6. Déchet humain.

Une minute de lecture

« Tout va bien. Tout est fini, maintenant ! ».

Non. Tout ne va pas bien. Rien n’est fini. Jamais !

Ils croient savoir ce que je ressens tout au fond de moi, au-delà de ma chair meurtrie. Ils ne savent absolument rien. Tout ce qu’ils savent, c’est qu’ils m’ont trouvée agonisant dans une mare de sang et de larmes, véritable déchet humain chantonnant des comptines d’un autre temps.

Déchet humain. C’est à méditer. Je crois que je n’ai plus rien d’humain en moi. Mon humanité est partie avec ce salaud. Elle m’a quittée en même temps que mon insouciance, ma dignité et mon espoir.

J’ai entendu maman dire à papa, dans le couloir de l’hôpital, que j’ai été souillée et qu’on m’a volé ma pureté. Je n’ai rien demandé, moi ! Et dans ma tête, je suis toujours pure.

C’est Grosminet qui est impur. Moi, je suis un savon, et rien ne me souille : je suis toujours pure. Quand on se lave les mains, le savon détruit la crasse, il ne se laisse pas souiller.

Non ! En fait, je cherche seulement à laver mon âme de cet acte abject que j’ai dû subir… Je me mens à moi-même. Je ne dupe que moi. Et seulement pendant de brefs instants. À part moi, personne ne se fait d’illusions sur ce que je ressens. Peut-être est-ce moi qui ne sais absolument rien, après tout !

Le tic-tac de l’horloge murale me rend dingue. Je lui lance un regard haineux. Comme si cela pouvait la détruire.

— Traîtresse !

Je n’ai pas pu m’empêcher de hurler en fixant l’horloge. Si j’avais eu la force de bouger de mon lit d’hôpital, celle-ci ne serait plus de ce monde depuis belle-lurette.

Ma voisine de chambre me dévisage, et ce n’est pas la seule. Je sens la colère monter en moi, toujours plus forte. Cependant, ma bouche reste obstinément close. Je n’ai plus rien à dire. À personne !

Annotations

Recommandations

lina arlli
Voici quelques poèmes que j'ai écrit pendant mon temps libre à l'école.
Dans ces moments là, je me posais énormément de questions dont je n'ai pas toutes les réponses.
Bonne lecture.
7
6
9
2
Défi
Kafui Akakpo
"Ce soir je vous enlève".
En allant à une fête privée à la place de sa grande soeur plus agée,Inna, dix-sept ans, ne sait pas ce qui l'attend. Et bien sûr, lorsqu'Alarico Capello le meilleur ami de Matteo Venetti un influent homme d'affaires italien, pose les yeux sur elle, la jeune fille sait immédiatement qu'elle s'est attirée des ennuis....
8
6
3
9
Myfanwi
Les tambours rageurs se mirent à frapper dans le lointain. Je me trouvais toujours dans ma cellule et pourtant je savais qu’ils m’étaient adressés. Mon visage se ferma immédiatement à cette idée. L’heure approchait.

******

Nouvelle fantasy inspirée de l'univers médiéval fantasy de mon roman, Tyrnformen.
4
2
9
12

Vous aimez lire Je suis une loutre ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0