Paradoxe

Moins d'une minute de lecture

Excusez-moi mais je dois vous dire qu'un enfant est né,

Peu importe qui il est, même si vous le connaissiez

Vous ne saurez pas vous dire combien il est tragique

De donner cent belles années à un futur alcoolique.

Excusez-moi mais je dois vous dire qu'un enfant est né,

Et qu'il est si mauvais de constater, que fut un temps

Vous étiez de tous les êtres le dernier

Mais qu'aujourd'hui vous êtes de ceux d'avant et d'après.

Exscusez-moi mais je dois vous dire qu'un enfant est né,

Inutile de calculer, le jour où vous ne serez plus quand il sera.

Car le monde entier a déjà essayé à part ce nouveau-né.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Lou-Anne ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0