Épisode 6, partie 7: Nathaniel

9 minutes de lecture

Nathaniel était assez septique par rapport à ce rendez-vous. D'accord, c'était lui qui avait lancé l'idée, mais bon. Ce n'était pas un rencard, mais lui, qu'est-ce qu'il voulait au fond ? Est-ce qu'il voulait que leur rencontre aboutisse à quelque chose ? Amitié ? Contrat ? Relation ? Absolument aucune idée. Il en aurait bien parlé à Charlotte, mais c'était totalement impossible…

Annoncer à Charlotte du fait qu'il s'était mit au BDSM un an plus tôt par pure curiosité et qu'il avait adoré ça… C'était quelque chose qu'il se refusait. C'était son jardin secret. Il aimait beaucoup la rouquine. Elle était son amie de faculté, avec qui il avait partagé des soirées mémorables, même si lui ne participait pas vraiment. Nathaniel avait toujours été très en retrait. C'était dans sa nature. Mais là… Le BDSM, cette partie obscure du sexe… Il pouvait se sentir lui-même, complètement investie par le moment, même si il était toujours un peu distant, ce n'était pas grave, car le dominant ou le soumis pouvait se comporter ainsi. Alors qu'avec Charlotte c'était toujours très endiablé.

Comme à son habitude, il s'était mit en une chemise noire à manches retroussées et un pantalon de la même couleur. De loin, il faisait homme d'affaire très détendu. En même temps… Pour un avocat, il ne pouvait être que propre sur lui. L'adresse avait été facile à trouver, même si c'était dans un coin très reculé par rapport au centre-ville, ce n'était pas plus mal pour lui. Sans doute était-ce un autre Club que fréquentait son amie, plus proche du centre, donc il aurait beaucoup moins de chance de la croiser. Tant mieux.

Une fois entré dans le Club, il fut assez surprit par l'ambiance feutré de type boudoir nimbé de velours. C'était beau et d'une intimité sans pareille, même si la salle était grande avec plusieurs tables autours. Chaque coin semblait étudié pour être tranquille malgré le monde. Nathaniel chercha tranquillement la jeune femme, qui lui avait dit avoir les cheveux violet. Il la trouva facilement, il n'y avait qu'elle avec cette couleur. Tient ? Elle n'était pas seule ? Une femme aux cheveux noirs le fixait, puis se leva pour s'en aller. C'était le moment, il avait apparemment l'autorisation de l'amie d'Equinoxe pour s'asseoir avec elle.

- Bonsoir, Equinoxe.

La jeune femme face à lui était magnifique. Elle avait une robe gothique qui semblait lui aller parfaitement, un rouge à lèvres noire mâte rehaussait le maquillage charbonneux de ses yeux. La couleur de ses cheveux contrastant le tout. Elle aimait le noir, comme lui. Sur ce point, ils pouvaient s'entendre. Observant alors les nombreux tatouages sur ses bras. Elle lui avait dit être tatoueuse de profession. Cela se voyait clairement.

- Bonsoir, Nathaniel, tu voudrais boire quoi ?

Tiens ? Elle avait déjà son verre apparemment. Elle était là depuis longtemps ? Ou alors c'était son amie qui lui avait amené ? Ou une serveuse. Il réfléchit. Que boire ? Rester dans sa zone de confort ? Ou essayer autre chose ? Elle avait une pinte de bière. De la bière, ce n'était pas une boisson raffinée, donc elle n'était pas complètement fragile. C'était l'image qu'il se faisait d'elle. Elle avait l'air de savoir ce qu'elle voulait, même si… Elle n'avait pas vraiment confiance en elle. Il avait souvent entendu sa voix trembler, hésitante au téléphone. Pourtant, à la voir, elle lui plaisait beaucoup. Une serveuse ? Semblait arriver vers eux. Elle avait la peau caramel et des yeux verrons très beau.

- Que désire ton ami, Nox' ?, sa voix était enjouée et elle souriait comme si cela était naturel chez elle.

- Un whisky sec, s'il vous plaît.

Une fois la serveuse éloignée de la table, il posa ses yeux sur la femme qui prendrait toute son attention ce soir-là. L’a regardant siroter sa bière, il se demandait clairement comment entamer une conversation, comment débuter la soirée sur de bonnes bases. Finalement, il fit parcourir son regard dans la salle. Sur la scène, une prestation très belle et sensuelle débutait. La femme qui avait parlé avec Equinoxe se baladait dans la grande salle, comme si elle surveillait le moindre problème naissant. Quant à la serveuse… Ah non, il s'agissait en réalité d'une barmaid, elle préparait son verre derrière le bar. La tatoueuse en face de lui semblait tout aussi nerveuse, sauf que lui ne le montrait pas, il était calme et posé, comme s'il maîtrisait la situation. C'était bien plus simple pour un avocat de ne rien laisser paraître dans toutes situations. Même dans la vie de tous les jours.

- Et donc, tu es une habituée ? Tu sembles connaître la barmaid et… Je dirais que la brune qui était assise avec toi est la patronne ?

Le beau brun fut amusé par la réaction de ce bout de femme. Elle était dans ses pensées, sans doute à se demander comme lui, quoi dire. Elle sortie de ses pensées en sursautant élégamment. Elle était vraiment très belle. Passant une mèche mauve derrière son oreille gauche, elle rougit un peu, baissant les yeux pour regarder sa boisson, puis posant ceux-ci sur lui.

- Oui… En effet, je connais très bien cet endroit. Cela te dérange ?…

- Non, au contraire, c'est bien que ce soit un lieu ou tu te sentes en sécurité. On ne sait jamais sur qui on peut tomber sur internet.

Son interlocutrice esquissa un sourire. Elle était timide dans la vie, mais savait pertinemment ce qu'elle voulait.

- Donc, tu es tatoueuse ? Comment en es-tu venu à cela ?

- C'est surtout parce que j'adorais les tatouages et le dessin que ça m'est venu. Je savais que je voulais faire ça, j'ai juste fais des études en sociologie pour avoir le temps de me perfectionner dans mon style et mon book avant de trouver un apprentissage.

- Sociologie ? C'est un secteur intéressant, j'ai quelques ouvrages dans ma bibliothèque. Si tu as des suggestions, je suis toujours preneur.

Nouveau sourire. Il savait qu'elle aimait lire, ils en avaient longuement parlés. Sur ça, ils se complétaient. C'était un très bon point, quelqu'un qui lisait pour lui, comme pour elle.

- Dis-moi, Nathaniel… Il faut que je te pose cette question, pour me tranquiliser…

- Oui ? Je t'écoute.

Elle prenait les devants. Pourquoi ? Elle stressait sans doute de l'aboutissement de cette rencontre, quoi de plus normal ? La barmaid lui apporta son verre, qu'il bu tranquillement en attendant qu'elle ose se lancer.

- Qu'attends-tu… De ce rendez-vous ?… Un contrat ? Une séance ? Une amitié ?… Je dois t'avouer que tu me troubles énormément, Nathaniel…

Le brun écarquilla légèrement les yeux. Ne s'attendant pas vraiment à cet aveu. Comment ça, il la troublait ? Qu'est-ce qu'elle entendait par là ? Lui aussi, avait eu ce petit questionnement. Se demandant ce qu'il pourrait espérer d'elle… Contrairement à certaines femmes, il ne sentait pas l'envie irrépressible de l'obtenir en tant que soumise. Même si c'était une possibilité, ce n'était pas son but. Il bu encore un peu de son verre pour reprendre contenance, se passant une main dans les cheveux. En fait… Il n'arrivait pas à reprendre ses esprits. Posant ses yeux mauve sur elle, l'air lui aussi perturbé. Il soupira.

- J'avoue… Que moi non plus, je n'en sais trop rien…

Regardant autour de lui, il pouvait voir cette femme aux cheveux noirs qui le fixait, de ses yeux neutres. Merde, il était observé, il ne manquait plus que ça…

- On ne pourrait pas discuter en privé ? On pourrait aller chez toi, si tu as trop peur de venir chez moi ?

- En privé ? On peut louer une salle pour la soirée si tu préfères., venait-elle de lui proposer, comme si elle venait de se rappeler que c'était une possibilité.

Il acquiesça et ils se levèrent ensemble. Une fois dans la salle privée, qui… Apparemment était faite pour des séances personnelles, il s'assit dans un des fauteuils près de la petite table basse. Respirant lentement pour mettre de l'ordre dans ses idées. Equinoxe quant à elle, avait choisi de s'asseoir sur le lit. Ils étaient un peu loin, il fallait l'avouer, mais tout les deux semblaient un peu perdus… Elle avait peut-être peur qu'il lui saute dessus ?… Il ne ferait jamais ça, ce n'était pas son genre. Nathaniel termina son verre pour se lever et d'une lenteur extrême pour ne pas effrayer la demoiselle, il vint s'asseoir lui aussi au bord du lit, à quelques centimètres d'elle, tout en respectant son espace vital.

- Je suis sûr d'une chose, c'est que je n'ai pas voulu qu'on se parle et qu'on se rencontre pour simplement mettre en place un contrat de soumission…

La voix du brun ténébreux était suave et posée, comme toujours, malgré son stress interne. Il n'osait poser les yeux sur cette femme qu'il trouvait magnifique, de peur qu'elle se brise sous son regard. Il observait sans rien dire, les mains fines et blanches d'Equinoxe, attendant qu'elle dise quelque chose. Il pouvait donc voir celles-ci tremblées légèrement.

- Vraiment ?… Pourtant… Pourtant tu as l'air de quelqu'un… De très…, sa voix semblait trembler de plus en plus.

- Dominant ?

- Oui. Stoïque même… Je n'arrive pas à te sonder… À savoir ce que tu penses… Pourtant, généralement, je le devine facilement… Toi… C'est comme si tu ne laissé personne voir qui tu es vraiment…

Nathaniel, face à ses révélations, décida se relever la tête pour regarder la tatoueuse, sauf que celle-ci évita son regard. Elle semblait tellement déroutée… Que cela en pinça le coeur de l'avocat.

- Ce n'est pas un genre que je me donne, tu sais ? Je suis posé et distant de nature. Et puis, je ne sais pas comment me comporter avec toi. Parce que je t'apprécie vraiment.

Et voilà, ça n'avait pas raté, la jeune femme rougit et ramena son regard vers Nathaniel. Replaçant une mèche violette derrière son oreille, elle semblait chercher ses mots.

- J'aimerais… Beaucoup… Aller au-delà de l'amitié avec toi… Tu sais…, venait-elle de lâcher, comme ça, d'une petite voix, presque comme si elle demandait un bonbon alors qu'elle savait qu'elle n'en avait pas le droit.

Le brun ne put s'empêcher de glousser doucement dans un souffle. Il trouvait sa réaction juste adorable, il voulait lui aussi entreprendre une relation intime avec elle. Mais même si elle le désirait, il avait un peu peur. Il n'avait jamais vraiment réussit d'avoir de réelle relation avec une femme, et… Avec le paramètre BDSM dans le lot… Est-ce que ça allait le faire ?

Intérieurement, alors qu'il réfléchissait à ce qu'il allait pouvoir lui répondre, si lui aussi était prêt à s'engager là-dedans… C'est la voix de Charlotte, qui lui répondit. Cette fille était infernale ! Même pendant un rendez-vous, non, un rencard, disons-le, elle habitait ses pensées. En y pensant, c'est vrai qu'elle était du genre à foncer tête la première quand elle avait une ouverture en amour.

Pourquoi ne pourrait-il pas faire pareil ? Après tout, il était bien plus réaliste, censé et posé qu'elle. Il pouvait parfaitement s'en sortir. Même si jusqu'à présent, on l'avait toujours quitté, parce qu'il était avocat et que ça lui prenait beaucoup de temps… Mais elle… Elle était tatoueuse et semblait vivre pour son métier… Peut-être qu'elle le comprendrait ? Il fallait essayer. Nathaniel n'était pas un bourreau des coeurs malgré son physique, il n'avait que peu d'occasion pour se faire de nouvelles connaissances.

Oui, il avait bien envie de tenter le coup. Il n'avait rien à perdre, surtout si ça se terminait rapidement. Mais… Comment lui répondre ? Comment lui faire comprendre sans lui faire peur, que c'était ce qu'il désirait de son côté ? Bon, il fallait vraiment qu'il arrête de se prendre la tête. Il devait faire comme d'habitude, rester fidèle à lui-même.

C'est alors délicatement qu'il prit les mains douces d'Equinoxe dans les siennes. Se rapprochant de quelques centimètres, pour que son genoux touche celui de la soumise. À cette approche, elle rougit encore. Ses yeux semblaient tremblants. Elle ne le repoussait pas, c'était ce qu'elle voulait. C'est pour ça. Prenant une dernière respiration, il délaissa une de ses mains, pour lui attraper avec douceur le menton, l'emprisonnant sans violence entre ses doigts. Pour venir déposer ses lèvres chaudes contre les siennes, fines et douces. Ce baisé ne dura qu'à peine quelques secondes, rapide, et éphémère, comme dans un rêve. Pour poser son regard mauve dans celui, gris, de la jeune femme.

- Moi aussi, j'aimerais beaucoup qu'on essaye.

-----

NOTE DE L'AUTEUR:

Hell'ow cher.e.s lecteur.trice.s !

Que pensez-vous de l'avenir entre Equinoxe et Nathaniel ? Comment va réagir Charlotte ?

Ce sera malheureusement le dernier chapitre avant un long moment. En effet, je n'ai plus de chapitre d'avance, et avec le confinement, ma santé n'est pas aux beaux fixes c'est donc très dur pour moi d'écrire un chapitre par semaine. Mais je posterais dès que j'aurais un chapitre tout chaud tout prêt !

Annotations

Recommandations

Défi
Pam Ndjen
J'ai écrit une nouvelle pour répondre un défi sur ce qu'est le Mal. Je ne sais si j'y suis parvenue, mais je me suis inspirée de cette maxime très connue qui dit: "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
C'est l'histoire d'un combat mystique du Bien contre le Mal, d'une guerrière intrépide et courageuse prête à tout pour vaincre le Mal originel et rétablir la paix sur la Terre.
C'est une nouvelle à chute, que j'espère que vous apprécierez.
Bonne lecture!
2
2
0
10
Deadnox
Nouveau slam comme d'habitude.
3
2
0
3
Défi
Jean-François Chaussier
Une nouvelle très courte publiée d'abord indépendamment, et puis dans le cadre de ce défi proposé. Il y est question de football, mais aussi d'enfance et des rêves qu'on peut faire à cet âge.
2
2
0
2

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0