebelle à l'idée d'avoir un comportement aussi servile. Pourtant, pour elle, je me redressee et met, moi aussi, affiche mon masque d'HC soumis.

  • Compris ? répète-t-elle en nous balayant tous du regard.
  • Compris, Stratège ! répondent les autres à l’unisson.

Jouer cette comédie me dégoûte. La voir jouer ce rôle me révolte.

  • J’ai compris, Stratège, réussis-je à déclarer en la regardant brièvement dans les yeux.

Elle me fixe quelques secondes en silence puis poursuit :

  • Reprenons. Les autres, une idée de ce que nous réserve cette deuxième épreuve ?
  • Nous n’avons pas encore eu les indices, Stratège, se risque à objecter Ella.
  • En effet. Cependant, cela fait quatre cents ans que le DC existe et vous n’êtes pas des abrutis. Alors, réfléchissez ! insiste Alka.

Le silence s’installe. Ils baissent tous la tête, sauf Ariel qui observe Alka. Notre stratège me jette un bref regard puis se tourne vers Ariel, l’air attentif.

  • Je pencherais pour une épreuve avec de nombreux assaillants, Stratège, dit posément la petite brune.

Alka hoche brièvement la tête et lui demande d’argumenter.

  • Nous sommes encore nombreux, plus que d’habitude. Trois équipes de cinq combattants et l’équipe d’América de six combattants. Les autres genres d’épreuves se jouent avec moins de participants.
  • Ça se tient, renchérit William, lors de la précédente épreuve, ils nous ont opposés des monstres hyper dangereux mais peu nombreux. Si MAGIE veut à nouveau un combat-chorale, elle peut envoyer des êtres moins dangereux mais en plus grand nombre.
  • Comme des combattants de Bulles Ter ? proposé-je.
  • Oui, par exemple. Ou des bestioles plus petites, me répond William.
  • Ou les deux, rajoute Alka. En tout cas, l’hypothèse de nombreux assaillants me paraît la plus plausible. D'ici le début de l'épreuve, essayez d'imaginer quelle pourrait être la configuration des lieux, cela vous permettra de vous préparer en conséquence. Bon, nous allons arrêter là. Des questions, avant de passer à la suite ?
  • Que pensez-vous de ce qui s’est passé lors de la première épreuve, demande Ariel à Alka.

Les autres la dévisagent d'un air courroucé. Je suppose qu’ils sont outrés qu’elle n’ait pas retenu les règles. Pour ma part, je suis de plus en plus intrigué par cette jeune femme. Son tempérament indépendant et ses propos tranchent singulièrement avec l’attitude des autres.

Alka, flegmatique, lui rappelle qu’elle doit utiliser son titre mais l’enjoint, tout de même, de préciser son propos. Ariel évoque, sans surprise, l’alliance entre les équipes. Ils sont tous suspendus aux lèvres d’Alka. Celle-ci, toujours aussi illisible, prend le temps de réfléchir.

  • J’ai trouvé cela intéressant et inédit. Cela a certainement permis que vous soyez encore si nombreux. C’est une stratégie qui pourrait, dans certains cas, s’avérer à nouveau judicieuse. L’avenir nous le dira.

Puis, elle nous signifie la fin de ce temps de réunion. Elle pianote sur son bracelet et la porte s’ouvre. Deux gardes nous attendent pour nous escorter à la salle d’entrainement sauf Karl à qui elle a demandé de rester. Ella et William passe devant et Ariel et moi fermons la marche. La jeune femme rousse se tourne vivement et nous fusille du regard.

  • Vous allez vous conduire correctement avec Alka, c’est compris ! Sinon, vous aurez à faire à moi ! nous lance-t-elle d’un ton agressif.
  • Aucune règle officielle ne nous oblige à t'obéir, lui rétorque Ariel, d’une voix doucereuse.
  • Ça n’a rien à voir, s’énerve celle-ci, Alka est la meilleure Stratège des dix dernières années et elle traite bien ses Pions. Avec elle, on peut gagner. Hors de question que toi ou Monsieur "je suis une légende", foutiez tout par terre avec vos idéaux débiles !
  • C’est pas faux, appuie William, d'un air goguenard

Ce mec a l’art de surtout pas se mouiller.

  • Si vous le dites, lui répond Ariel, d’un ton blasé.

Je me garde de répondre. Mes partenaires me semblent surtout effrayés à l’idée de se comporter comme des êtres libres, déchirés entre leur désir de révolte et la peur ancrée en eux par MAGIE. Pour ma part, j’ai hâte d’avoir une discussion avec Alka, j’ai besoin d’explications. William semble déjà être passé à autre chose mais Ella continue de me foudroyer des yeux. Je lui rends donc la pareille. Finalement, elle abandonne et me tourne ostensiblement le dos.

Tant mieux ! Jouer ce jeu de dupes avec Alka est très éprouvant, pas de temps à perdre avec les guerriers sans foi, ni loi.

À mes côtés, Ariel reste silencieuse, un sourire énigmatique flottant sur ses lèvres. Elle sent peut-être mon regard intrigué l’effleurer car elle tourne ses yeux azuréens vers moi et son sourire s’élargit pour devenir presque joyeux.

  • Qu’est-ce qui te rend si joyeuse, toi, si sérieuse jusqu’ici ? lui demandé-je discrètement.
  • Notre stratège est très intelligente. Presque trop pour une Bullite. Je suis impatiente de voir où cela va nous mener… me murmure-t-elle d’un ton sibyllin.

Sans attendre de réponse, elle me passe devant pour entrer dans la salle d’entraînement.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0