Chapitre 2

2 minutes de lecture

Chapitre 2.

Deux semaines, après que le détective Jay Henderson ait demandé de l’aide à son fils sur le dossier du fantôme de Boulogne, l’enquête n’avait toujours pas avancé. Ils ne leur restaient plus que deux petites semaines avant la fin du compte à rebours pour la sixième victime présumée.

Ce jour-là, le thermomètre annonçait seulement cinq petits degrés, le vents soufflait fort et il pleuvait des cordes. Autant dire, c’était un temps de merde. Mateo se préparait de mauvaise humeur pour aller travailler. Depuis qu’il avait pris connaissance du dossier de son père et qu’il lui donnait un coup de pouce, il passait ces soirées, et parfois ces nuits, a cogiter et a essayer de trouver la moindre piste qui pourrait faire avancer l’enquête. Ils étaient tout deux au point mort.

- Maman ? Ce soir, je sors avec des amis, je rentrerai tard, annonça Mateo en voyant sa mère arriver dans le salon pendant qu’il enfilait ces chaussures.

- Fais attention a toi, s’inquiéta sa mère en lui embrassant la joue.

- Oui, maman, comme toujours, rassura-t-il. A ce soir, je t’aime !

Mateo avait besoin de se détendre, de penser a autre chose que cette fichue enquête qui le tourmentait. Voir ces amis était la meilleure chose à faire dans ces cas-là, ils avaient le don de le détendre et de le faire rire pour un rien. C’étaient des amis précieux.

Arrivé au commissariat, Mateo alla directement a l’accueil pour saluer la secrétaire, comme chaque matin avec un grand sourire. Cette veille femme de plus de soixante ans était une perle. Elle arrivait à gérer des situations de crise comme l’an dernier. Une bonne centaine de civils affolés avait débarqué en même temps, totalement paniqués à cause d'une rumeur sur un poseur de bombe dans les paquets cadeau des enfants pour Noël. Elle avait écouté et rassuré chaque personne avec patience et bienveillance. Mateo l’estimait beaucoup.

- Bonjour, mademoiselle Brett !! Comment allez-vous aujourd’hui ?

- Ah, le petit bonhomme ! Je vais très bien, merci ! Le big boss veux te voir dans son bureau.

- Oh, d’accord merci, j’y vais tout d’suite.

Le big boss : le commandant du commissariat, et le plus haut gradé en ce lieu. Mateo l’appelait souvent comme ça, car en temps que petit bleu, chaque représentant de la loi était son supérieur et la secrétaire avait reprit le surnom à l’indifférence totale du concerné. Le commandant était quelqu’un d’assez froid, il ne travaillait que pour monter des galons et avoir du pouvoir. Ces hommes ne l’appréciaient pas vraiment.

Après avoir posé ces affaires et enfilé son uniforme, le détective en herbe se dirigea vers le bureau de son supérieur. Il toqua et entra quand on le lui autorisa.

- Asseyez-vous jeune homme, débuta l’homme sans aucun signe de respect. J’ai lu votre contre-rendu de l’enquête de voisinage, il est assez correct pour un stagiaire qui n’est même pas encore diplômé. Néanmoins, si vous voulez un jour arriver à mon niveau, vous devez prendre plus au sérieux votre travail.

- Oh, euh… Je… Enfin, oui. D’accord, je ferrai mieux la prochaine fois.

Mateo s’indigna intérieurement, autant d’indifférence pour les hommes qui risquaient leur vie chaque jour sous ces ordres était affligeant... Il n’avait même pas l’air d’être au courant qu’il était déjà diplômé et qu’il avait été engagé depuis bientôt un an.

- Bien, vous pouvez disposer.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Khia
Recueil des nouvelles rédigées dans le cadre du Challenge le "Bradbury des confiné(e)s" puis le "Bradbury des déconfiné(e)s" lancé par korinne en avril 2020.
278
356
932
233
Défi
Jaselirose

La première chose que j'ai regardé chez toi mon Amour, ou plutôt ressenti, c'est ta grande sensibilité.
Nous ne nous étions encore pas vus mais j'ai été touchée dès le premier message. Cette sensation de déjà te connaître alors que ça n'était pas le cas. J'ai su immédiatement qu'il y avait un lien indéfectible entre nous. C'était écrit entre les lignes dans les quelques mots que tu m'as envoyés.
Ces quelques mots qui m'incitaient à te découvrir par l'écoute d'une chanson. Une chanson pleine de joie de vivre où l'on parle de paradis et de beaux souvenirs. Et qui, c'est vrai, te représente parfaitement. Je suis tombée sous le charme... De tes mots et de cette chanson... Puis, quelques jours plus tard, sous le tien...Quand nous nous sommes enfin rencontrés.
L'évidence nous a sauté aux yeux. Nos âmes, nos regards, nos mains, nos corps se sont trouvés... Quel bonheur d'avoir trouvé son âme soeur. Je pensais que ça n'arrivait que dans les histoires, mais c'était bien réel. Nos coeurs vides étaient soudain remplis d'un amour sincère et bienveillant.
Quelques temps après, l'amour est toujours présent, fort et solide. Il le faut car malgré tout, certains moments sont difficiles. La vie nous rattrape et nous joue des tours. L'envie de fuir est présente, souvent en ce moment... Mais vivre sans toi n'est plus possible. Je repense à ces premières émotions, je pense au bien-être que je ressens quand tu me prends dans tes bras. Tu prends tellement bien soin de moi mon Amour...
Alors, je reste... ou je reviens, suivant les circonstances... Je sais que notre Amour est plus fort que les épreuves de la vie et je ne veux pas le perdre. Tu as toujours les mots pour me rassurer et ta sensibilité me touche toujours autant... Et je t'aime...
Merci pour ces quelques mots, merci pour cette chanson, merci pour ton amour...
4
2
3
1
Défi
NATOS

La marée issue de la relation gravitationnelle entre terre et lune est un phénomène, non-pas une malédiction ! Le soleil, monstre interstellaire intervient également dans ce processus impactant le jour et la nuit.
Ce caprice de la nature peut paraître effrayant car il rappelle une transfusion médicale, la mer tel le sang qui afflue ou reflue suivant les lois des astres qui nous entourent.
Par chance, la puissance supra naturelle qui régit cette loi immuable ne se masque pas sous les traits d'un quelconque fantôme. Nous pouvons donc être sereins et vivre paisiblement dans nos manoirs.
13
14
0
0

Vous aimez lire Angelique_DX ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0