Épisode 3, partie 4: Hiacynthe

3 minutes de lecture

Hiacynthe venait de déposer une dernière commande pour enfin venir se joindre quelques minutes à la table de sa patronne pour la félicité.
- Félicitations ! Comme si elle était en train de féliciter Absynthe pour l’annoncer d’un bébé à venir. Vous vous connaissez depuis un bail. D’un côté je vous en envie.
- Bah si tu veux… Nous aussi, on peut devenir… intime… Venait de lancer Elliot d’un ton taquin.

Equinoxe donna sans prévenir une tape sur le crâne de son ami, l’air courroucé.
- Eh ! C’est moi ta meilleure amie…
- Mais oui, je vous taquine toutes les deux ! Il fit alors glisser la tatoueuse vers lui pour qu’elle s’assoit sur ses genoux tout en lui frictionnant le crâne violemment. Ce qui eut pour résultat un amoncellement de cheveux violets en pétard pour la concerner.
- J’adore ta coupe au fait ! Avait lancé la serveuse.
- Mouai… Va chez Latex & co’, c’est pas cher et ça coiffe bien… C’est la coupe hérisson.
- Pardon, pas toi Equinoxe, mais Elliot.
Ce qui eut comme effet de faire éclater de rire les trois jeunes gens.

- Non, sérieusement, j’adore. Tu devrais te les lâcher plus souvent au Club, comme ça tu ferais vraiment drag-queen.
- Drama-queen lui conviendrait mieux d’après moi. Hurla Absynthe totalement excitée par la discussion qu’elle avait tout bas avec Léo.
- Tu as raison. Je devrais, je n’ai juste pas l’habitude.
- Je pensais que tu avais les cheveux courts, mais non, après tout, je ne te vois pas autant que ça pour le savoir.

Par réflexe, Elliot caressa ses longs cheveux. En effet, la coupe de celui-ci était trompeuse. À première vue, il les avait court, un peu en bataille, d’une couleur faisant penser à la crème de marrons mais en un peu plus pâle. On peut dire qu’il y avait deux niveaux de lecture chez lui. De face, les cheveux courts, et de dos, à la base de la nuque, des cheveux longs lui tomber sur le corps, jusqu’aux fesses, tenu dans une fine queue-de-cheval serrée. Ce n’était bien sur, pas la seule chez étrangement attirante chez ce monsieur Anglais. La seconde était ses yeux. De magnifiques et profondes iris mordorées complétaient son visage.

Au bout de quelques minutes, la serveuse aux cheveux coupé très court, presque comme à l’armée, de couleur auburne se leva. Quelqu’un venait de lui faire un signe pour venir prendre une commande. Étrange.
Il y avait peu d’habitués ce soir et personnes réellement n’avait jamais osé lui faire un signe quand elle prenait sa pause.
Généralement les gens ne faisaient pas assez attention à la barmaid pour se rappeler à quoi elle ressemble.
Prenant son plateau, elle interrogea sa patronne.
- Vous savez qui est cet homme ? Il m’a fait un signe pour une commande.
- Bizarre… Surtout quand tu es assise. Quel toupet…
- Je l’ai déjà vu plusieurs fois ici… Mais il n’a jamais dit un mot… Je crois qu’il est muet.
- Mais non, réfléchit, comment il a pu commander s’il est muet ? Ça t’aurait bien plus marqué sinon.
- Effectivement… Vous marquez un point… Mais du coup… C’est un habitué ?
- Bah en vérité je suis pas sûr. Il est souvent la en semaine, ça c’est sur. Ensuite… Je crois qu’il m’a parler une fois. Il m’avait dit son nom mais la seule chose qu’il me vient à l’esprit, c’est que je le surnomme Mayo.
- Si vous surnommez quelqu’un c’est souvent car c’est un habituer.
- Ouai, c’est un habitué, j’en suis sur, mais je pense que personne ne sais réellement qui il est… Il a l’air bien solitaire.

Hiacynthe remercia sa patronne puis partie vers l’homme en question, tout sourire.

Annotations

Recommandations

Défi
Pam Ndjen
J'ai écrit une nouvelle pour répondre un défi sur ce qu'est le Mal. Je ne sais si j'y suis parvenue, mais je me suis inspirée de cette maxime très connue qui dit: "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
C'est l'histoire d'un combat mystique du Bien contre le Mal, d'une guerrière intrépide et courageuse prête à tout pour vaincre le Mal originel et rétablir la paix sur la Terre.
C'est une nouvelle à chute, que j'espère que vous apprécierez.
Bonne lecture!
2
2
0
10
Deadnox
Nouveau slam comme d'habitude.
3
2
0
3
Défi
Jean-François Chaussier
Une nouvelle très courte publiée d'abord indépendamment, et puis dans le cadre de ce défi proposé. Il y est question de football, mais aussi d'enfance et des rêves qu'on peut faire à cet âge.
2
2
0
2

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0