Chapitre 12

2 minutes de lecture

***

Paris, 3ème arrondissement

Rue Volta

6h32

Estelle souffla et resserra son écharpe. Il faisait frais.

Interne en gynécologie obstétrique depuis deux ans, elle était éreintée après la garde de vingt-quatre heures qu'elle venait d'effectuer.

Pourtant, le souvenir des cris du bébé venant au monde lui redonna le sourire, et lui fit oublier sa fatigue.

Cette césarienne avait été un véritable défi ! Le bébé se présentait par le siège et avait eu le cordon ombilical entouré autour de sa gorge. Il avait été urgent d'opérer, afin de les sauver lui et sa maman.

Elle était fière de faire le plus beau métier du monde. Du moins, à ses yeux.

Elle n'aurait rien voulu faire d'autre au monde.

Alors, certes, ses études en médecine lui avaient « volé » ses plus belles années, mais elle y avait rencontré l'amour, aussi.

Simon.

Son sourire se fit plus doux.

Simon était interne en chirurgie thoracique, suivant les traces de son père.

Ils ne s'étaient pas quitté depuis qu'ils s'étaient assis côte à côte dans l'amphithéâtre, neuf ans plus tôt, lorsqu...

Un grand bruit mit fin à sa rêverie.

Elle se retourna et vit qu'une poubelle était tombée et s'était déversée de son contenu.

C'était sûrement un chat errant.

Ou bien des rats. Des rats énormes certes, mais il y avait un restaurant au bout de la rue.

« Et puis, on est à Paris. Les rats y sont plus chez eux, que nous autres », pensa-t-elle amusée.

Elle poursuivit son chemin et bientôt, elle put voir la porte de son immeuble.

Un frisson la secoua. Elle se sentait observée.

Elle grimaça, mettant cette inquiétude sur le compte de son imagination...

Et des faits divers.

Ces derniers mois, Paris avait été le théâtre macabre de plusieurs meurtres de jeunes femmes.

Elle frissonna de nouveau, en se souvenant des détails donnés lors d'une émission spéciale à la télévision.

Ce n'était pas officiel, mais une rumeur courrait selon laquelle le tueur serait un vampire.

Estelle, comme le reste de la population mondiale, avait fini par accepter l'existence des vampires. Même si ces derniers étaient très discrets et qu'on ne les croisait que très rarement, la nuit.

Leur existence, ainsi que celle d'autres espèces surnaturelles, avait été révélée à la suite de multiples enquêtes découlant de « l'Affaire du sang contaminé », qui avait fait scandale.

Elle se souvenait parfaitement du cours de droit médical qu'on leur avait donné, quelques années plus tôt.

A l'époque, le grand public n'avait été informé que de la transfusion de sang contaminé par l'Hépatite C ou bien le VIH. Mais des enquêtes menées par des privés avait révélé, des années plus tard, que d'autres personnes avaient été transfusées avec du sang de vampire, entre autres. C'est ainsi que le monde apprit l'existence de ces créatures que l'on croyait imaginaires...

Elle se souvint que Simon lui avait fait promettre de faire attention, en rentrant. Mais elle ne risquait pas d'en croiser un dans cette rue toujours déserte, de jour comme de nuit. Et puis, le soleil commençait à déployer ses rayons sur la ville...

Arrivée devant son immeuble, elle commença à taper le numéro du code d'entrée.

Elle se figea, alors, sentant une présence derrière elle.

Elle ouvrit la bouche, pour hurler. Mais trop tard, une main la bâillonnait déjà.

Le vampire la mordit.

***

Annotations

Recommandations

NM .L
LGBT - CV

Savoir et Lueur sont deux adolescents apprenant l'amour et l'émancipation.
L'un est un rêveur peu confiant dans les sentiments, l'autre est un prince qui parle avec le cœur.

Venez découvrir leur parcoure et leur histoire respective.

***

Une histoire d'ado facile ? Pas sûr... Les histoires de familles compliquent toujours tout. ^^
18
20
119
37
Ana F.
Née sous le feu des projecteurs, Yue n’a jamais connu que la scène de l’Héliaque et les grands chemins de Terres Connues. Fière de ses talents d’acrobate, de son cirque, de sa troupe et de leurs animaux rares, elle s’épanouit en dépit de son statut d’esclave entre les bras d’un père protecteur, d’un petit frère aimant et d’un public enthousiaste.

À l’aube d’une énième représentation, un fléau menace se Réalité. Un arcane meurtrier lie son sort à ceux d’inconnus aux cotés desquels elle devra grandir, et œuvrer pour échapper au cauchemar de leurs vies détruites.

[EN COURS]
1308
2438
9977
558
Maxence Sardane
Japon, 18° siècle.

À la suite d'une odieuse machination, Kairii, unique survivant du clan Naguki, se retrouve vendu à une maison de passe d'Edo, alors le plus grand lupanar du monde. Dépouillé de ses armes, de ses titres, de son passé et perdant jusqu'à son nom, le jeune samurai se retrouve soudain en bas de la pyramide hiérarchique de la société shogounale. À son corps défendant, l'adolescent combattif découvre l'enfer de la société des « garçons de l’ombre », ces prostitués dont le nombre et la renommée éclipsent même les grandes courtisanes de Shimabara. Une société où règnent la souffrance et le vice, ainsi qu’une âpre compétition. Une seule personne se souvient de qui il est : Taito, un jeune mercenaire sans nom et sans statut, dont la famille servait, il y a longtemps, le clan Naguki aujourd’hui anéanti.

Taito parviendra-t-il à retrouver Kairii, dont on a effacé l'identité ? Kairii, de son côté, survivra-t-il à sa captivité, lui à qui son honneur bafoué commande de se donner la mort ?

TW : Ce récit dépeint des faits historiques très sordides et violents, ainsi que des relations entre hommes.
799
787
1665
555

Vous aimez lire SavannaClear ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0