Épisode 9, partie 3: Absynthe

9 minutes de lecture

[Petite séance BDSM] [Douleurs] [Contrainte]

Et voilà, nous étions au moment tant attendu par tous ! La soirée spéciale Halloween du Crimson Klub ! C'était une soirée ouverte à tous, même si, bien évidemment, Absynthe avait envoyé des invitations spéciales pour certaines personnalités. Comme le Maire de la ville ou bien certains membres haut placés dans la communauté. Pour leur montrer que son Club n'était pas un simple lieu de Discorde. Mais aussi un endroit ou il faisait bon vivre le temps d'une soirée, sans forcément parler sexe. Aussi, comme à chaque fois, personne n'avait explicitement envoyé une réponse à son invitation, ce serait le petit bonheur la chance, ce soir.

De plus, il fallait dire que contrairement aux autres années, la brune était un peu plus anxieuse qu'à l'accoutumée. Pour une simple raison, la venue d'Equinoxe. Cela l'angoissait terriblement de ne pas savoir si elle allait se montrer ou non. Léo ne lui ayant donné aucune réponse, sans doute pour lui faire la surprise. Quel idiot, de ce fait, elle avait été des plus exécrables. La patience n'était pas son modèle de vertu. Comme convenu, Charlotte était belle et bien présente mais sans la personne qu'elle voulait lui présenter.

- Désolé, mais il n'a pas pu venir ce soir. On fera ça une autre fois. Ce n'est pas un mal en soit, comme ça on peut entièrement profité de la soirée !, lui déclara la rouquine avec un grand sourire. Oui, ce n'était pas une mauvaise idée.

Une fois toute la bande réunit, enfin… Toute la bande, sauf Equinoxe, chacun se rendant aux vestiaires pour se changer et enfiler les tenues confectionnées par le styliste. Une fois changé, ils sortirent un a un pour s'asseoir à leur table autour d'un verre, attendant la dernière tranquillement. Tout en jaugeant leurs costumes. Cette année, Charlotte était en pirate sexy et Absynthe en Cléopâtre à moitié entouré de bandelette en latex orange. Quant aux garçons… Elliot s'était gardé le costume d'infirmière et celui de policier pour le professeur. Il était vraiment mignon dedans, tellement… Qu'Absynthe ne pu s'empêcher de venir se blottir contre lui. À n'en pas douté, elle allait le traîner dans son lit à la fin de la soirée.

Particularité des costumes d'Elliot, était qu'ils étaient entièrement fait de latex. Cette année, son choix s'étant porté sur les couleurs orange et mauve. Se mariant très bien entre elle, il en avait profité pour faire complètement ressortir sa créativité.

- Tes costumes sont vraiment beaux cette année. On montera sur la scène tout à l'heure pour en faire la présentation et te faire ta publicité, encore une fois.

- Merci Absynthe, t'es adorable !

Adorable, oui, il fallait le dire. Elle faisait surtout ça pour s'empêcher de penser à la venue ou la non venue de la tatoueuse. Cela faisait bien une heure que le Club avait ouvert ses portes pour la soirée et elle n'était toujours pas là.

- Tu as prévu quoi comme costume pour Nox', du coup ?, demanda-t-elle au brun, pour calmer son angoisse.

- Humm… Je te dirais bien d'essayer de deviner.

- Quoi ?! Sérieusement t'abuse !… S'écria-t-elle, à bout de nerf.

Alors Léo l'a pris contre lui, pour l'apaiser. Lui disant que si elle ne voulait pas venir, il ne lui ferait pas la surprise comme ça. Ce qui l'a calma instantanément. Pour laisser voir une ombre approcher la table de la bande d'habitués. Laissant voir aux yeux de tous… Equinoxe, vêtu d'une robe noir, typée sorcière, un rouge à lèvre noir sur les lèvres et un regard timide, tout en faisant un petit signe de la main pour faire coucou à tous ses amis.

- Hey… Salut les amis…

À cette vision, tous ne purent que pousser un « oh » d'exclamation. Même si presque tous savait qu'elle allait peut-être se montrer, personne ne semblait y croire… Absynthe réagit dans l'instant, se libérant de l'étreinte de son meilleur ami pour tomber dans les bras de la soumise, la serrant contre elle avec force. Sa joie était immense. Après tout ce qu'il s'était passé. Même si elle l'avait vu et avait discuté avec elle pendant la pyjama party… Elle n'était toujours sur de rien. Alors que sa venue, réunissant enfin au complet ses amis, voulait absolument tout dire pour elle.

- Je suis contente que tu sois là !…

- Moi aussi, je le suis. J'avais un peu peur, mais ça va mieux.

Finalement, elles se séparèrent, Absynthe retournant contre Léo et Equinoxe près d'Elliot. Même si… En vérité c'était Elliot qui avait sauté au cou d'Equinoxe. Après quelques explications et surtout des excuses, elle fut emportée dans le vestiaire avec lui, pour enfiler sa tenue de vampire bdsm. Le costume lui allait très bien et la soirée pu enfin débuter comme il se devait.

Ce n'est qu'au bout d'un moment, alors qu'ils regardaient tous le spectacle sur scène qu'Absynthe commença à gamberger sans le vouloir. Ayant l'impression que malgré que tout ça soit rentré dans l'ordre… Elle n'avait absolument rien fait pour se faire réellement pardonner par son amie. Comment faire alors ? Car c'était ce qu'elle voulait, un véritable acte de sa part. Quelque chose de fort, comme une mise à nu. Devant tout le monde ce soir.

Sauf qu'elle ne savait pas quoi faire. Continuant à réfléchir, le regard fixé sur Equinoxe qui s'amusait, le sourire aux lèvres, elle semblait… Tellement plus joyeuse et pleine de vie qu'auparavant… C'était sûrement grâce à Nathaniel… Un dominant. Un nouveau dominant… Equinoxe avait besoin d'obéir… Elle aurait dû lui donner au moins une séance à son amie, pensait-elle. Elle avait dû la mettre au supplice en l'invitant chez elle en fait… Pendant tout ce temps, elle devait se faire des films sur des possibles séances, qui n'arrivèrent jamais.

C'est là que l'éclair de génie transperça sa psyché. Oui, c'était ça qu'il fallait. Ce cadeau qui montrerait qu'Absynthe souhaitait se repentir aux yeux de son amie… Elle allait faire quelque chose qu'elle ne faisait jamais. Absolument jamais.

- Equinoxe ?

- Oui ?, demanda la tatoueuse, tournant le regard vers la patronne, d'un air interrogateur.

- Soumets-moi.

À ses mots, tous se retournèrent pour observer les deux femmes. Personne ne semblait se dire qu'un beau jour, la brune allait demander à quelqu'un de la soumettre.

- Waouh ! J'ai raté tant de choses que ça en une semaine ?, venait de sortir, complètement ébahit, l'avocate. Ce qui arracha un gloussement à Absynthe.

Autre comportement de la jeune femme qui en étonna plus d'un. Il était rare qu'elle rit avec Charlotte. Mais pour l'instant, Absynthe était surtout concentrée sur la réaction d'Equinoxe. La tatoueuse semblait… Ailleurs. Comme si elle essayait de savoir si son amie lui avait vraiment demandé de la soumettre.

- Tu… Tu es sûr ?… Je ne suis pas la meilleure dominatrice qui soit… C'est même tout le contraire… Ce n'est pas ça que tu veux plutôt ? Me soumettre toi ?

À cette réponse, Absynthe ne su quoi répondre. Enfin si. Elle voulait lui dire le fin fond de sa pensée, sauf qu'il y avait trop de monde autour d'eux. Alors, d'un seul coup, elle lui prit la main pour l'emmener un peu plus loin, près de la scène. Pour lui parler en toute intimité.

- Non, c'est bien ce que je veux. Que tu me soumettes. Cela doit être assez étrange pour toi, mais je le veux vraiment.

- Mais… Pourquoi ? Je ne comprends pas ta démarche…

Absynthe soupira. Elle allait devoir s'expliquer. C'était ce qu'elle voulait, mais vu qu'elle n'avait jamais été une grande oratrice, toujours à donner des ordres qui n'étaient jamais enfreint…

- C'est pour me faire pardonner de ce que je t'ai fait. De ne t'avoir jamais soumise.

- Tu sais que je t'ai déjà pardonnée…

- Oui, mais là, il s'agit de me pardonner à moi-même. Fais ça pour moi s'il te plaît. Et puis… Cela pourrait être un exercice amusant pour nous deux, tu ne crois pas ?

Bon argument qu'elle venait de sortir là, car Equinoxe semblait se mettre à réfléchir. Acceptant finalement. Elles s'en allèrent alors, telles des conspiratrices dans les loges. Ce qui attira Charlotte qui semblait bien trop curieuse. Elle passait sa tête en travers de la porte, pour voir les deux femmes choisir des tenues.

- Alors ? Elle va finalement te soumettre ? Toi ? L'indomptable ?

- Eh oui. Il faut de tout pour faire un monde, que veux-tu. Délectes-toi de ce spectacle, car ça sera la dernière fois que tu me verras dans cette position…

Absynthe avait dit cela sur un ton de défis, fixant Charlotte de ses yeux déterminés. Equinoxe en profitant que Charlotte soit présente, elle lui tendit son téléphone portable.

- Tu pourrais… Nous filmés ?…, venait-elle de lui demander, les joues rouges.

- Bien sûr ! J'allais le faire même sans ta demande, il faut garder des dossiers après toi ! Pour Absynthe c'est si rare !

- Que ça ne devienne pas une habitude…, rétorqua la concernée avec un sourire amusé aux lèvres. Je suppose que c'est pour ton petit-ami, que tu lui demandes ça ?

- J'ai donc bien entendu les rumeurs des autres ! Nox' serait casée ! J'ai hâte de lui faire passer son test d'admission ! Héhé.

- On a tous hâte de le tester, tu veux dire !, le sourire que les deux femmes avaient l'une pour l'autre voulait tout dire. S'il y avait bien un point sur lequel elles s'entendaient à la perfection, c'était bien le futur petit-ami d'Equinoxe.

Enfin sur scène, le silence se fit. Absynthe portant un grand manteau en cuir, cachant son corps.

- Bonsoir à tous ! J'espère que vous vous amusez ! Ce n'était pas prévu, mais les imprévus sont toujours appréciés ici. Ce soir, je vous propose une session spéciale et unique de soumission sur ma personne, par Equinoxe ! Vous là connaissez déjà pour ses nombreux passages en tant que soumise d'apparat. Pour Halloween, nous avons décidés d'inverser les rôles, mais pas sûr que cela se reproduise ! Bon spectacle !

Le public applaudit chaleureusement, tout comme la bande, qui avait la table la mieux placée de la salle, bien en face de la scène. La séance débutant alors, avec Absynthe qui retira son manteau, dévoilant son corps pâle et plein de courbes des plus alléchantes. Vêtu d'un ensemble de sous-vêtements en dentelle noire avec des harnais décoratifs en cuir. Equinoxe arrivant, elle aussi en sous-vêtements, mais orange cette fois, pour rester dans la thématique de la soirée. Elle s'avança vers son amie, entre sensualité et confiance en elle. Ce qui changeait et pouvait en étonner certains dans l'assemblée. Après tout, il lui fallait un certain paraître en tant que dominante, ne serait-ce que pour un soir.

Attrapant Absynthe au cou pour venir l'embrasser de force, puis, de sa main libre, elle lui prit ses poignets. Venant les emmêler dans des cordes rouges et douces. Celles-ci passées dans une poulie pour que la patronne reste debout. Le reste de la contrainte consistait en une ceinture large en cuir, lui prenant la taille et elle aussi reliée avec ses cordes à une poulie pour lui faire remonter le fessier dans les airs. Ainsi, elle était fin prête. La brune ayant deviné que pour la première fois de son amie, elle n'allait pas faire quelque chose de trop compliqué.

Ce qui se confirma, avec une séance se concentrant principalement sur son fessier, sa poitrine et son dos. Et sans aucune pénétration, simplement en rapport avec la punition, la douleur. Ce qui convenait parfaitement à Absynthe, même si… Malgré tout, elle vivait actuellement la pire honte de sa vie. Elle en avait bien besoin, pour se racheter de ses fautes. Non seulement auprès d'Equinoxe, mais auprès de tous ses amis. Car elle savait bien qu’Equinoxe et Charlotte n'avaient pas été les seules à subir son courroux… Il y avait Léo et aussi Elliot par intermittence.

S'il fallait cela pour que tout rentre dans l'ordre dans le meilleur des mondes, elle allait assumer, comme avec Charlotte. Mais elle savait étrangement, au fond d'elle que la tatoueuse aux cheveux lilas prenait un certain plaisir à la malmener ainsi. Elle pouvait se sentir dans les coups qu'elle lui infligeait. Equinoxe devait se sentir libéré d'un fardeau trop lourd qu'elle avait portée bien trop longtemps sans jamais oser en parler. Au contraire, maintenant, il fallait qu'elle dise quand quelque chose n'allait pas. Et vu comment sa relation avec Nathaniel se mettait en route… Il n'y avait pas de doute que ce brun ténébreux semblait de son avis sur la question.

Annotations

Recommandations

Défi
Pam Ndjen
J'ai écrit une nouvelle pour répondre un défi sur ce qu'est le Mal. Je ne sais si j'y suis parvenue, mais je me suis inspirée de cette maxime très connue qui dit: "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
C'est l'histoire d'un combat mystique du Bien contre le Mal, d'une guerrière intrépide et courageuse prête à tout pour vaincre le Mal originel et rétablir la paix sur la Terre.
C'est une nouvelle à chute, que j'espère que vous apprécierez.
Bonne lecture!
2
2
0
10
Deadnox
Nouveau slam comme d'habitude.
3
2
0
3
Défi
Jean-François Chaussier
Une nouvelle très courte publiée d'abord indépendamment, et puis dans le cadre de ce défi proposé. Il y est question de football, mais aussi d'enfance et des rêves qu'on peut faire à cet âge.
2
2
0
2

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0