Quand les yeux débordent

de Image de profil de William TinocoWilliam Tinoco

Avec le soutien de  Larousse, J-T150901, no97434 
Apprécié par 4 lecteurs


Quand les yeux débordent, c'est l'océan qui se noie

Une goutte d'éternité au creux d'un instant à pleurer

Quand les yeux débordent, c'est la terre qui ploie

Une éternité à recoller les gouttes du passé.


Une larme sur la pierre, tous les oiseaux choient

L'astre se déguise en étincelle, j'éteins celle-ci de mes doigts

Car qu'est-ce qu'un soleil dans un ciel sans oiseaux ?

Seulement une triste terre sans toi qui écoute mes mots.

Tous droits réservés
2 chapitres de moins d'une minute en moyenne
Commencer la lecture

Commentaires & Discussions

Quand les yeux débordentChapitre1 message | 1 an
Quand les oiseaux tombentChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0