Épisode 4, partie 7: Charlotte & Elliot

4 minutes de lecture

Elles marchaient dans la rue, en silence. Un silence un peu pesant. Samantha n’avait pas pris de distance physique avec elle, se trouvant à son côté. Pourtant, elle ne la regarda pas une seule fois.

Jusqu’au moment où elles aperçurent la devanture du Elliot & Co’

Samantha ralentit, ne disant toujours rien. Comme si elle savait déjà qu’elles allaient entrer dans cette boutique. Non, vous croyez ?

Quelle coïncidence ! Une boutique avec des tenues en latex dans la vitrine…

Oui, bon, d’accord. C’était facile de deviner quand on connaissait Charlotte.

Elles entrèrent. La vendeuse n’était pas la aujourd’hui. Charlotte avait prévenu son ami, qui avait donné son jour de congés à son employé pour que ce soit plus intimiste. Le brun était dans un rayon du magasin en train de mettre un peu d’ordre. Il avait lâché sa queue de cheval et se trouvait dos aux arrivantes. Quand il se retourna, elle avait senti que Samantha ne s’attendait pas à voir un homme se retourner.

C’est vrai que notre créateur n’était pas viril avec un torse musculeux et un cosmo tout poilu

Il était relativement fin, délicat. Ce n’était pas étonnant d’être choqué par son genre physique, car il avait commencé depuis peu à se travestir encore plus qu’avant.

Au départ, il aimait simplement mettre des tenues en latex, pour homme ou pour femme mais surtout pour femme.

Souvenez-vous de l’épisode de la robe de mariée…

Il sourit aux visiteuses et s’avança doucement vers elles. Ce qu’il ne faisait que rarement…

Habituellement, il se ruait sur les clients et sur ses amis venant lui rendre visite.

C’est alors que s’en suivi une visite particulière pour Samantha de la boutique, répondant à ses questions, autant sur le BDSM que sur le latex. Charlotte ayant choisi de rester en retrait, derrière eux. Pour finir dans l’espace privé des essayages du patron. Cette grande salle était spéciale. Avec deux cabines. La première, celle d’Elliot et la seconde, celle pour les membres du Crimson.

Eh non ! Cette cabine n’était pas que pour notre petite tatoueuse. Il y avait notamment plusieurs étagères spécialement pour les affaires de chacun des membres du groupe.

Finalement, la rousse s’assit sur le sofa, un verre de gin à la main. Observant Elliot parlant et guidant la femme qui faisait tant souffrir son coeur. C’est au bout d’un moment qu’Elliot vint s’asseoir près d’elle, souriant chaleureusement comme à son habitude.

- Les cheveux lâchés te vont vraiment bien, tu devrais arrêter de les attacher Luciole.

- Tu as sûrement raison, mais tu ne m’as pas appelé pour parler de mes cheveux. Il s’agit d’elle, n’est-ce pas ?

Elle baissa la tête, regardant son verre, presque vide.

- Je ne comprends plus rien Elliot… Je m’efforce d’y aller le plus lentement possible. De ne pas la forcer. D’ailleurs, c’est elle qui m’a demandé d’essayer… Et je me cantonne pour le moment d’y aller le plus progressivement possible… Mais depuis quelques jours… Elle est hyper distante… Elle ne me dit presque plus rien…

Elle était presque au bord des larmes. Se passant un doigt sous son œil droit pour éviter à la larme de sortir.

Il se leva pour se servir lui aussi un verre, revenant avec un fond de liquide ambré. Du rhum.

- Je t’avais dit d’y aller doucement et tu t’y tiens bien. Bravo Charlotte, tu as beaucoup de courage. Tu dois vraiment tenir à elle. Mais tu sais, c’est dur aussi pour elle. Il y a l’aspect BDSM, mais aussi l’aspect lesbien, comme tu m’avais dit. Ne soit pas étonné.

- Oui, mais c’est juste que c’est si soudain… Elle ne me dit pas pourquoi elle se sent comme ça. Elle ne m’a même pas dit qu’elle a besoin de temps pour réfléchir… Juste, elle est devenue distante d’un coup…

- Je t’aurais bien dit de l’emmener au Club pour nous rencontrer, pour qu’elle voit l’envers du décor, que c’est joyeux et amical. Mais franchement, je ne sais pas trop si c’est une bonne idée…

- Ça pourrait… Mais d’abord… Je dois essayer de discuter avec elle. Au moins pour savoir ce qui la tracasse...

-----

NOTE DE L'AUTEUR:

Hell'ow chers lecteurs !

Nous sommes à l'épisode 5, et mon histoire fait son petit bout de chemin. J'en reviens toujours pas d'arriver à aller aussi loin dans une histoire écrire de mes deux petites mains. Autant un RP, écrit à deux, c'est plus simple, mais une histoire seule, c'est compliqué !

Comme vous l'aurez sans doute remarqué… L'épisode est axé sur Charlotte x'D

Quand j'ai écris tout ça, je ne m'en étais pas rendu compte, mais ce n'est pas un mal, ça me donne l'occasion de travailler cette personnage. Même si Elliot reste encore un peu en retrait. On va arriver à son passage à lui un jour, ne vous en faites pas !

Pour la suite ? Pour le moment, il y a déjà onze épisodes de programmés, et sept d'écrit et ce n'est pas fini ! Dont un épisode spécial Halloween, si je puis dire.

Récemment, j'étais assez mal à cause de cette histoire. Car je me suis mise comme objectif d'écrire des parties d'épisodes de 2000 mots. Mais mes premiers, déjà postés ne font pas forcément ce nombre de mots. Et je ne veux pas les réecrire. Mais voilà, finalement, pas de pression. Je me dis, je fais 2000 mots si je peux, et si j'y arrive pas, c'est que cette partie est très bien comme elle est !

Qui est votre personnage favori actuellement ? Moi c'est… J'avoue, j'aime bien Léo. Même si on l'a pas beaucoup vu encore.

N'hésitez pas à commenter pour me donner votre avis ! A la semaine prochaine !

Annotations

Recommandations

Défi
Pam Ndjen
J'ai écrit une nouvelle pour répondre un défi sur ce qu'est le Mal. Je ne sais si j'y suis parvenue, mais je me suis inspirée de cette maxime très connue qui dit: "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
C'est l'histoire d'un combat mystique du Bien contre le Mal, d'une guerrière intrépide et courageuse prête à tout pour vaincre le Mal originel et rétablir la paix sur la Terre.
C'est une nouvelle à chute, que j'espère que vous apprécierez.
Bonne lecture!
2
2
0
10
Deadnox
Nouveau slam comme d'habitude.
3
2
0
3
Défi
Jean-François Chaussier
Une nouvelle très courte publiée d'abord indépendamment, et puis dans le cadre de ce défi proposé. Il y est question de football, mais aussi d'enfance et des rêves qu'on peut faire à cet âge.
2
2
0
2

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0