Épisode 4, partie 3: Charlotte

2 minutes de lecture

Ce ne fut qu’une fois la porte de son appartement fermé qu’elle recommença à respirer. Ayant tout juste fermé la porte à clé, elle s’était alors retourner pour enfin coller y coller son dos pour glisser lentement sur le sol, prostrée sur elle-même. En venant même à s’agripper les cheveux avec ses mains, comme torturé par un dilemme interne.

En soi, c’était ce qui se passait actuellement dans son esprit.

Pourquoi réagissait-elle ainsi ? En simple soumise à son propre coeur ?

Elle connaissait ce genre de réaction. Cela ne voulait dire qu’une chose.

Que cette beauté sauvage avait touché son coeur.

Et bien…

Charlotte pria alors intérieurement pour que cette fois, ce soit la bonne…

Vraiment.

Elle en avait assez des relations qu’elle pensait être durable ne le soit finalement pas pour l’autre partie. Surtout, ce qu’elle ne voulait pas réitérer, c’était une dispute avec Absynthe. Il fallait qu’elle y aille toute en douceur. Bien plus que la dernière fois.

Elle aimait bien Absynthe, même si elle n’avait que peu d’affinités, elle était beaucoup trop jalouse du lien qui unissait Equinoxe à elle. Les deux seules filles du groupe ne l’invitait jamais à passer un moment avec elle.

Bon, il fallait dire aussi que Charlotte aimait à entretenir son image de petite salope de service, vachement plus à l’aise avec des amis mecs alors qu’elle était lesbienne…

Depuis quand avait-elle décidé de devenir ainsi ? Elle ne le savait pas.

À moins qu’elle était née ainsi ? Peu probable. Quoique…

C’est vrai qu’enfant, elle n’avait aucune amie fille. Aimant commander, elle se rapprochait plus des garçons pour jouer à la Guerre…

Les fillettes de son âge n’étant pas de très bonnes subordonnées. C’est la qu’on voyait bien pourquoi elle était dominatrice et non soumise.

D’ailleurs, le fait de trouver les petites filles mauvaises niveau obéissance l’avait-elle confortée inconsciemment à devenir lesbienne pour justement mater de la fillette naïve ?

Non, quand même pas.

Finalement calmé, au bout d’une heure assise contre sa porte, elle se releva pour se jeter sur son lit pour y faire l’étoile, regardant le plafond sans vraiment penser pendant quelques minutes. Le temps que son cerveau redémarre normalement.

C’est en s’asseyant à son bureau, une fois s’être mise dans une tenue plus confortable ; autrement dit, en culotte et nuisette ; qu’elle se rappela le bout de papier que Carter lui avait glissé dans sa veste. Le prenant entre ses doigts fins, elle le déplia lentement. Tellement que pour le dernier pli, elle avait fermé les yeux pour en rouvrit un seul, comme si elle avait peur de ce qui était inscrit dessus.

Voilà mon numéro : …

N’hésites surtout pas si tu veux prendre un verre, ou plus…

Ça alors…

Charlotte ne s’y attendait vraiment pas, à ce coup là. Généralement, c’était d’elle ce type de petit message en coup bas. Oui, un coup bas, c’était le mot.

Elle avait profité de la faiblesse de Charlotte pour préparer un coup alors qu’elle avait toujours fait penser qu’elle n’était pas vraiment intéressé.

C’était vraiment étrange pour notre rouquine de se retrouver de l’autre côté du miroir.

Annotations

Recommandations

Défi
Pam Ndjen
J'ai écrit une nouvelle pour répondre un défi sur ce qu'est le Mal. Je ne sais si j'y suis parvenue, mais je me suis inspirée de cette maxime très connue qui dit: "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
C'est l'histoire d'un combat mystique du Bien contre le Mal, d'une guerrière intrépide et courageuse prête à tout pour vaincre le Mal originel et rétablir la paix sur la Terre.
C'est une nouvelle à chute, que j'espère que vous apprécierez.
Bonne lecture!
2
2
0
10
Deadnox
Nouveau slam comme d'habitude.
3
2
0
3
Défi
Jean-François Chaussier
Une nouvelle très courte publiée d'abord indépendamment, et puis dans le cadre de ce défi proposé. Il y est question de football, mais aussi d'enfance et des rêves qu'on peut faire à cet âge.
2
2
0
2

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0